Le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (PACC) est heureux de souligner l’intronisation de la légende du rock, l’auteur-compositeur et animateur radio Kim Mitchell. L’intronisation de Mitchell avait été annoncée l’année dernière et devait avoir lieu pendant la Canadian Music Week 2020, mais elle a été reportée en raison de la pandémie. Pour coïncider avec la sortie de son dernier simple, « Best I Never Had », et le succès de The Big Fantasize, le plus récent album de Mitchell et son premier en plus de 13 ans, le Panthéon lui fera l’honneur de se produire dans l’un des hauts lieux de la musique au Canada, le El Mocambo, qui est également la maison de disques de son dernier projet.

L’intronisation sera diffusée le mercredi 21 juillet à l’émission The Morning Show de Global, et sera présentée par Vanessa Thomas, vice-présidente des relations avec les membres et l’industrie à la SOCAN et au Panthéon en compagnie de l’ami de Mitchell et chanteur de Barenaked Ladies Ed Robertson, qui a collaboré à la chanson « Diamonds, Diamonds » en 2019. Le duo se réunira pour célébrer le catalogue de chansons écrites par Mitchell au cours de sa carrière historique qui s’étend sur cinq décennies en tant que membre du groupe de rock alternatif Max Webster et en tant qu’artiste solo primé aux JUNOs connu pour ses succès rock classiques tels que « Patio Lanterns » et « Go for Soda ».

Nous attendions le bon moment pour célébrer l’intronisation de Kim au Panthéon comme il le mérite, et nous sommes ravis de pouvoir honorer sur scène, là où il brille le plus, son œuvre en tant qu’auteur-compositeur », a déclaré Vanessa Thomas. « Kim est un créateur et l’authenticité est au cœur de tout ce qu’il fait : écrire des chansons, réinventer l’animation radio, définir le son indie rock canadien et monter sur scène. Il fait partie de l’élite du rock et il est encore une influence et un innovateur grâce à sa musique. »

Avec l’influent et éclectique groupe Max Webster, Mitchell a défini les termes « alternatif » et « indie » bien avant que ces mots ne deviennent des clichés. Il compte parmi les chanteurs, auteurs-compositeurs et guitaristes les plus respectés au Canada, ayant obtenu la reconnaissance de la critique et un succès commercial multiplatine. En plus d’être le chanteur, le guitariste et l’auteur-compositeur principal de Max Webster avec son partenaire de création Pye Dubois, il s’est hissé au premier rang et a connu un succès massif au Canada en tant qu’artiste solo primé.

On doit À Mitchell et Pye de nombreux succès classiques, dont « Go For Soda », « Rock N Roll Duty », « Patio Lanterns », « I Am a Wild Party », « All We Are » et « Easy to Tame », qui font tous partie du génome musical canadien. Mitchell a également reçu trois prix JUNO, notamment artiste masculin de l’année (1990) et album de l’année (Shakin’ Like A Human Being, 1987), et il a également reçu de nombreux prix SOCAN. Quant à Max Webster, le groupe a lancé cinq albums qui ont généré des succès qui se sont inscrits au Top 100 canadien, dont « Paradise Skies ».

Au début des années 2000, alors qu’il avait encore un horaire de tournée bien chargé, Mitchell a été invité à se joindre à l’équipe en ondes de la station Q107 de Toronto, une propriété de CORUS. Il a quitté Q107 en 2014 après être devenu l’un des animateurs les plus populaires et les plus écoutés de la programmation d’après-midi au Canada. En 2018, Mitchell est retourné en studio pour y enregistrer son premier album solo en 6 ans. Il s’est réuni avec ses amis les Barenaked Ladies pour réenregistrer sa chanson, le succès de Max Webster « Diamonds, Diamonds ». Max Webster et cette chanson en particulier ont eu une grande influence sur les membres des Barenaked Ladies.

En novembre 2020, Mitchell a sorti son 15e album, The Big Fantasize sur l’étiquette El Mocambo Records, propriété de l’entrepreneur canadien Michael Wekerle. L’enregistrement a été produit par son ami et producteur lauréat d’un Grammy Award Greg Wells (Keith Urban, Adele, Twenty One Pilots) et comprend le simple « WISHES » et « Best I Never Had » qui sortira le 16 juillet 2021 sur Spotify. The Big Fantasize est le premier album de Mitchell depuis Ain’t Life Amazing, sorti en 2007.

Après l’intronisation de Kim Mitchell, le Panthéon reconnaîtra ses réalisations en tant qu’auteur-compositeur au Centre national de musique, situé au Studio Bell, à Calgary. Le Centre national de musique est le siège physique du Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens et continuera à honorer et à préserver l’héritage des nouveaux intronisés par le biais d’expositions présentant des histoires, des artefacts exclusifs et des souvenirs uniques.



Paroles & Musique est ravi de transposer sa série d’articles pratiques sous forme de courtes vidéos de style questions et réponses intitulées « L’Expertise ».

 Dans cet épisode, Houtan Hodania, représentant A&R de la SOCAN, pose à Cheryl Link, directrice créative principale de peermusic Canada – lauréat du prix de l’éditeur de l’année de la SOCAN en 2021 – « Quelles sont les erreurs et idées fausses courantes sur l’édition ». Les réponses comprennent des informations sur les redevances qui pourraient financer votre retraite et l’importance du réseautage.



Une foule de membres de la SOCAN s’est réunie – en ligne, pour la deuxième année consécutive – pour assister à l’Assemblée générale annuelle de la SOCAN, le 13 juillet 2021, afin de prendre connaissance des principales réalisations de la SOCAN en 2020.

Le président du Conseil d’administration de la SOCAN, Marc Ouellette, a commencé par mentionner brièvement les adaptations continues de la SOCAN aux restrictions imposées par la pandémie de COVID-19 en 2020, ainsi que ses efforts fructueux pour maintenir une répartition régulière des redevances. M. Ouellette a souligné que Jennifer Brown est devenue la première femme à diriger la SOCAN en tant que chef de la direction en plus de féliciter le Conseil de la SOCAN nouvellement élu qui servira nos membres le mandat 2021-2024 et de présenter les faits saillants du travail du conseil en 2020.

Jennifer Brown a parlé des résultats financiers de la SOCAN pour 2020, dont un total de 349 M$ en répartitions de redevances, ce qui représente une baisse de seulement quatre pour cent par rapport à 2019 (mieux que prévu pendant la pandémie) ; un total de 282 M$ en revenus nationaux ; un record de 100 M$ en revenus internationaux ; des redevances réparties sur plus de 125 milliards d’exécutions ; et 11 M$ en revenus de droits de reproduction. En 2020, la SOCAN comptait plus de 175 000 membres, et un total de 178 288 nouvelles œuvres (chansons ou compositions) ont été déclarées.

Mme Brown a mentionné qu’en s’adaptant à la pandémie de 2020, la SOCAN a été la première organisation de droits d’exécution au monde à verser des redevances pour les concerts en ligne, et a rapidement créé un programme d’avances d’urgence.

En ce qui concerne les filiales à part entière de la SOCAN, la directrice générale de la Fondation SOCAN, Charlie Andrews, a expliqué comment la Fondation a également créé un fonds d’aide similaire à celui de la SOCAN et mis sur pied les Black Canadian Music Awards pour soutenir la diversité, l’équité et l’inclusion dans notre industrie. La directrice générale 2020 du Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (PACC), Vanessa Thomas, a fait état de plus de 370 millions d’impressions médiatiques cumulées pour une série d’intronisations télévisées du PACC.

Une période de questions animée a suivi pour les quelque 220 membres qui ont assisté à l’événement.

Pour un aperçu complet des activités de la SOCAN en 2020, consultez notre Rapport annuel.