Le magazine Paroles & Musique est ravi de transposer sa série d’articles pratiques — « En résumé » — sous forme de courtes vidéos de style questions et réponses.

Dans cet épisode, Racquel Villagante de la SOCAN s’entretient avec l’ingénieur de mixage et de matriçage torontois Jason Dufour qui a déjà été assistant au légendaire Phase One avant d’être embauché comme ingénieur résident par Revolution Recording. Il s’est depuis lancé en affaires à son compte et a rapidement joint les rangs dxe l’élite de l’industrie. Dufour a mixé plusieurs # 1 consécutifs pour July Talk et remporté le JUNO de l’ingénieur de l’année en 2017 pour son travail sur l’album alternatif de l’année au même gala, Touch. Reconnu pour son professionnalisme rigoureux, sa créativité et son attention méticuleuse aux détails, Jay a dédié sa vie à l’art du mixage.

Nous lui avons posé la question « Comment savoir si le mixage d’une chanson est terminé ? »



L’Association des professionnels de la chanson et de la musique (APCM) a dévoilé jeudi dernier les artistes en nomination pour la 11e édition du Gala des prix Trille Or qui aura lieu le 29 mai 2021 au Centre national des arts d’Ottawa. En tout, 51 artistes et professionnels de l’industrie de la musique franco-canadienne sont en nominations dans 29 catégories.

« Ce n’est pas parce que nous n’avons pas le droit de nous réunir qu’on ne devrait pas célébrer ceux et celles qui œuvrent dans le domaine de la chanson et musique canadienne-française. D’ailleurs, c’est le moment opportun de célébrer la persévérance et la résilience de nos artistes ! » a déclaré Stef Paquette, président de l’APCM. Ainsi, pour une troisième fois consécutive, la soirée des Trille Or sera diffusée en direct sur les ondes d’Unis TV.

Pour la catégorie « Chanson primée », le public pourra participer au choix de la chanson gagnante. L’APCM a mis en place un vote en ligne sur le site web trilleor.ca. Vous aurez entre le 5 février et le 5 mars (minuit HNE) pour choisir votre chanson primée de cette 11e édition.

De plus, du 26 au 29 mai 2021, la semaine Trille Or, principalement destinée aux artistes et professionnels de l’industrie musicale, offrira une programmation variée, notamment avec des conférences, des activités de développement artistique et professionnel, des activités de réseautage, des vitrines musicales et la soirée industrie Trille Or. La grande majorité de la programmation se fera en mode virtuel et sera dévoilée prochainement.

Voici les artistes en nominations dans quelques-unes des principales catégories. Pour la liste complète, veuillez visiter le site web du Gala des prix Trille Or.

 Auteur.e et/ou compositeur.trice
Anique Granger
Damien Robitaille
Mehdi Cayenne
Paul Cournoyer
Ponteix

Artiste Solo
Anique Granger
Damien Robitaille
Mehdi Cayenne
Ponteix
Rayannah

Groupe
Beauséjour
De Flore
Geneviève & Alain
Hey, Wow
Pat Groulx et les Bas Blancs

Album
Anique Granger – Le Ruban de la Cassette
Louis Venne – Comme une bête dans les headlights
Mehdi Cayenne – Radio Batata
Ponteix – Bastion
Rayannah – Nos Repaires

Découverte (artiste ou groupe)
De Flore
DJ Unpier
Les Soliloques
Mimi O’Bonsawin
Reney Ray

Chanson primée
Beauséjour – Lucille Starr
Damien Robitaille – Il me semble
Marie-Clo – Red Flag
Mehdi Cayenne – Molly
Rayannah – En attendant demain

 



Dan Hill, l’un des auteurs-compositeurs canadiens au succès le plus remarquable, sera intronisé au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens par le biais d’une présentation virtuelle dans le cadre de l’émission Your Morning présentée sur les ondes de CTV le mercredi 10 février 2021 – dans le cadre de laquelle il interprétera certains de ses plus grands succès.

Dan Hill a explosé sur la scène musicale dans les années 70 avec l’une des plus grandes chansons de la décennie, Sometimes When We Touch, et il a continué à conquérir les palmarès adulte contemporain tout au long des années 1980 et 1990 grâce à une armée d’admirateurs partout dans le monde. En coulisses, il a signé des « hits » pour Céline Dion, Tina Turner, Britney Spears, 98 Degrees et Alan Jackson, pour n’en nommer que quelques-uns et récemment, en 2020, il a effectué un retour avec son poignant simple What About Black Lives? tiré de son 15e album studio, On The Other Side of Here.

