L’illustre membre SOCAN Drake a reporté les honneurs dans 12 des 17 catégories où il était finaliste dans le cadre de l’édition 2019 des Billboard Music Awards qui avait lieu le 1er mai au MGM Grand Garden Arena de Las Vegas, portant ainsi son total de ces trophées à 27 et faisant du même coup de lui l’artiste le plus récompensé de l’histoire de ce gala qui célèbre ses 30 ans.

Parmi les prix qu’il a reçus cette année, on retrouve meilleur artiste masculin, meilleur artiste et meilleur album du Top 200, et c’est la deuxième fois en trois ans qu’il remporte ces deux derniers prix.

Pendant son mot de remerciement pour le prix du meilleur album du Top 200 pour son album Scorpion, Drake a déclaré qu’il avait enfin comblé son désir de produire un album double et que ce serait le seul. « Merci à tous ceux qui m’ont donné leur temps et leur énergie », a-t-il déclaré, « à tous ceux qui se sont privés de leurs familles et de leurs amis pendant que nous complétions ce projet. » Il a également ajouté, faisant référence à l’épisode du 28 avril de la série Game of Thrones et mimant le geste vu dans cette émission : « “Shout out” à Arya Stark pour avoir accompli son travail la semaine passée, ay ! »

Après avoir remporté le prix du meilleur artiste, il a déclaré « je tiens à remercier ma mère pour tous les efforts qu’elle a faits pour moi. Je veux te remercier maman pour toutes les fois où tu m’as conduit à mes cours de piano. Toutes les fois où tu m’as conduit au basketball et au hockey — clairement, ça n’a pas fonctionné. Toutes les fois où tu m’as reconduit à Degrassi. Peu importe le temps qu’il m’a fallu pour décider ce que je voulais faire, tu étais toujours là pour me conduire quelque part, et maintenant, c’est la balade de notre vie ! »


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Jack de Keyzer

Jack de Keyzer (Photo : David McDonald)

Les membres SOCAN The Trews (Colin MacDonald, John-Angus MacDonald, et Jack Syperek, avec leur co-auteur-compositeur Derek Hoffman) ainsi que le vétéran de la guitare Jack de Keyzer ont terminé premiers dans leurs catégories respectives dans le cadre de l’International Songwriting Competition 2018 où plus de 19 000 soumissions provenant de 140 pays s’affrontaient. The Trews l’a remporté dans la catégorie rock pour leur chanson « Times Speeding Up », tandis que de Keyzer l’a remporté dans la catégorie blues pour sa chanson « My Love Has Gone ».

Plusieurs autres membres SOCAN ont remporté d’autres prix. Les voici :

Deuxièmes places

  • Musique chrétienne – Matt Adams (du groupe West of Here) pour « The Other Side »
  • Auteur-compositeur-interprète Folk — Garrett Vandenberg pour « Stubborn Thing »

Troisièmes places

  • Interprétation — Will Bowes pour « Mad at the World »
  • Ados — Sofia Kay pour « Astronomy Rose »
  • Unsigned Only (sans contrat)—Jocelyn Alice, Jayson DeZuzio (ASCAP), Marco Borrero (ASCAP) et Sabrina Bernstein (BMI) pour « You’re the Worst » par Alice

Pour une liste complète des gagnants et mentions honorables de l’édition 2018 et pour écouter les chansons gagnantes, visitez le site Web de l’ISC. La SOCAN félicite ces membres pour leurs victoires !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Plus de 70 ans après sa création, un concerto pour piano composé dans les années 40 par un compositeur québécois que Sergei Rachmaninoff a qualifié de génie sera interprété pour la toute première fois en Ontario.

La pianiste Christina Petrowska Quilico et le Kindred Spirits Orchestra, sous la direction de Kristian Alexander présenterons le concerto pour piano No.4 d’André Mathieu (1929-1968) le 11 mai 2019 au Richmond Hill Centre for the Performing Arts de Richmond Hill.

Le compositeur montréalais André Mathieu était une enfant prodige que l’on considérait comme le « Mozart canadien ». Il n’avait que 18 ans lorsqu’il a composé son quatrième concerto pour piano et il l’a présenté sur scène à maintes reprises. Il ne semblait toutefois exister aucune partition de l’œuvre jusqu’à ce que le célèbre pianiste québécois Alain Lefèvre a reçu des enregistrements de l’interprétation de Mathieu. Lefèvre a donc retenu les services du compositeur Gilles Bellemare afin de reconstruire cette œuvre à partir des enregistrements et de quelques pages manuscrites. Lefèvre l’an ensuite enregistrée en 2008 et interprétée sur scène à Montréal et aux États-Unis. Lynn René Bayley du magazine Fanfare a dit du concerto qu’il s’agit d’une « œuvre de génie ».

Quant à Petrowska Quilico, elle décrit le concerto comme « du Rachmaninoff sur les stéroïdes ». « C’est une œuvre difficile à jouer, mais elle est très expressive avec des harmonies luxuriantes, et je crois qu’elle plaira à un vaste auditoire. De plus, le pianiste a un peu de latitude à quelques endroits et peut y aller de sa propre interprétation. »

« André Mathieu avait un style unique et un talent exceptionnel pour mélanger les couleurs orchestrales », explique Kindred Spirits Orchestra, directeur musical du Kindred Spirits Orchestra. « J’espère que ses créations continueront d’attirer les auditoires d’un bout à l’autre du Canada et à l’étranger. »


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *