En tant que membre de la SOCAN, vous êtes rémunérés pour les exécutions de votre musique partout dans le monde. Mais être membre de la SOCAN vous donne également accès à de nombreux avantages attrayants qui vous aideront à gérer votre carrière à la maison comme sur la route. Pour profiter des avantages énumérés ci-dessous, visitez le http://www.socan.com/fr/avantage-socan/.

Programme Front Row d’assurance d’instruments de musique et de studio
L’assurance Front Row vous offre des tarifs, une couverture et des franchises avantageux pour protéger les outils de votre métier — les instruments de musique et le matériel de studio. Les primes varient de 125 $ pour une couverture de 10 000 $ à 2050 $ pour une couverture de 200 000 $. Front Row offre également une couverture mondiale de votre équipement sans frais additionnels, des franchises peu élevées (variant de 1000 $ à 500 $ par événement), une couverture contre les séismes et les inondations ainsi qu’une couverture de 30 jours (jusqu’à concurrence de 10 000 $) pour les instruments nouvellement acquis ou empruntés. Front Row dispose d’un outil de devis en ligne qui permet aux membres d’obtenir un devis et de bénéficier d’une couverture 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, rapidement et efficacement, depuis leur domicile ou sur la route. Par ailleurs, Fondation SOCAN remet 10 $ des primes obtenues à l’aide du rabais offert aux membres de la SOCAN à la Fondation SOCAN dont la mission est de promouvoir la création de musique canadienne. (Le rabais et don de 10$ est exclu au Québec, en Ontario, et en Saskatchewan.)

L’initiative Les Lundis créatifs vise à soutenir le développement artistique des créateurs de musique canadiens en connectant trois créateurs dans le cadre d’une journée d’écriture. Ces camps de création ont habituellement lieu dans les « Sound Lounge », des salles dédiées à la création, situées dans nos bureaux de Toronto, Montréal et Vancouver. En raison de la pandémie de COVID-19, nous avons lancé Les Lundis créatifs en ligne afin de connecter nos membres se trouvant d’un bout à l’autre du continent et de monde entier à partir du confort de leur studio ou de leur résidence.

Maisons SOCAN de Los Angeles, Nashville et Paris
La SOCAN offre des accommodations exclusivement à ses membres créateurs et éditeurs de passage dans ces trois villes afin de faire avancer leur carrière, leur art ou leurs affaires. La Maison SOCAN de Los Angeles est un appartement privé dans le superbe district Silverlake de L. A., à quelques pas du célèbre Sunset Boulevard. La Maison SOCAN de Nashville se trouve au cœur d’une communauté créative bourgeonnante non loin du centre-ville. La Maison SOCAN de Paris est un appartement privé avec une chambre à coucher située dans le 9e arrondissement, près de la station de métro Pigalle et à un jet de pierre du célèbre Moulin Rouge, de La Cigale, des Trois Baudets et de la « rue des guitares ».

Location d’autos et camions Budget
Les membres de la SOCAN peuvent profiter d’une réduction de 5 à 25 % sur le taux de location le plus bas d’un véhicule pour la durée et le kilométrage souhaités aux comptoirs Budget® participants Canada et aux États-Unis. Vous pouvez louer un véhicule Budget à plus de 1100 endroits en Amérique du Nord.

Location d’auto Avis
Les membres de la SOCAN peuvent profiter d’une réduction de 5 à 25 % sur le taux de location le plus bas d’un véhicule pour la durée et le kilométrage souhaités aux comptoirs AVIS partout dans le monde. Avis est disponible dans plus de 4700 endroits dans 171 pays.

Créateur de site Web Bandzoogle
Bandzoogle simplifie la création d’un site Web et d’un EPK d’apparence professionnelle pour votre musique. Cette plateforme tout-en-un vous offre des options de design puissantes, une boutique pour votre musique et vos produits dérivés sans commission, la gestion de votre liste de publipostage, des données analytiques, l’intégration avec les réseaux sociaux, un hébergement nuagique fiable, des noms de domines sur mesures, et bien plus. Les membres SOCAN ont droit à une période d’essai gratuite de 6 mois ainsi qu’à un rabais de 15 % sur leur abonnement.

Logiciel d’écriture de chansons MasterWriter
Les membres SOCAN ont droit à un rabais de 20 % à l’achat du logiciel de création musicale MasterWriter, une puissante suite d’outils d’écriture de chansons réunis dans un seul programme.