Hill sera intronisé au siège permanent du Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens au Centre national de musique de Calgary, qui propose des expositions interactives et des souvenirs consacrés aux plus grands auteurs et compositeurs de chansons du Canada.

« Qu’il s’agisse de chansons d’amour ou de chansons engagées, les chansons de Dan sont authentiques et intimes », affirme Vanessa Thomas, directrice générale du Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. « Il a beau avoir une voix douce couchée sur des mélodies soft rock tout aussi douces, ses textes sont aussi puissants que s’il les chantait à tue-tête du haut d’une montagne. C’est là tout le don de Dan en tant qu’auteur-compositeur et interprète. »

Sometimes When We Touch (1977) et Can’t We Try (1987), un duo avec la chanteuse américaine Vonda Shepard, sont sans aucun doute ses deux plus grands succès. Sometimes, co-écrite avec l’auteur-compositeur new-yorkais Barry Mann, est devenu un No. 1 au Canada et a atteint la troisième place du palmarès Hot 100 de Billboard. Elle lui vaudra de nombreux Prix SOCAN ainsi que 5 JUNOs, incluant auteur-compositeur de l’année en 1979. Can’t We Try a été sacrée meilleure chanson adulte contemporain par Billboard en 1987, par mi la longue liste des simples et albums de Dan Hill qui s’inscriront sur les palmarès.

Pendant quatre ans, de 1986 et 1989, un succès de Dan Hill a figuré chaque semaine sur le palmarès Billboard adulte contemporain (et généralement sur le palmarès national canadien) ; du jamais vu. Ses « hits » des années 80 et 90 incluaient des ballades romantiques comme In Your Eyes, Hold Me Now (avec Rique Franks), All I See Is Your Face, Carmelia, Unborn Heart, I Fall All Over Again et Never Thought That I Could Love, qui a elle aussi atteint le No 1 au Canada.

À la fin des années 90, Hill se concentre sur l’écriture de chansons pour d’autres artistes et devient un auteur aussi demandé que polyvalent pour des icônes de la pop, du country et du R&B comme Barry Manilow, George Benson, l’Espagnol Camilo Sesto, Reba McEntire et les Backstreet Boys. Parmi les nombreux succès issus de cette époque prolifique, on retrouve No 1 country I Do (Cherish You) et Love Of My Life, et il remportera également un Grammy en 1996 pour la coproduction de l’album « Falling Into You » de Céline Dion, sur lequel figurait sa chanson Seduces Me, co-écrite avec John Sheard.

Comme il l’écrivait dans sa biographie parue en 2009, « Dès le départ, j’écrivais des chansons simplement parce que je n’avais pas d’autre choix. »  Il commence à composer des chansons dès l’âge de 14 ans et écrira plus tard des articles pour le Globe and Mail, Maclean’s et d’autres journaux de Toronto, dont un intitulé « On Being Black ». Hill a souvent utilisé son talent d’écrivain pour partager ses expériences personnelles sur le racisme, les relations amoureuses et les commentaires sociopolitiques, notamment sur la chanson McCarthy’s Day (1977), sur la courageuse relation interraciale de ses parents nés aux États-Unis.

Le talent inégalé de Dan Hill est toujours très demandé et il continue d’écrire et d’enregistrer, notamment son album Intimate, paru en 2009 et le simple très à propos What About Black Lives? tiré de son album de 2021 On The Other Side of Here. Comme il le dit si bien, « Les gens ont soif de vraies chansons. Ils veulent encore des chansons à l’ancienne avec des histoires, des mélodies fortes et des paroles auxquelles ils s’identifient. »

Plus de quarante ans après la parution de Sometimes When We Touch, sa chanson tourne encore à la radio et elle a été reprise par de nombreux artistes dont notamment Tammy Wynette, Oscar Peterson, Rod Stewart, Barry Manilow, Ginette Reno et Cleo Laine. Hill dira un jour : « Il y a tant de vedettes pop qui l’ont reprise que, dans un certain sens, elle ne m’appartient plus. Elle est devenue plus grande que moi, plus grande que nature. »

Dan Hill a remporté six Prix ASCAP ainsi que le Prix William Harold Moon de la SOCAN pour son succès international. En 2009, il publiera sa biographie, un best-seller intitulé I Am My Father’s Son : A Memoir of Love and Forgiveness, où il s’ouvre sur sa relation avec son père, qui était un activiste social et qui deviendra plus tard le premier directeur de la Commission des droits de l’homme de l’Ontario ; ainsi qu’avec son frère Lawrence Hill (The Book of Negroes), et sa sœur Karen, qui était aussi une poétesse accomplie.