Ian Tyson et Sylvia Tyson seront individuellement intronisés au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (PACC) dans le cadre de l’édition 2019 de la Country Music Week. Ils seront intronisés au Studio Bell du Centre national de musique, à Calgary, le 5 septembre prochain. Cette célébration coïncidera avec le lancement de la compilation double Ian & Sylvia The Lost Tapes, le lendemain, afin de souligner le 60e anniversaire de la rencontre de ces deux auteurs-compositeurs-interprètes. C’est en effet en juillet 1959 que leur voyage musical a commencé, tant comme duo qu’en solo, voyage qui allait lancer la musique country canadienne sur la scène internationale.

« Ian & Sylvia sont des pionniers du mouvement des auteurs-compositeurs-interprètes, un genre musical qui est solidement ancré aujourd’hui grâce à leur leadership », a déclaré Vanessa Thomas, directrice générale du Panthéon. « Ils étaient magnifiques en tant que duo, et leur talent respectif en tant qu’auteurs-compositeurs est devenu évident dès leur deuxième album et leur authenticité ne s’est pas démentie tout au long de leur carrière qui dure depuis plus de six décennies. »

Le duo Ian & Sylvia connaîtra ses heures de gloire tout au long des années 60 et 70 alors qu’ils étaient les auteurs-compositeurs-interprètes les plus en vue d’Amérique du Nord, et leur succès d’estime et commercial n’a donné aucun signe de ralentissement tout au long des 13 albums lancés durant cette époque. Ils ont chanté leurs chansons sur les plus grandes scènes — Hollywood Bowl, Carnegie Hall, et Town Hall à New York — et à la télévision dans le cadre d’émissions populaires comme Hullabaloo, The Johnny Cash Show, Steve Allen Show, Mike Douglas Show, ainsi qu’à la BBC.

Leurs classiques « Four Strong Winds » — que la CBC a qualifié de « chanson la plus essentielle » du répertoire canadien — et « You Were on My Mind » ont été intronisées au PACC en 2003 et 2007, respectivement. C’est Ian qui a écrit « Four Strong Winds » et Sylvia qui a écrit « You Were on My Mind », ce qui a fait d’elle l’une des rares artistes folk féminines à écrire un classique du genre à l’époque et chacune de ces chansons a définitivement assis leur réputation enviable en tant qu’auteurs-compositeurs. La version réenregistrée en 1965 par le quintette folk rock We Five est devenue un succès No.1 planétaire.

Ian & Sylvia The Lost Tapes a été compilé à partir d’enregistrements inédits récemment découverts de concerts captés au début des années 70 où l’on peut entendre des versions jamais entendues auparavant de classiques country et pop, et ces enregistrements couleront définitivement dans le béton leur réputation d’interprètes captivants de chansons des répertoires folk, blues, country, R&B et rock n’ roll. L’essentiel de leurs chansons les plus aimées est également représenté sur cette compilation.

Le journaliste musical canadien Larry LeBlanc a dit : « Au même titre que les Byrds, Gram Parsons, Bob Dylan, Linda Ronstadt, Waylon Jennings et Willie Nelson, Ian & Sylvia ont jeté les bases de la musique country canadienne et de l’Americana qui sont devenues des sources de culture populaire reconnues. »

Ian, féru de la vie de cowboy, habite sur son ranch de Longview, en Alberta, et il continue de jouer son propre répertoire aux influences western, tandis que Sylvia jouit encore d’une carrière solo fascinante et florissante en plus de jouer, écrire et enregistrer avec Quartette aux côtés de Caitlin Hanford, Cindy Church et Gwen Swick.



La SOCAN a remis un Prix No. 1 SOCAN à Nick Henriques et Ultra Music Publishing pour leur participation à l’écriture et l’édition, respectivement, de la chanson « Body » (mettant en vedette Brando) de Loud Luxury qui a atteint le sommet du palmarès Nielsen BDS CHR Airplay le 18 juin 2018 et qui est demeuré en première position pendant 6 semaines consécutives.

Une célébration a eu lieu le 3 juillet 2019 au restaurant Pai Northern Thai Kitchen du centre-ville de Toronto auquel ont participé les membres du duo Loud Luxury, Joe Depace et Andrew Fedyk, ainsi que le coéditeur Marty Simon de MRD-Music Revenue Data, Matthew Smeaton de North Side Artists, l’imprésario du groupe, qui ont tous quatre reçus leur prix durant la semaine des JUNO à London, Ontario, en mars de cette année. Les autres coauteurs de la chanson sont Marlon McClain (ASCAP) et Cassio Lopes (ASCAP).

Représentant Ultra Music Publishing lors de la soirée, on retrouvait Andreas Rizek, Asim « Awesome » Awan et Adrian Strong. Eric Henriques, l’imprésario de Nick Henriques, ainsi que l’interprète et auteure-compositrice Veronica étaient également présents sur place pour l’événement. Eric Baptiste, le chef de la direction, le responsable de compte Daryl Hamilton et les représentants A&R Melissa Cameron-Passley et Aidan D’Aoust étaient présents pour représenter la SOCAN.



Across The Board, un mouvement de plaidoyer pour la parité hommes-femmes dans les conseils d’administration des entreprises ayant un impact sur l’industrie canadienne de la musique, a démontré que la participation des femmes a plus que doublé pour atteindre 40 pour cent à la fin de 2018.

En 2017, Across The Board a étudié les conseils d’administration de 30 entreprises de l’industrie canadienne de la musique et a constaté que seulement 19 sièges étaient occupés par des femmes. En décembre 2018, l’organisme a distribué un sondage afin de colliger les informations sur le progrès de son initiative de parité hommes-femmes.

À l’heure actuelle, la SOCAN surpasse la moyenne de l’industrie avec 44 % des sièges de son conseil d’administration occupés par des femmes. De plus, la parité hommes-femmes est atteinte dans son équipe exécutive, et pas moins de 64 % de gestionnaires de son équipe de direction s’identifient en tant que femme.

Par ailleurs, tant le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens et la Fondation SOCAN, qui sont propriété de la SOCAN, sont dirigées par des femmes, et plus de 60 % des postes à plein temps à la SOCAN sont pourvus par des femmes.

Nous nous sommes assurés de manière proactive que nos pratiques d’embauche sont justes et équitables. Nos dirigeants et notre équipe des ressources humaines collaborent étroitement afin d’adopter une approche inclusive pour attirer, embaucher et garder à notre emploi les personnes les plus talentueuses sans égard à leur sexe, leur ethnicité, ou leur orientation sexuelle. La SOCAN aspire à l’inclusivité, à l’égalité et à l’équité.

« Nous sommes ravis et fiers de notre progrès et de notre surpassement au chapitre de la parité hommes-femmes », a déclaré le chef de la direction de la SOCAN, Eric Baptiste. « Il y a encore du chemin à faire et nous continuons d’adhérer à l’initiative d’Across The Board en ce qui concerne le recrutement de femmes comme membres de notre conseil d’administration, de notre exécutif, de notre équipe de direction et de notre effectif d’employées, ainsi qu’à l’échelle de tout l’écosystème musical canadien. »