Du 26 au 28 avril dernier avait lieu, à Montréal, la première édition du camp de création Kenekt Studio, sous la supervision de Sara Dendane, responsable des relations créatives et des partenariats à la SOCAN. Les premiers membres SOCAN à pouvoir profiter de cette nouvelle formule étaient : Laroie (éditée par Arts & Crafts), Rosie Valland (éditée par Secret City Records), Léa Jarry (éditée par Rosemarie Records), Melowithdaheat, Alain Terieur, Gary Wide, Gene Tellem, Cruzito (édité par Joy Ride Records), et Mickaël Fortin (édité par Indica Records).

Ces camps de création cherchent à favoriser les collaborations positives entre les membres de la SOCAN et à aider ses membres à sortir de leurs sentiers battus afin d’explorer de nouveaux horizons.

La formule du camp de création Kenekt Studio réunit six auteurs-compositeurs-interprètes ainsi que trois producers, dans nos studios du centre-ville de Montréal, afin de créer une chanson par jour durant trois jours. Les membres sont divisés en trois équipes et les équipes changent tous les jours. À la fin de chaque journée, les équipes doivent remettre le fruit de leurs créations avant de quitter les studios. Il en résulte, à la fin des trois jours du camp, un total de neuf chansons produites. Le camp de création se conclut avec un 5@7 festif où quelques personnes de l’industrie sont invitées à découvrir les chansons, rencontrer les créateurs et partager leurs commentaires constructifs.

Les camps de créations Kenekt Studio ont lieu chaque mois, et ce jusqu’à la fin de l’année 2022. Si vous voulez participer à un des camps de création Kenekt Studio remplissez le formulaire.



Le vendredi 13 mai 2022, les frères Landreth lancent leur troisième album, Come Morning, qui marque une période de transition et d’adaptation. Au cours des trois dernières années, les frères Landreth, le guitariste Joey et le bassiste David, ont délaissé la vie en tournée pour celle de mari et de nouveau père. Ils ont profité du confinement pour enregistrer Come Morning en prenant volontairement tout leur temps afin de tirer profit de cette période d’introspection. Le son de ces nouvelles chansons est moins axé sur des guitares tape-à-l’œil et leur interaction en direct et plus sur des textures qui servent mieux ces chansons, tandis que le contenu est largement axé sur la gestion de nos démons et sur le fait d’aller de l’avant après un traumatisme. Nous avons invité Joey et David à discuter du processus créatif et de leur vision de Come Morning.



Rube & Rake ont remporté le prix de l’auteur-compositeur de l’année présenté par la SOCAN dans le cadre de l’édition 2022 des East Coast Music Awards. David Myles et Vanessa Thomas, vice-présidente des relations avec les membres et l’industrie à la SOCAN, ont remis leur trophée au duo lors de la remise des prix qui s’est déroulée le jeudi 5 mai 2022 devant un public, pour la première fois en trois ans, au centre universitaire Aitken de Fredericton, au Nouveau-Brunswick. Une deuxième série de prix a été remise lors d’un gala qui a clôturé la semaine de remise des prix, au même endroit, le dimanche 8 mai 2022.

Hillsburn est reparti avec trois trophées – groupe de l’année, album de l’année et enregistrement pop de l’année – pour leur album Slipping Away. Le trophée de la chanson de l’année a été remis ex aequo à Breagh Isabel pour « Girlfriends » et Dylan Menzie pour « A Heart That Doesn’t Want Mine ». Amy Brandon a remporté le prix de la compositrice de musique classique de l’année et celui de l’enregistrement francophone de l’année est allé à Chloé Breault pour Plage des morons. Le violoniste mi’kmaq Morgan Toney a quant à lui remporté le prix de l’artiste autochtone de l’année.

La cérémonie du 5 mai a été animée par Maestro Fresh Wes, qui a récemment quitté Toronto pour s’installer à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick. La soirée comprenait des prestations en direct de plusieurs finalistes, ainsi que des prestations spéciales de Lisa LeBlanc et Patsy Gallant. Un hommage a également été rendu aux auteurs-compositeurs acadiens, avec l’exécution par le groupe 1755 de sa chanson nouvellement intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens, « Le monde a bien changé ».