Berklee Online
Les membres SOCAN ont droit à un rabais de 10 % à l’inscription à tous les cours et programmes de certificat Berklee Online, le pendant en ligne de l’école de musique de renommée mondiale, Berklee College of Music.

Le Régime Arts et Spectacle® offert par la Société fraternelle ACTRA (SFA)
Le Régime Arts et Spectacle® offre une couverture d’assurance maladie aux membres de la SOCAN qui n’auraient pas autrement accès à cet important filet de sécurité. Les membres de la SOCAN ont accès à cette solution d’assurance maladie, qui comprend l’assurance maladie complémentaire, les soins dentaires, la couverture des médicaments sur ordonnance, l’assurance vie et l’assurance décès et mutilation accidentels, ainsi que la couverture des soins médicaux d’urgence en voyage.

L’assurance auto et habitation de la Société fraternelle ACTRA (SFA)
Les membres de la SOCAN ont droit à des taux préférentiels pour leurs assurances auto et habitation grâce au programme collectif d’assurances auto et habitation de la SFA. Ce programme existe depuis plus de 15 ans et il offre une couverture pour votre habitation, votre entreprise à domicile, votre véhicule et plus encore.

Programme de services bancaires collectifs RBC
Les membres de la SOCAN ont droit à divers bénéfices et rabais sur une vaste gamme de produits et services bancaires de la RBC incluant le forfait bancaire VIP, des solutions de financement personnalisées, des comptes d’épargnes spécialisés, des services de placement et des cartes VISA spéciales. Le programme offre des conseils, un soutien, des économies et des récompenses.

Magazine Canadian Musician
Les membres de la SOCAN ont droit à un rabais de 10 % sur leur abonnement au magazine Canadian Musician, le magazine canadien pour les musiciens professionnels et amateurs. Publié depuis 1979, CM couvre ales artistes canadiens en vue, les nouveautés technologiques et le côté affaires du domaine de la musique.

Music Books Plus
Les membres de la SOCAN ont droit à un rabais de 10 % sur le prix de détail de tous les articles offerts sur le site Web Music Books Plus, une excellente source de livres, de DVD, de logiciels et de partitions. L’entreprise a plus de 13 000 titres sur l’industrie de la musique, la création musicale, les arrangements, la théorie musicale, des répertoires, de l’équipement audio et vidéo professionnel, des instruments, sans parler des biographies, livres de partitions et recueils de chants



Jenie Thai ne panique pas… pour le moment.

Comme essentiellement tous les musiciens canadiens qui ont vu leur gagne-pain décimé quand l’industrie de la musique en direct s’est effondrée en raison du confinement provoqué par la pandémie de COVID-19, la célèbre pianiste blues s’est mise en mode survie et elle vit au jour le jour.

Jennie Thai

Jennie Thai

L’une des solutions qu’elle a trouvées pour joindre les deux bouts est un concept qui remonte aux origines de la musique classique : le mécénat. Dans sa version moderne sous forme d’application, il s’appelle Patreon. Les fans de Thai qui souhaitent la soutenir peuvent le faire par l’entremise d’un don mensuel variant entre 1 $ et 300 $ et ils reçoivent en retour des contenus créatifs exclusifs. Cela peut prendre la forme de musique inédite enregistrée en même temps que son album Night Fire et aller, pour les dons les plus importants, jusqu’à un concert privé sur Zoom.

« J’ai décidé de me tourner vers Patreon parce que j’ai réalisé très rapidement, au début de la pandémie, qu’il n’y aurait plus de revenus pendant qui sait combien de temps », disait Thai récemment. « J’ai des fans très loyaux, alors j’ai décidé de voir ce qui aller se passer si je transposais ma carrière en ligne. »

Thai dit que cette nouvelle aventure est « un périple intéressant » et elle admet qu’elle a dû apprendre plein de choses en lien avec les différentes technologies et aussi avec l’engagement de son auditoire.

Elle compte aujourd’hui 44 abonnés à sa page Patreon — est-ce suffisant pour subsister ? « Non », dit-elle en riant. « Ça me rapporte environ 900 $ par mois, ce qui est quand même incroyable. C’est de l’argent qui me donne un bon coup de pouce et je suis constamment à la recherche de nouvelles idées. »

Thai affirme sans ambages que la prestation canadienne d’urgence du gouvernement fédéral a été une véritable bouée de sauvetage. Elle affirme être privilégiée du fait que son fiancé, Andrew Scott, est un batteur de session très demandé.

Thai, qui devait partir en tournée avec Downchild cet été, espère que le prix des loyers à Toronto n’obligera pas Scott et elle à travailler en dehors de l’industrie de la musique. « C’est le seul boulot qu’on a eu au cours des 10 dernières années », dit-elle.

Julian Taylor

Julian Taylor

Julian Taylor, qui lançait récemment The Ridge, comprend la situation de Thai. Il s’est lui aussi récemment placé sur Patreon, mais il se concentre surtout sur les diffusions en continu en direct.

« Quand l’album est sorti, j’ai soumis ma candidature pour le programme Canada en prestation du Centre national des arts et Sirius XM, et ç’a fonctionné », raconte Taylor. « Ils m’ont permis de mettre en place un système de pourboires via GoFundMe ou PayPal, ils m’ont engagé pour donner une prestation sur ma propre page Facebook et j’ai ainsi pu recueillir des pourboires durant ma prestation. »

Taylor affirme qu’il a engrangé moins en pourboire que son cachet habituel, « mais c’est viable », affirme-t-il avant d’ajouter que les sommes que les gens paient pour le regarder donner une prestation en ligne ont diminué graduellement.

« Je pense qu’on ne peut aller au puits qu’un certain nombre de fois, et c’est pour ça que j’ai ralenti la cadence », explique Taylor qui, outre une récente prestation devant 500 personnes dans un ciné-parce dans le cadre du RBC Bluesfest d’Ottawa, a donné de nombreuses prestations dans le cadre de festivals virtuels qui ont remplacé le Mariposa, le Hillside et tant d’autres. Il a également commencé à percer du côté de certaines publications américaines en leur offrant d’être l’hôte de concerts virtuels où il en profite pour promouvoir son concept de pot à pourboire. Il admet toutefois que la seule chose qui le garde réellement à flot, c’est son travail d’hôte de l’émission du retour sur les ondes de la station de radio torontoise ELMNT-FM.

Le Torontois Mike Evin est également retourné à la source en ce qui a trait à son approche en ligne : le pianiste donne des leçons de piano, mais il songe à élargir ses activités. « Je vais me diversifier et donner des cours de création de chansons ; je pense que je vais appeler ça “Songwriting with Mike” », dit-il. Evin admet d’emblée que donner des cours sur Zoom est tout un défi.

Mike Evin

Mike Evin

« Il y a un délai et c’est donc impossible de jouer de la musique ensemble sur Zoom ou une autre plateforme », explique-t-il. « Quand tu es physiquement avec l’autre personne, tu peux lui faire la démonstration de quelque chose, jouer ensemble et vraiment “viber” ensemble. »

Mais outre les contraintes technologiques, Evin aime la portée potentielle de leçons en ligne. « Je pourrais travailler avec n’importe qui n’importe où dans le monde, il n’y a aucune limite de ce côté », dit-il. « Tu n’es pas limité aux gens qui t’entourent par ton emplacement géographique. C’est ce qui m’a permis d’avoir la confiance de me dire que je n’avais pas à travailler pour l’entreprise de quelqu’un d’autre : je peux utiliser mes contacts et mes fans pour faire avancer ma propre musique en tant qu’auteur-compositeur-interprète. »

Quant au domaine du multimédia — ce qui inclut les films, la télé, les jeux vidéo et la publicité —, Michael Perlmutter, fondateur de l’entreprise de direction musicale Instinct Entertainment, affirme que les productions ont ralenti de manière considérable, réduisant d’autant les espoirs des auteurs-compositeurs qui espèrent un placement ou une synchro de chanson.

« Même pour les directeurs musicaux, les activités ont certainement ralenti », dit Perlmutter qui est également fondateur de la Guild of Music Supervisors Canada. « Les productions américaines ne viennent plus chez nous. Et seulement quelques productions canadiennes se sont mises en branle. »

Il y a néanmoins quelques sources potentielles de revenus. « Un secteur qui n’a pas vraiment connu de ralentissement, c’est la publicité. “Les jeux vidéo aussi continuent d’être produits — les maisons de disques et les éditeurs continuent d’octroyer des licences pour ça. Je crois aussi que le secteur de l’animation va être très important.”

Perlmutter s’inquiète toutefois du fait que comme il n’y a pas beaucoup de nouvelle programmation, la valeur des redevances de droit d’exécution pourrait en souffrir, sans parler du fait que les budgets pour la musique des nouvelles productions pourraient aussi en pâtir à cause des nouveaux protocoles de santé et sécurité.

“Tout change, de semaine en semaine”, dit-il.