Pour célébrer le 40e anniversaire (en 2020) de la Guilde des compositeurs canadiens de musique à l’image (SCGC), et à l’occasion des Prix Écrans canadiens 2021, la SOCAN est heureuse et fière de présenter une série vidéo en trois parties, La Table ronde du président de la SCGC, mettant en vedette d’anciens présidents et des membres clés de cette organisation cruciale.

Dans le premier de ces trois épisodes, nous retrouvons Glenn Morley et Paul Hoffert, tous deux anciens présidents de la SCGC, qui discutent des origines et des débuts de l’organisation, et de l’importance qu’elle a eue dans la vie de ceux qui composaient la musique pour les films et les émissions de télévision au Canada.



Pour célébrer le 40e anniversaire (en 2020) de la Guilde des compositeurs canadiens de musique à l’image (SCGC), et à l’occasion des Prix Écrans canadiens 2021, la SOCAN est heureuse et fière de présenter une série vidéo en trois parties, La Table ronde du président de la SCGC, mettant en vedette d’anciens présidents et des membres clés de cette organisation cruciale.

Dans le deuxième de ces trois épisodes, la directrice générale du SCGC, Tonya Dedrick, et l’ancien président, Marvin Dolgay, parlent de l’évolution de la SCGC dans le domaine de la sensibilisation, de sa relation essentielle avec la SOCAN, ainsi que de l’avènement des productions audiovisuelles en ligne, de la diffusion en continu et de la mondialisation croissante.



Une agréable impression d’avant-goût de normalité planait dans le Lion d’Or, à Montréal, lundi soir, alors que les membres du jury (dont je faisais partie), l’équipe des Francouvertes, les techniciens de la captation en ligne et quelques partisans des trois finalistes s’étaient rassemblés pour la dernière étape de ce concours qui célébrait ses 25 ans cette année.

Etienne Coppee, Francouvertes,. 2021Au programme, un menu musical diversifié au possible, à l’image de cette compétition de toutes les musiques francophones. Mais puisqu’il fallait bien trancher (la décision ultime, aux Francouvertes, est partagée à parts égales entre le jury spécialisé et le public qui votait en ligne), la troisième place a été attribuée à la proposition apaisante d’Ambre Ciel, à la frontière entre classicisme et modernité; la deuxième position est revenue à Calamine et son rap groovy-jazzy-électro-féministe-queer d’Hochelag’; et les grands honneurs, et la myriade de prix, dont une bourse de 10 000$ offerte par Sirius XM, ont été distribués à Étienne Coppée. Son sourire contagieux, son aisance à communiquer avec empathie avec le public, mais surtout ses qualités indéniables de mélodiste et d’auteur lui auront pavé la voie vers sa conquête des cœurs présents sur place, mais aussi en ligne via la plateforme de diffusion spécialement conçue pour l’occasion.

La formule de Coppée, véhicule d’espoir et de soleil en musique et très inspirée de ses idoles québécoises des années 70 (on pense inévitablement à Harmonium) s’était également méritée la bourse Paroles et Musique de 1 000 $ offerte par la SOCAN lors des demi-finales, accompagnée d’une résidence d’écriture à la maison SOCAN à Paris ou à Nashville.

La soirée avait débuté par la dernière prestation de la série Skatné, présentée conjointement par la SOCAN et Musicaction, gracieuseté de Shauit, auteur-compositeur-interprète d’origine autochtone exploitant la veine folk teintée de reggae.

Pour la longue liste des différents prix remis aux finalistes de l’édition 2021, consultez le site web des Francouvertes.

La finale des Francouvertes était retransmise en direct en ligne, mais vous pourrez réentendre l’intégrale de la soirée en diffusion spéciale sur la chaine Influence Franco – SiriusXM 174 le mercredi 26 mai à midi et le vendredi 28 mai à 18 h.