Dan Mangan a reçu le prix de l’auteur-compositeur de l’année commandité par la SOCAN pour sa chanson « Cold in the Summer » dans le cadre de l’édition 2019 des Western Canadian Music Awards (WMCA) qui avait lieu à Whitehorse le 3 octobre dans le cadre du festival-conférence BreakOut West. Il a également reçu le prix de l’artiste rock de l’année au cours de cette soirée.

Susan Aglukark a été intronisée au Western Canadian Music Association Hall of Fame tandis que Hank Carr a reçu le Heritage Award 2019.

Parmi les autres gagnants de la soirée, on retrouvait également Snotty Nose Rez Kids, gagnants du prix découverte de l’année après avoir remporté celui de l’artiste rap/hip-hop de l’année en 2018, Carmen Braden, gagnante du prix de la compositrice classique de l’année, Rayannah, sacrée artiste francophone de l’année, et Northern Haze, gagnant du prix de l’artiste autochtone de l’année. La liste complète des finalistes et des gagnants se trouve ici.

La SOCAN a de plus été l’hôte du SOCAN Song House présenté dans le cadre de BreakOut West 2019, offrant ainsi à nos membres participants la chance de peaufiner l’art d’écrire un « hit ».



Pendant deux jours, dans le cadre de l’édition 2019 du festival-conférence BreakOut West qui avait lieu à Whitehorse, la SOCAN Song House a été l’occasion pour 12 membres participants de peaufiner l’art d’écrire une chanson. L’événement, organisé par la représantante A&R de la SOCAN Racquel Villagante, se déroulait sous la direction de l’auteur-compositeur et producteur à succès Stephen « Koz » Kozmeniuk — le producer qui a travaillé avec Kendrick Lamar, Madonna, DVSN, PartyNextDoor, et Dua Lipa, ey qui a remporté un Prix Grammy— au Westmark Whitehorse Hotel & Conference Center.

Les auteurs-compositeurs participants, tous originaires de l’Ouest canadien, étaient Ava Wild, Madison Olds, Tessa Mouzourakis, Biawanna, Csaba Laszlo, Alexandria Maillot, Sebastian Gaskin, Amelie Patterson, Mariya Soetaert, Elmutasim Fadl El Mola, Calla Kinglit et Rayannah (Rayannah Kroeker).

Durant la première journée de l’atelier, ils ont présenté des chansons non terminées et ont reçu les commentaires et critiques de Koz. Ils ont ensuite retravaillé leurs chansons avant de revenir les présenter au groupe. Lors de la deuxième journée, ils se sont réunis 2 par 2 afin de collaborer à la création d’une nouvelle chanson qui combinait leurs styles et forces respectives.

Chacun des 12 participants est ressorti de cette expérience avec de nouveaux contacts, de nouvelles chansons, et une meilleure compréhension de ce qui fait d’une chanson un « hit ».

À son départ de l’événement, Madison Olds a déclaré « la SOCAN Song House a été tout simplement fantastique et ç’a permis à une artiste indépendante comme moi de rencontrer et réseauter avec un auteur-compositeur remarquable que je considère maintenant comme un acteur de l’industrie à qui je peux faire confiance et qui est peut-être même un allié. On m’a poussé à évoluer hors de ma zone de confort. »

Quant à Tessa Mouzourakis, elle a déclaré « cette édition de la SOCAN Song House a été pour moi une opportunité incroyable de rencontrer de nouveaux créateurs et musiciens et d’apprendre à travers le processus de collaboration… Ce fut une aventure incroyable que je n’oublierai jamais ! »

« La SOCAN Song House a été une excellente façon de tisser des liens et d’en apprendre plus sur ma propre musique et celle des autres artistes incroyablement talentueux », a dit Csaba Laszlo (alias NVY). « J’ai surtout apprécié l’opportunité de faire la rencontre de futurs collaborateurs ainsi que tout ce que j’ai appris sur l’industrie grâce à Koz. »



Lors du 30e Gala SOCAN, le 22 septembre, à La Tohu, à Montréal, la chanson « Parler aux anges », coécrite en 1997 par Tino Izzo et Nancy Dumais, est devenue un Classique de la SOCAN. Nancy Dumais s’était attiré les éloges de la critique pour son premier album, dont était tirée cette chanson, qui a été en lice pour le Félix de la chanson populaire de l’année. Cette femme du Lac-Saint-Jean, qui se décrit elle-même comme une ex-timide que la chanson a poussée à devenir « quasi-effrontée », a croisé le micro de la SOCAN, nous lui a demandé de raconter la genèse de ce nouveau Classique de la SOCAN et surtout pourquoi on ne la voyait plus, elle qui a avoué sur scène avoir encore plusieurs nouvelles chansons en banque.