La Fondation SOCAN annonce le lancement du Fonds de secours de la Fondation SOCAN pour les membres de la SOCAN durant la pandémie de COVID-19.

« Alors que les membres de la SOCAN sont en confinement, la Fondation SOCAN offre ce programme pour fournir un modeste soutien financier aux créateurs et éditeurs de musique durant cette période sans précédent », affirme Victor Davies, président de la Fondation SOCAN.

Ce nouveau fonds vise tous les membres de la SOCAN qui ont reçu des redevances supérieures à 500 $ lors des quatre dernières répartitions de la SOCAN.

Le Conseil d’administration a généreusement débloqué une somme de 500 000 $ qui servira à la remise de subventions d’une valeur de 250 $ chacune dans le cadre du Fonds de secours de la Fondation SOCAN.

Les demandes d’aide seront acceptées du 30 juin au 15 août 2020. Les demandeurs sont invités à s’inscrire le plus tôt possible puisque le portail des demandes sera fermé dès que le budget s’épuisera.

Les membres de la SOCAN sont invités à se rendre sur www.fondationsocan.ca pour en savoir plus, ou pour accéder au programme.



Alessia Cara a décroché trois des six trophées pour lesquels elle était en nomination au gala 2020 des prix JUNO, qui a été présenté exclusivement en ligne pour la première fois en 49 ans ce lundi 29 juin. Cara est la lauréate du prix de l’Autrice-compositrice de l’année, présenté par la SOCAN, ainsi que de ceux de l’Album et de l’Album pop de l’année pour The Pains of Growing.

Tory Lanez a décroché le prix de l’Enregistrement rap de l’année pour Freaky – sa troisième victoire consécutive dans cette catégorie. Il est également devenu le premier artiste à gagner à la fois, au cours d’une même année, les prix des catégories Enregistrement rap de l’année et Enregistrement R&B/Soul de l’année (où il a partagé l’honneur avec Jessie Reyez et Tainy pour « Feel It Too »).

Shawn Mendes a remporté le JUNO du Single de l’année pour la troisième année de suite, cette fois pour « Señorita », son succès planétaire avec Camila Cabello, ainsi que le prix de l’Artiste de l’année pour la seconde année consécutive.

L’album francophone de l’année est allé aux Louanges, pour La nuit est une panthère. Alexandra Stréliski a remporté le prix de l’album instrumental de l’année pour Inscape, tandis que Dominique Fils-Aimé a remporté le prix de l’album de jazz vocal de l’année pour Stay Tuned!

Le prix de la Composition classique de l’année a été attribué à Ana Sokolović pour Evta, et celui du Groupe autochtone de l’année a été décerné à Celeigh Cardinal pour Stories from a Downtown Apartment. Pup a reçu le prix de l’Album alternatif de l’année pour Morbid Stuff, et Dawn Tyler Watson a décroché le JUNO du Meilleur album de l’année pour Mad Love.

Il était inhabituel d’assister à un gala en ligne où il n’y avait pas de remerciements, mais le public a eu droit à une prestation en direct extraordinaire d’Alessia Cara, qui a interprété en studio « Rooting for You », ainsi qu’à des chansons émotives des lauréats JUNO The Dead South (dans la catégorie de l’Album roots traditionnelle, pour Sugar & Joy), Neon Dreams (Révélation de l’année – groupe ) et iskwē (Vidéoclip de l’année pour « Little Star »).

Pour la liste complète des lauréates et lauréats, cliquer ici.

 



En réponse à l’auto-isolement imposé aux musiciennes et musiciens par la pandémie de COVID-19, la société canadienne Sessionwire – partenaire de l’API (interface de programmation d’applications) de la SOCAN – permet aux membres de la SOCAN d’utiliser gratuitement son logiciel d’enregistrement à distance jusqu’à la fin de l’année 2020.

Conçu spécifiquement à l’intention des producteurs et musiciens professionnels qui ont besoin de travailler ensemble en ligne, Sessionwire résout le problème de la connexion et de l’enregistrement de musique avec d’autres artistes, que ceux-ci habitent à l’autre bout de la ville ou outre-mer. La nouvelle plateforme compte déjà des milliers de membres, notamment des musiciens de studio, les beatmakers, des professeurs de musique, des producteurs, des mélangeurs, des artistes-exécutants et des auteurs-compositeurs – qui s’adaptent tous à la nouvelle réalité de la création musicale avec des collaborateurs qui peuvent être rejoints directement à la maison, au bureau ou au studio.

Le système est déjà utilisé par Chin Injeti, Randy Bachman, Chris Baseford (Nickelback, Shinedown, Rob Zombie), et Kevin Killen (Peter Gabriel, David Bowie, huit fois gagnant d’un Grammy). Lorsque la pandémie aura pris fin, Sessionwire restera un excellent outil de création qui permettra aux créateurs de collaborer avec un plus grand nombre de collègues, de réduire leurs frais et de faire de la musique n’importe où.

Pour en faire l’essai gratuitement dès aujourd’hui, cliquez simplement ici.