La SOCAN est sur place à l’édition 2024 de la Canadian Music Week (CMW) qui se déroule du 1er au 8 juin au Westin Harbour Castle à Toronto. Voici un survol des bons conseils et autres informations utiles glanées au fil des différents panels de la CMW le mardi 4 juin.

Synchronisation : L’avenir de la synchronisation musicale
Le modérateur Mark Frieser, de Sync Summit/Sync Exchange, a déclaré que les superviseurs musicaux n’aiment vraiment pas prendre de risques et ne veulent pas perdre leur temps à essayer de contacter tous les ayants droit d’une chanson, autrement dit les créateurs doivent avoir mis au clair tous les partages de parts lorsqu’ils écrivent une chanson. Tim Burnett, de Heavy Hitters Music, a déclaré qu’avec l’essor des services de diffusion audiovisuelle en continu, « la demande pour la musique explose, mais les budgets sont de plus en plus maigres ». Il a également parlé de l’importance des redevances qui sont versées après la diffusion d’une émission de télévision contenant votre musique : « Si on vous donne un cachet initial de, disons, 10 000$, vous pouvez vous attendre à gagner deux ou trois fois ce montant, au final… Ce qui est génial dans le domaine de la synchronisation, c’est que votre chanson a une vie au-delà de sa période de diffusion initiale. »  Amelia McCloskey, de AM Licensing, avait ce conseil pour les créateurs en quête de synchronisations : « pensez global, pensez grand… relevez les défis et de soyez fidèles à votre passion ». Gabi Henriques, de Ultra Publishing/Helix Records, abonde dans le même sens : « Si vous avez votre vision artistique, ne la lâchez pas! » Selon Steven Scharf, de Steven Scharf Entertainment, « tout est une question de trouver la chanson qui cadre parfaitement » avec une production. L’auteur-compositeur Justin Gray, de Songistry, a déclaré : « Si vous êtes résilients, tenaces et patients, tout ira bien. Les vrais créateurs [de films] apprécient les autres vrais créateurs [de musique]. »

À la rencontre des superviseurs musicaux
Interrogée par la modératrice Janet Baker, de Sony/ATV Music Publishing, sur ce que les auteurs-compositeurs doivent faire pour que leurs œuvres soient intégrées dans les productions cinématographiques, Celeste Debro, de l’agence d’Atlanta Creative Control, a expliqué : « Il est très important que les informations sur la chanson soient correctes pour les superviseurs musicaux pour qu’ils puissent facilement contacter les ayants droit pour obtenir une licence pour la chanson… Assurez-vous de connaître et pouvoir contacter chaque personne qui a participé à la création de la chanson. » Susan Jacobs, de Supervision LLC, est d’accord, et a ajouté que « les choses vont souvent très vite », donc la chanson doit être facile et prête à être utilisée, faute de quoi les superviseurs musicaux en utiliseront une autre. Jacobs et Baker ont discuté de la façon dont certains créateurs, et en particulier les successions de créateurs décédés, refusent d’accorder des licences pour certaines de leurs chansons, surtout si elles ont été écrites pour des raisons personnelles. Valerie Biggin, de The Song Rep Music Supervision, dit qu’elle a vu certains producteurs qui tiennent à utiliser une chanson particulière écrire ou téléphoner personnellement aux créateurs pour transformer leur « non » en « oui ». Ela Tengirsek, de Ela Music Supervision, a déclaré que sa principale façon de découvrir de nouvelles musiques qu’elle pourrait utiliser est d’aller voir plein de concerts d’artistes moins connus. Bien que certains participants n’acceptent pas les soumissions de chansons non sollicitées, ceux qui le font ont indiqué que la meilleure façon de les présenter est par courriel, avec une courte introduction et un échantillon de trois à cinq chansons qui peuvent être téléchargées – mais pas sur une plateforme où le lien expire après une période de temps donnée comme WeTransfer.

Canadian Sync Awards 2024
Les Canadian Sync Awards célèbrent l’art de la supervision musicale dans les médias filmés au Canada. L’édition 2024 s’est déroulée le 3 juin 2024 au Westin Harbour Castle à Toronto. Les gagnants sont :

 The Huey Award
Alexandra Rimmington

The GMSC Impact Award
Patrick Watson

Meilleure synchro – Trame sonore, long métrage ou documentaire
Thanksgiving
Superviseur musical : Everton Lewis, Jr.

Meilleure synchro – Trame sonore, série dramatique
Heartland (saison 17)
Superviseur musical : Andrea Higgins

Meilleure synchro – Trame sonore, série humoristique
Bria Mack Gets A Life (saison 1)
Superviseurs musicaux : Everton Lewis, Jr., Cody Partridge

Meilleure synchro – Scène, long métrage ou documentaire
Sympathy For The Devil
I Love The Night Life (Disco Round)
par Alicia Bridges
Superviseur musical : Cody Partridge

Meilleure synchro – Scène, série
Robyn Hood (ép. 101)
Crying de Begonia
Superviseurs musicaux : Heather Gardner, Telan Wong, Gavin Alexander

Meilleure synchro – Publicité
iPhone 14 – Action Mode
Get Out My Way
par Tedashii
Superviseur musical : Everton Lewis, Jr.

Meilleure synchro – Émission ou promo de sport
Championnat mondial junior 2023 de l’IIHF – Canada c. Allemagne
Take A Chance On Me
par ABBA
Superviseur musical : Cody Partridge

Meilleure synchro, Trame sonore, téléfilm
A Scottish Love Scheme
Superviseur musical : Heather Gardner

Meilleure synchro – Trame sonore, court métrage ou série de courte durée
The Tweetations Revue
Superviseur musical : Everton Lewis, Jr.

Meilleure synchro – Interactif (jeu vidéo, appli, RV)
Dead By Daylight
Fear Of The Dark
par Iron Maiden
Superviseur musical : Jean-Frédéric Vachon

Artiste ou auteur-compositeur de synchro de l’année
TALK

Meilleure équipe ou agence de synchro
The Greater Goods Co.

Meilleure équipe de synchro – Maison de disques indépendante
Arts & Crafts Productions Inc.

Meilleure équipe de synchro – Maison de disques « major »
Universal Music Canada

Meilleure équipe de synchro – Éditeur de musique indépendant
Third Side Music

Meilleure équipe de synchro – Éditeur de musique « major »
Universal Music Publishing Group Canada