La Fondation SOCAN, l’une des organisations du Groupe SOCAN, en collaboration avec le Groupe Banque TD, a remis à Jasmine Netsena la toute première édition de son Prix de l’auteur-compositeur autochtone dans le cadre de l’édition 2018 des Indigenous Music Awards.

Netsena, une membre de la SOCAN originaire de Fort Nelson, en Colombie-Britannique, a reçu le prix assorti d’une bourse de 10 000 $ ainsi que du transport et de l’hébergement pour assister au gala à Winnipeg des mains de Charlie Wall-Andrews, directrice générale de la Fondation SOCAN, et de Tim Laronde, directeur régional des services bancaires aux autochtones de la TD.

« C’est un honneur pour moi d’avoir été choisie pour recevoir ce prix, et je suis reconnaissante envers tous ceux qui l’ont rendu possible », a déclaré Netsena.

« Ce nouveau prix reconnaît l’excellence artistique en création musicale d’un créateur musical autochtone au Canada, et nous sommes fiers de ce partenariat avec la TD et les Indigenous Music Awards afin de souligner le talent de Jasmine Netsena », a déclaré Charlie Wall-Andrews. « Cela s’inscrit dans le cadre de notre collaboration avec la TD pour encourager, promouvoir et diversifier les opportunités pour les créateurs de musique d’origines autochtones. Notre but est de créer des programmes de subventions et de prix inclusifs et aussi diversifiés que les communautés dans lesquelles nous vivons. »

Le jury était composé des membres SOCAN suivants : ShoShona Kish (Ontario), Alan Greyeyes (Manitoba), Celina Kalluk (Nunavut) et Moe Clark (Québec). Le jury a examiné tout près de 200 candidatures.

La période de soumission pour le Prix de l’auteur-compositeur autochtone TD 2019 s’ouvrira à la fin de l’automne 2018 ; visitez le www.fondationsocan.ca pour tout savoir sur nos programmes et prix.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La SOCAN dévoile aujourd’hui les finalistes de l’édition 2018 du Prix de la chanson SOCAN, l’un des plus prestigieux concours célébrant l’incroyable talent des auteurs-compositeurs francophones émergents au cours de l’année précédente.

Les 10 chansons finalistes sélectionnées cette année reflètent une diversité de genres, et les femmes d’un peu partout au pays dominent par ailleurs la sélection des 10 chansons finalistes anglophones. Ce qui fait l’unicité de ce concours, c’est que dès aujourd’hui, ce sont les amateurs de musique qui détermineront qui repartira avec une bourse de 10 000 $, un clavier Yamaha PSR-S970, et un chèque-cadeau de 500 $ de Long & McQuade.

Les 10 chansons finalistes francophones cette année sont :

  • « 56 k » – écrite par Simon Trudeau Cliche, Jeff Martinez et Marc Vincent, interprétée par LOUD et éditée par Productions Silence D’Or.
  • « La fin du monde » — écrite par Philippe Bouchard et Gabriel Desjardins, interprétée par Philippe Brach et éditée par Éditions Équispec.
  • « Ça va ça va » — écrite par Philémon Cimon et interprétée par Lou-Adriane Cassidy.
  • « Fou » — écrite par Andréanne A. Malette et Manuel Gasse, interprétée par Andréanne A. Malette et éditée par Productions Nia Inc. et David Murphy et cie.
  • « Gallaway Road » — écrite et interprétée par Maude Audet et éditée par Éditions Dare to Care.
  • « Au-delà des mots » — écrite par Amelie Beyries et Maxime Côté, interprétée par Beyries et éditée par Beyries Mu Inc. et White Turtle Pubg (David Murphy et cie).
  • « Primitif » — écrite par Émerik St-Cyr Labbé, arrangements par Étienne Dupré, Eliott Bundock Durocher, David Marchand et Mandela Dalgeish Coupal, interprétée par Mon Doux Saigneur et éditée par Éditions Dare to Care.
  • « Petite valise » — écrite et interprétée par Émile Proulx-Cloutier et éditée par Éditions de La Tribu.
  • « Tout ce vacarme » — écrite par Simon Beaudoin, Christian David, Antoine Dumoulin Drolet, Jean-Sébastien Houle, David Lagacé et Christian Renaud, interprétée par La Famille Ouellette et éditée par 9338-4642 Québec inc. (Disques St-Laurent).
  • « Je cours » — écrite par Félix Dyotte, interprétée par Félix Dyotte et Évelyne Brochu, et éditée par Coyote Records.

Du 24 mai au 7 juin 2018, les amateurs de musique sont invités à écouter les chansons finalistes et à exprimer leur vote pour leur chanson préférée en visitant le www.prixchansonsocan.ca ou via Twitter en nommant l’artiste pour qui ils désirent voter et en prenant soin d’inclure le mot-clic #MonvotePCS. Ils pourront voter une fois par jour sur chacune des plateformes et pour une chanson dans chacune des langues officielles.

Les chansons gagnantes en français et en anglais seront annoncées dans le courant de la semaine du 11 juin 2018.

