Le guitariste, chanteur et auteur-compositeur Ian Thornley, de Big Wreck, était de passage à notre bureau de Vancouver dans le cadre d’une tournée promotionnelle pour le prochain album, toujours sans titre, du groupe.

Les membres de l’équipe SOCAN de Vancouver — Paul Tansey, Pat Mueller, Coralie Hummel, Racquel Villagante et Lea Faradian — on ainsi eu la chance d’entendre le premier simple tiré de cet album, « Locomotive », dans le tout nouveau Sound Lounge. Tous ont été impressionnés par son talent de guitariste et de chanteur sur cette pièce rock énergisante ainsi que sur une autre pièce intitulée « One More Chance ».

L’album a été réalisé par le réalisateur et ingénieur primé aux JUNOs, Eric Ratz. Thornley fait actuellement la tournée des stations de radio canadiennes en compagnie de son équipe de Watchdog Management.

Le premier album de Big Wreck, In Loving Memory (1997), a été certifié Platine au Canada (180 000 exemplaires écoulés) grâce aux simples « Blown Wide Open », « That Song » et « The Oaf ». Le groupe s’est séparé en 2002 avant de se réunir en 2010, et le premier simple issu de cette réunion est devenu leur premier No. 1 sur les radios rock canadiennes. Ils ont depuis enregistré trois albums et lanceront leur sixième en carrière un peu plus tard cette année avant d’entreprendre une tournée pancanadienne.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La légendaire auteure-compositrice Buffy Sainte-Marie sera intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (PACC) lors d’une cérémonie dans le cadre du Gala des Prix SOCAN de Toronto le 1er avril 2019.

Si le succès d’un auteur-compositeur se mesure au nombre de prix et de distinctions, il va sans dire que l’Oscar, ses nombreux prix JUNO, sa nomination en tant qu’officier de l’Ordre du Canada et les innombrables autres prix et distinctions lui assurent une place parmi l’élite. Si la réussite se mesure à l’aulne des succès commerciaux, Sainte-Marie se qualifie tout autant grâce à ses populaires chansons « Until It’s Time for You to Go » et « Up Where We Belong », sans oublier son hymne antiguerre, « Universal Soldier », qui a été intronisé au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens en 2003.

Néanmoins, Buffy Sainte-Marie et ses chansons vont bien au-delà des accolades et du succès commercial. Ardente défenderesse des causes sociales, environnementales et autochtones, elle est la preuve que des chansons comme « Now That the Buffalo’s Gone », « Power In the Blood » ou « Generation » peuvent sensibiliser, influencer les attitudes et changer les perceptions.

« C’est un honneur pour moi d’être admise en compagnie d’autant d’auteurs-compositeurs canadiens qui m’ont inspiré », a déclaré Sainte-Marie. « En tant qu’auteure-compositrice, je n’essaie pas d’être courageuse ou politique, je souhaite simplement raconter mes histoires de la manière la plus authentique possible et de faire briller la vérité. »

« Buffy Sainte-Marie a fait découvrir une toute nouvelle sonorité au public à travers son utilisation de techniques électroniques et en adaptant les rythmes et mélodies de son héritage autochtone au rock », a déclaré pour sa part la directrice générale du PACC, Vanessa Thomas. « Elle a le don d’écrire des chansons qui sont vibrantes de résonance culturelle et qui vont droit au cœur des préoccupations de l’heure tout et résistant à l’épreuve du temps et en parvenant à transcender les frontières. Nous sommes ravis de célébrer son intronisation au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. »

Dans cette entrevue accordée à la SOCAN lors des JUNOs 2016, Buffy Sainte-Marie nous parle de son approche des tournées, de sa présence aujourd’hui sur la scène musicale, et de son processus créatif.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les membres de la SOCAN et tous les auteurs et compositeurs sont invités à soumettre leurs chansons dès maintenant dans le cadre de l’édition 2019 du concours australien Vanda & Young Songwriting Competition dont le premier est une bourse de 50 000 $ AUD. Ce prix est une gracieuseté de l’organisation de droits d’exécution australasienne APRA AMCOS, de l’entreprise musicale Alberts et de la division australienne de la maison de disques BMG.

Deux autres prix sont offerts aux finalistes : la deuxième place mérite une bourse de 10 000 $ AUD offerte par AMPAL (Australasian Music Publishers Association), tandis que la troisième place a droit à une bourse de 5000 $ AUD. Un prix « Inédit » de 5000 $ AUD est également offert.

Le concours est ainsi nommé en l’honneur de deux auteurs-compositeurs légendaires, Harry Vanda et le regretté George Young — créateurs du classique des Easybeats « Friday On My Mind », de « Love Is in the Air » de John Paul Young, et d’un grand nombre d’autres succès —, et il est ouvert aux auteurs-compositeurs de tous les genres musicaux et à n’importe quelle étape de leur carrière.

La totalité des frais d’inscription de 50 $ AUD est versée à l’organisme de musicothérapie sans but lucratif Nordoff-Robbins Music Therapy Australia. Pour plus d’informations, prendre connaissance du règlement et vous inscrire, cliquez ici.

La date butoir est le 12 avril 2019 à 23 h 59, heure avancée de l’est de l’Australie.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *