La SOCAN et l’Irish Association of Songwriters, Composers and Authors (IASCA) ont tenu, du 18 juin au 27 juillet 2020, six camps de création d’une journée en ligne où se sont rencontrés plusieurs créateurs canadiens et irlandais.

« Nos membres n’ayant pas le droit de voyager à l’étranger pour des collaborations, nous avons trouvé d’autres façons pour faciliter les collaborations internationales », explique Racquel Villagante, représentante A&R à la SOCAN. « Ça fait du bien, durant cette période étrange et exigeante, de constater tout ce qu’on arrive tout de même à accomplir. »

« Ces camps de création ont été le plus beau moment de ma période de confinement », affirme Sinéad Troy de l’IASCA qui a supervisé ces camps avec sa collègue de Sheena Keane et Villagante. « J’ai parfois été émue jusqu’aux larmes. »

De nombreux joueurs de l’industrie canadienne — Warner Chappell, Arts & Crafts, RGK Entertainment et Cutcraft — ont été appelés à soumettre des candidatures pour participer à ces camps.

Les participants étaient :

Auteurs-compositeurs-interprètes Auteurs-compositeurs-mélodistes Auteurs-compositeurs-producteurs Date
Luan Parle Aaron Allen Cian Boylan 18 juin
Mal Tuohy Clayton Bellamy Gavin Glass 18 juin
Mick Flannery Michael Bernard Fitzgerald ESCQ 25 juin
Eve Belle Livy Jeanne Phillip McGee 2 juillet
Sorcha Richardson Ryan Chambers Marcus Paquin 9 juillet
Steve Wall ——————– Daniel Ledwell 27 juillet

 

« Le camp SOCAN/IASCA a été vraiment amusant ! » a déclaré Livy Jeanne. « Notre monde est sens dessus dessous et participer à ce camp m’a permis de me souvenir à quel point la musique nous unit encore, surtout les créateurs, en ces temps d’incertitude. J’ai adoré pouvoir collaborer avec des personnes incroyablement talentueuses à l’autre bout de la planète et créer un truc qui n’existait pas trois heures avant. Merci à la SOCAN pour cette opportunité géniale ! »

« Le camp de création SOCAN/IASCA a été pour moi une expérience d’une valeur inestimable », a dit pour sa part Clayton Bellamy. « Non seulement ai-je pu élargir mon réseau de contacts avec de nouveaux artistes et producteurs, mais j’ai créé du nouveau matériel que j’ai pu utiliser pour un projet sur lequel je travaille. »

« Merci de l’invitation, SOCAN », a déclaré Michael Bernard Fitzgerald. « J’ai adoré ces sessions à partir de la maison. La co-création implique souvent des déplacements, un hôtel, des restos, des taxis et tout ça, alors c’était génial de pouvoir collaborer avec des créateurs à Dublin et L.A. dans le confort de ma maison. Mick Flannery et moi avons aussi joué aux mêmes festivals virtuels cette année. C’était bien de se rencontrer de cette façon. »



Malgré les actuelles mesures de distanciation sociale visant à combattre la propagation du virus de la COVID-19, la SOCAN continue de préparer des entrevues vidéo avec nos membres à l’aide d’applis de vidéoconférence et nous vous présentons un nouvel épisode de notre série « À la maison en compagnie de… », cette fois-ci en compagnie de Owen Pallett.

Owen Pallett a remporté la toute première édition du Prix de musique Polaris pour l’album He Poos Clouds de Final Fantasy. Il a été finaliste pour un Oscar dans la catégorie meilleure trame sonore pour le film Her mettant en vedette Joaquin Phoenix et Amy Adams et il a interprété la chanson thème sur scène durant le gala. Il a également créé des arrangements orchestraux pour Taylor Swift, Arcade Fire, REM, Haim, Linkin Park et Frank Ocean, pour n’en nommer que quelques-uns.

Le fait est qu’il considère ces efforts musicaux à du travail à la commande et ces artistes comme des clients et il se compare, à moitié sérieusement, à un plombier paresseux. Il nous explique également comment composer ou créer des arrangements pour des instruments à cordes diffère de la création de sa propre musique, de sa vie durant le confinement et de comment une séparation s’est immiscée dans son plus récent album, Island.



Dans le cadre de la répartition de redevances d’exécution du 15 août 2020, la SOCAN a traité au total 937 demandes de paiement faites par ses membres à l’égard de concerts présentés en direct sur Facebook ou Instagram durant le confinement de la COVID-19, le tout pour une valeur globale de plus de 130 000 $. Il s’agissait de la première répartition de redevances effectuée par la SOCAN à l’égard de concerts sur Facebook/Instagram depuis le lancement de son nouveau programme Encore! Une somme globale d’autour de 200 000 $ est disponible chaque trimestre en vertu de ce programme, et ce, jusqu’au 7 mars 2021.

« Comme tous les Canadiens, les membres auteurs-compositeurs, compositeurs et éditeurs de musique de la SOCAN traversent une période difficile en raison de la perte de leurs revenus provenant des tournées et des concerts en personne », a déclaré la chef de la direction par intérim de la SOCAN Jennifer Brown. « Bon nombre de nos membres sont là pour leurs fans en présentant des concerts en ligne afin d’unir le public et continuer de faire avancer leurs carrières, c’est donc une simple question d’équité qu’ils soient payés pour leur généreux travail grâce à notre programme Encore ! »

Pour réclamer un paiement pour un concert présenté sur Facebook ou Instagram dans le cadre du programme Encore ! :

  • La prestation doit avoir lieu en direct soit sur Facebook, soit sur Instagram, à titre d’Événement, et ce, entre le 15 mars 2020 et le 7 mars 2021 (inclusivement).
  • La prestation doit comporter au moins 10 chansons/compositions ou être d’une durée d’au moins 30 minutes.
  • Au moins 100 personnes doivent avoir assisté à la prestation en direct.
  • Une liste de toutes les œuvres exécutées ainsi que la preuve de l’exécution et du nombre d’auditeurs sous forme de captures d’écran doivent être envoyées à la SOCAN en remplissant une Déclaration d’œuvres exécutées en spectacle soumise à partir de votre compte de membre SOCAN.
  • Les réclamations doivent être reçues au plus tard 90 jours après la présentation du concert sur Facebook/Instagram.
  • Pour savoir comment soumettre une demande, veuillez vous rendre sur http://www.socan.com/fr/123paye/

Chaque concert sera admissible à un paiement totalisant 150 $ dont les parts de redevances seront versées à tous les ayants droit de la musique qui a été jouée.