« Année après année, les finalistes du Prix de la chanson SOCAN sont le reflet de la diversité des genres et 2018 ne fait pas exception », a déclaré Geneviève Côté, chef des affaires du Québec de la SOCAN. De la chanson au hip hop en passant par la pop et le folk, les sonorités sont diverses et c’est parfait ainsi. La SOCAN est fière de soutenir et d’encourager tous les auteurs, compositeurs et éditeurs de musique et le Prix de la chanson est vraiment une occasion unique, en ce qu’il permet aux créateurs de recevoir directement l’appréciation de leur travail de la part du public. Cela permet en quelque sorte un rare mariage entre le succès d’estime et le succès populaire et nous en sommes ravis. »

Les finalistes des volets anglophone et francophone sont respectivement sélectionnés par des panels indépendants composés de 15 figures de proue de l’industrie de la musique qui choisissent chacun deux pièces qu’ils jugent artistiquement supérieures créées par des auteurs-compositeurs émergents et parues au cours de la période d’admissibilité (voir le règlement du concours pour tous les détails). Les chansons finalistes sont ensuite colligées, passées en revue et soumises à un vote de chacun des panels afin de déterminer les 10 finalistes.

La SOCAN n’a aucun rôle à jouer dans la détermination des finalistes ou des gagnants.

Les 10 chansons finalistes pour l’édition 2018 du SOCAN Songwriting Prize, le volet anglophone du concours, sont :

  • « Dreams Tonite » — écrite par Alec O’Hanley et Molly Rankin, interprétée par Alvvays et éditée par Rough Trade Publishing Canada
  • « Money » — écrite par Leandra Earl, Eliza Enman-McDaniel, Garrett Lee, Jordan Miller et Kylie Miller, et interprétée par The Beaches.
  • « Main Girl » — écrite et interprétée par Charlotte Cardin ; et éditée par Red Brick c/o Corico Arts.
  • « Cotton Candy » — écrite et interprétée par Jessie Reyez et éditée par BMG Rights Management Canada.
  • « Chills » — écrite par James Barker, Gavin Slate, Travis Wood et Donovan Woods, interprétée par James Barker Band, et éditée par Warner Chappell Music Canada et Ole Media Management LP II.
  • « Play the Field » — écrite par Josée Caron et Lucy Niles, interprétée par Partner et éditée par Partner Music
  • « Walkaway » — écrite par Jasmyn Burke et Morgan Waters et interprétée par Weaves
  • « Magic » — écrite par Eoin Killeen, Timothy Law et Patrisha Sanna Campbell et interprétée par Birthday Boy et Trish.
  • « Healers » — écrite par Benjamin McCarthy, Iskwé et Ryan Somerville et interprétée par Iskwé.
  • « Lingua Franca » — écrite par Neil Bednis, Christopher Laurignano, Fraser McClean et Melanie St. Pierre, et interprétée par Casper Skulls.

Pour demeurer au fait des dernières nouvelles, suivez le Prix de la chanson SOCAN sur Twitter – @SOCANMusique et en utilisant le mot-clic #PrixSOCAN.

Les gagnants des précédentes éditions du volet francophone du Prix de la chanson SOCAN : Klô Pelgag et Karl Gagnon, « Les ferrofluides-fleurs » (2017) ; Laurence Nerbonne, « Rêves d’été » (2016) ; Antoine Corriveau, « Le Nouveau vocabulaire » (2015) ; Patrice Michaud, « Mécaniques générales » (2014) ; Keith Kouna, « Batiscan » (2013) ; Koriass, « St-Eustache » (2012) ; Galaxie, « Piste 1 » (2011) ; Vulgaires Machines, « Parasites » (2010) ; Bernard Adamus, « La question à 100 piasses » (2009) ; Karkwa, «Oublie pas» (2008) ; Tricot Machine, « L’Ours » (2007) ; Éve Cournoyer, « Tout arrive » (2006).

Les gagnants des précédentes éditions du volet anglophone du Prix de la chanson SOCAN : PUP, « DVP » (2017); Fast Romantics, « Julia » (2016); Dear Rouge, « I Heard I Had » (2015); Alejandra Ribera, « I Want » (2014); Mo Kenney, « Sucker » (2013); Kathleen Edwards, « A Soft Place to Land » (2012); Katie Moore « Wake Up Like This » (2011); Brasstronaut, « Hearts Trompet » (2010); D-Sisive, « Nobody With a Notepad » (2009); The Weakerthans « Night Windows » (2008); Abdominal, « Pedal Pusher » (2007); Propagandhi, « A Speculative Fiction » (2006).


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


C’est avec plaisir et fierté que la SOCAN a remis un Prix No. 1 SOCAN à l’auteure-compositrice professionnelle et membre SOCAN Robyn Dell’Unto pour sa collaboration à la création du succès du groupe The Good Lovelies « I See Gold », qui a atteint le sommet du Top 20 de CBC Radio 2 le 18 janvier 2018. Dell’Unto a coécrit la pièce en compagnie des trois membres du groupe – Caroline Brooks, Kerri Ough et Susan Passmore – qui ont reçu leur prix plus tôt cette année.

Les représentantes A&R Melissa Cameron et Racquel Villagante ainsi que la gestionnaire des événements nationaux de la SOCAN Brandi Pickering lui ont reis son prix au Broadview Hotel de Toronto dans le cadre de la Canadian Music Week 2018.

La SOCAN félicite Robyn Dell’Unto pour cette belle réussite!


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *