Le membre SOCAN Galt MacDermott, avant tout connu comme le compositeur de la comédie musicale Hair qui a connu un immense succès sur Broadway et qu’il a adaptée pour le cinéma en 1979, s’est éteint à l’âge de 89 ans, la veille de son 90e anniversaire de naissance, de causes inconnues.

Né a Montréal, MacDermot a remporté son premier prix Grammy pour l’enregistrement par Cannonball Adderley de sa pièce « African Waltz », la pièce titre de son album du même nom, en 1960. Outre Hair, lancée en 1967 et dont l’enregistrement avec la distribution originale a remporté un Grammy, son autre comédie musicale ayant connu un franc succès fut Two Gentlemen of Verona (1971), qui a remporté le Tony Award de la meilleure comédie musicale.

Trois pièces composées pour Hair ont atteint le sommet des palmarès en 1969 : « Aquarius », « Let the Sunshine In » et « Good Morning Starshine ». « Aquarius » a été intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens en 2003, et la SOCAN a remis un Prix Excellence pour l’ensemble de sa carrière à MacDermot en 2010.

On a dit de Hair : The American Tribal Love Rock Musical qu’il s’agissait de la première comédie musicale rock sur Broadway et l’une des comédies musicales les plus populaires de l’histoire. Un nombre record de spectateurs se sont précipités pour entendre Aquarius dans le spectacle « Hair » partout à Europe, incluant dans le West End de Londres, au Japon, en Israël et en Australie. La musique du spectacle utilise des éléments de rock, de R&B et de funk.

« J’étais intéressé par le jazz et le rock and roll… Le théâtre était un univers qui m’était étranger » a un jour expliqué MacDermot. Malgré cela, il a tout de suite accepté le défi lorsque les auteurs James Rado et Gerome Ragni l’ont approché. « On m’a donné les textes du spectacle, pas d’un seul coup, mais ils des petits bouts, et ils ont continué à en écrire d’autres. Je les ai tous mis en musique. »

MacDermot a connu un regain de popularité au cours des dernières décennies, car les musiciens du domaine du hip-hop ont beaucoup échantillonné sa musique. On pense entre autres aux rappeurs plus « old school » comme Busta Rhymes, Run DMC, Handsome Boy Modelling School, DJ Vadim, DJ Premier et Oh No, ainsi qu’à des artistes plus contemporains comme MF Doom et J-Dilla.

Galt McDermott laisse dans le deuil son fils Vincent et ses filles Elizabeth, Jolanthe, Sarah et Molly (MacDermott Boxer).


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


De la belle visite au bureau de la SOCAN à Montréal ce jeudi 13 décembre! Marie-Mai s’est mérité non pas un, mais deux Prix No. 1 SOCAN pour les chansons Empire et Je décolle qui se sont hissé tout en haut des palmarès BDS et Correspondants de l’ADISQ ces derniers mois!

« Jamais je ne m’habituerai à cette reconnaissance de l’industrie. Je me sens privilégiée que les chansons Empire et Je décolle trouvent leur chemin d’une façon aussi unanime! », a déclaré Marie-Mai.

La SOCAN félicite Marie-Mai, ses coauteurs Thomas Salter (Empire) et Olivier Epsom (Je décolle) ainsi que les éditeurs MAIB inc. Sony ATV Music Publishing Canada et BMG Rights Management Canada.

Son plus récent album Elle et moi continue de se démarquer dans les palmarès de ventes et sur les plateformes numériques. La tournée du même nom atteint déjà des sommets inégalés depuis sa mise en vente, cumulant jusqu’à maintenant un nombre impressionnant de plus de 35 000 billets vendus, et ce, avant même le début des répétitions.

Invitée au prestigieux Canada’s Walk of Fame Awards le 1er décembre à Toronto (diffusé le 9 décembre dernier), Marie-Mai a eu le privilège de faire partie d’une sélection de personnalités canadiennes de renom telles que Sarah McLachlan et l’actrice Catherine O’Hara. Sur scène, Marie-Mai a eu l’honneur de rendre hommage au grand disparu Leonard Cohen, et d’interpréter la chanson Famous Blue Raincoat. Voir la performance de Marie-Mai ici.

« Quand tu grandis à Montréal, le nom de Leonard Cohen est omniprésent ; dans l’art, la musique et la culture. Son œuvre et ses mots sont ancrés dans la mémoire collective des gens et sont transmis de génération en génération. C’est donc un véritable honneur pour moi d’avoir pu lui rendre hommage ».

Enfin, rappelons qu’à compter du 30 janvier 2019, sur les ondes de CTV et de VRAK (avec sous-titres en français), on retrouvera Marie-Mai aux côtés de Scott Borchetta, dans le rôle de juge officielle de la populaire émission canadienne The Launch.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *