Patrice Michaud, auteur-compositeur-interprète, originaire de Cap-Chat, en Gaspésie,  accumule succès après succès. Le 2 octobre dernier, Patrice Michaud s’est mérité le Prix Auteur-compositeur de l’année au Gala de la SOCAN. Dans cette entrevue il nous parle, entre autres, de sa relation au succès. Avec maintenant trois albums à son actif, Patrice Michaud s’est construit un répertoire de chansons d’une solidité exemplaire, qui lui servira certainement de socle pour un futur qu’on lui souhaite radieux.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Brent Belke, Red Heartbreaker, Matthew Rogers, John Morgan, Hal Beckett, Raj Ramayya

De gauche à droite : Brent Belke, Red Heartbreaker, Matthew Rogers, John Morgan, Hal Beckett, Raj Ramayya.

La SOCAN et la SCGC (Guilde des compositeurs canadiens de musique à l’image) présentaient conjointement, le 4 octobre 2018, un panel de discussion captivant intitulé « Composure in Composing » qui mettait en vedette des compositeurs à l’image établis à Vancouver dans le cadre du Festival international du film de Vancouver (VIFF).

Plusieurs des panélistes étaient des #CompositeursÀL’affiche de la SOCAN et ils ont partagé leurs expériences, secrets du métier et conseils pour progresser dans le monde en constante évolution de la composition pour le cinéma, la télévision et Internet. Des librairies de musique à Star Wars, ils ont abordé tous les aspects du vaste éventail de possibilités concernant la musique à l’image.

Le panel, présenté dans le cadre d’un sommet VIFF/AMP (Alliance Media Partners) mettait ainsi en vedette les compositeurs à l’image Red Heartbreaker, Matthew Rogers, Hal Beckett, Raj Ramayya, Brent Belke ainsi que John Morgan, directeur audio à The Coalition — Microsoft.

Des discussions détaillées sur les aspects techniques de la composition à l’image ont également été abordés, incluant l’utilisation de l’ambiguïté harmonique pour appuyer la trame narrative, l’éternel défi de la composition de musique temporaire, ainsi que les questions du plagiat et de l’originalité. Red Heartbreaker a également offert un vibrant plaidoyer au sujet de l’égalité des sexes dans l’industrie de la musique à l’image et elle a invité ses pairs à devenir des alliés plus actifs à ce chapitre.

Avec la collaboration de Tonya Dedrick


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Basil Phoenix, Amanda Cygnaeus

Basil Phoenix, Amanda Cygnaeus

L’édition 2018 du camp de création Kenekt de la SOCAN avait lieu du 18 au 24 septembre 2016 sur l’île Pender, au large de Victoria, en Colombie-Britannique. C’est avec beaucoup de plaisir et de fierté que nous avons une fois de plus offert notre soutien aux affaires de nos membres en stimulant et en encourageant leur création musicale. Ce camp de création est une occasion privilégiée de mettre en œuvre notre influence, notre rayonnement et nos relations afin d’offrir à nos talentueux membres des opportunités de collaboration toujours plus nombreuses.

Organisé et dirigé par Melissa Cameron-Passley et Racquel Villagante de la SOCAN, ce camp fut une initiative aussi unique que productive. Elle a réuni 11 auteurs-compositeurs et cinq « producers » dans l’atmosphère bucolique du Whale Pod Chalet et du Buddha Cottage.

Chaque matin, les participants se réunissaient pour prendre connaissance du programme de la journée et des affectations de groupe, puis se séparaient en petits groupes de 3 ou 4 afin de créer ensemble de nouvelles chansons. Chaque soir, tous les participants se réunissaient pour écouter les œuvres créées par chacun des groupes durant la journée. Ainsi, en une semaine de création, 24 nouvelles chansons ont vu le jour dans une grande variété de styles, de tempos et de thèmes.

Prado, Kayo

Prado, Kayo

Les participants ont tous été incroyablement inspirés par ce camp. « Ce processus aide vraiment à raffiner notre talent et c’est la façon idéale de travailler vu qu’on a accès à autant de créateurs dans une période de temps très concentrée. Je quitte ce camp un meilleur créateur et la tête remplie de souvenirs incroyables et de nouvelles amitiés », a déclaré Matthew V. « Je n’arrête pas de penser à mon expérience depuis que le camp a pris fin, et j’en suis encore incroyablement inspiré et reconnaissant ! Ce fut vraiment une expérience inoubliable et c’est vraiment fantastique que la SOCAN organise des événements aussi spéciaux », a pour sa part déclaré Loony. « C’est fou la vitesse à laquelle des étrangers peuvent devenir une véritable famille… Chaque jour de création était rempli de moments mémorables qui continueront de vivre grâce aux chansons que nous avons créées… Je ne pourrai jamais assez remercier la SOCAN pour cette expérience qui a changé ma vie », a confié Kayo.

« Les camps de création sont une merveilleuse façon d’ajouter de la valeur aux efforts créatifs de nos membres, et ce, dans un environnement épanouissant et inspirant », a expliqué Melissa Cameron-Passley. « Il n’y a aucun doute que certaines des relations créatives qui ont vu le jour durant ce camp perdureront et que certaines des chansons créées rejoindront un vaste auditoire à l’instar de nombreuses autres issues des camps de création précédents. »

Le groupe prévoit déjà une réunion à la Maison SOCAN de Los Angeles et, même une semaine après la fin du camp, tous sont emballés à l’idée de présenter ces chansons à leurs éditeurs, gérants et maisons de disques afin que celles-ci puissent être lancées ou placées.

Les membres de la SOCAN qui ont participé à ce camp étaient (sauf exception) :

Auteurs-compositeurs
Amanda Cygnaeus (STIM, Suède)
Basil Phoenix
Kayleigh O’Connor
Kayo
Liza
Loony
Luca Fogale
Mathew V
Michael Bernard Fitzgerald
Prado
Sammy Plotkin (BMI, États-Unis)

« Producers »
Felix Leone
Goldchain
Txpski
Jay Century
Robyn Dell’Unto


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *