La 40e édition du Gala de l’ADISQ se déroulait le 29 octobre à la Place des Arts, à Montréal. Trois ans après avoir remporté le Félix de la Révélation de l’année, Philippe Brach est reparti de la Place des arts avec celui, très convoité, de l’Auteur ou compositeur de l’année pour son travail d’écriture sur l’album Le silence des troupeaux, ainsi que celui pour du Spectacle de l’année – Auteur-compositeur-interprète. Dans cette entrevue vidéo accordée en salle de presse du gala au rédacteur en chef de Paroles & Musique Eric Parazelli, Philippe Brach partage ses réflexions sur son processus de création et sur la relative importance des récompenses.



La 40e édition du Gala de l’ADISQ se déroulait le 29 octobre à la Place des Arts, à Montréal. D’abord Révélation de l’année 2014, puis le Félix de l’Auteure-compositrice de l’année en 2017, Klô Pelgag boucle la boucle en remportant le titre d’Interprète féminine de l’année, une catégorie dont le résultat est décidé conjointement par le public et les membres de l’Académie. Dans cette entrevue vidéo accordée en coulisses du gala au rédacteur en chef de Paroles & Musique Eric Parazelli, Klô Pelgag partage entre autres ses réflexions sur ce qui fait de quelqu’un une grande interprète, ainsi que sur l’évolution des perceptions du public à propos de l’interprétation de chansons. Et si, au fil des années, l’authenticité avait pris le pas sur la performance vocale?



On savait déjà qu’Hubert Lenoir attirait l’attention depuis la sortie de son album Darlène il n’y a même pas un an, mais le 28 octobre dernier, il s’est attiré une pluie de récompenses dans le cadre du 40e Gala de l’ADISQ. Ainsi, celui dont les paroles, les vêtements et l’attitude provoquent immanquablement les réactions polarisées lors de chacune de ses apparitions médiatiques, a cette fois été récompensé pour sa musique, raflant à la fois le Félix de la Révélation de l’année, de l’Album pop de l’année et de la chanson de l’année pour Fille de personne II, trois prix qui s’ajoute à celui de l’Album de l’année – Choix de la critique remporté lors du Premier Gala de l’ADISQ mercredi dernier. Bref, il semble que ce soit déjà l’heure de la consécration pour celui qui s’est mérité le Prix Révélation lors du plus récent Gala de la SOCAN et qui s’est retrouvé finaliste du Prix Polaris 2018.

Rencontré en coulisses du Gala de l’ADISQ alors qu’il venait de remporter deux de ses trois prix, Hubert Lenoir s’est confié au rédacteur du magazine Paroles & Musique et responsable des communications francophones pour la SOCAN, Eric Parazelli (voir l’enrevue à gauche).

ADISQ Gala 2018Parmi les grands gagnants de la soirée, Philippe Brach a remporté deux statuettes importantes, soit celui de l’Auteur ou compositeur de l’année et celui du Spectacle de l’Année – Auteur-compositeur-interprète alors que Loud, sacré Artiste québécois de l’année s’étant le plus illustré hors Québec lors du Premier gala, s’est vue remettre, sans surprise, mais avec mérite, le Félix de l’Album de l’année hip-hop. Pierre Lapointe a également remporté un Félix pour l’Album de l’année – Adulte contemporain, pour son disque « La science du cœur » alors que Klô Pelgag et Patrice Michaud ont chacun été promus au rang d’Interprète féminine et masculin de l’année.

Parmi les autres gagnants de la soirée, on retrouve 2Frères dans la catégorie Duo ou groupe de l’année et la troupe de la comédie musicale Demain matin, Montréal m’attend pour le Spectacle de l’année – Interprète, et un Félix honorifique a été remis au mythique groupe Harmonium au terme d’un hommage fort émouvant.

Pour la liste complète de tous les gagnants des Galas de l’ADISQ, visitez le site Web.