Dans ces entrevues accordées à la SOCAN dans le cadre des Indigenous Music Awards 2018 à Winnipeg, les représentants de l’industrie de la musique Alan Greyeyes, ShoShona Kish, et David McLeod nous parlent de la construction et la croissance de l’infrastructure musicale autochtone au Canada, de l’affinité des artistes autochtones avec des partenaires de l’industrie issus de leurs propres communautés et de l’explosion de la présence de l’art et de la culture autochtone au cinéma, à la télé et à la radio.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Une fois de plus cette année, les Prix JUNOs et la JUNO Week ont été certifiés Autorisé à vous divertir par la SOCAN et prennent ainsi position, en compagnie de la ville hôte de cette année, London, en Ontario, pour des licences musicales justes et équitables pour les créateurs et éditeurs de musique.

Après avoir confirmé que la vingtaine de salles — où se produiront plus d’une centaine d’artistes durant la Semaine des JUNOs — détiennent une licence de la SOCAN, l’événement a reçu cette certification Autorisé à vous divertir spéciale.

La ville de London a également fait entendre sa voix, et continue de le faire, en faveur d’une rémunération équitable pour les auteurs, compositeurs et éditeurs de musique : toutes ses installations récréatives — incluant les centres communautaires, piscines, arénas et autres services récréatifs — détiennent une licence de la SOCAN.

« La scène musicale de London est dynamique et diversifiée et elle soutient nos partenaires nationaux et le reste de l’industrie. Le fait que toutes les salles qui seront l’hôte de spectacles dans le cadre du JUNO Fest détiennent une licence de la SOCAN démontre avec éloquence le désir de la scène musicale de notre ville de soutenir la musique en direct », a déclaré Cory Crossman, officier de développement de l’industrie de la musique pour le bureau de la culture de la ville de London.

« La certification Autorisé à vous divertir est un insigne d’honneur qui démontre à quel point les JUNOs et London s’engagent à être un membre éthique et respectueux de la loi au sein de l’écosystème canadien de la musique », a déclaré le chef de la direction de la SOCAN, Eric Baptiste. « Les droits musicaux et des licences équitables forment un partenariat, et il est gratifiant de constater que les JUNOs, les salles qui participent à la Semaine des JUNOs et la ville de London partagent l’engagement de la SOCAN à faire ce qu’il faut pour soutenir les créateurs et éditeurs de musique. »

Le programme Autorisé à vous divertir est une initiative à long terme dont l’objectif premier est d’encourager les entreprises à considérer la musique comme un élément indispensable de leur expérience. Collectivement, les licences musicales représentent une part prépondérante des revenus des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique grâce à leurs redevances. Il s’agit d’un aspect vital de l’écosystème musical canadien.

C’est la troisième fois que la Semaine des JUNOs est déclarée officiellement Autorisé à vous divertir par la SOCAN. Depuis sa création en 2014, le programme Autorisé à vous divertir a également décerné une désignation spéciale à la Canadian Music Week, à la ville de Hamilton, aux East Coast Music Awards, à BreakOut West ainsi qu’à M pour Montréal.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La légendaire auteure-compositrice Buffy Sainte-Marie sera intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (PACC) lors d’une cérémonie dans le cadre du Gala des Prix SOCAN de Toronto le 1er avril 2019.

Si le succès d’un auteur-compositeur se mesure au nombre de prix et de distinctions, il va sans dire que l’Oscar, ses nombreux prix JUNO, sa nomination en tant qu’officier de l’Ordre du Canada et les innombrables autres prix et distinctions lui assurent une place parmi l’élite. Si la réussite se mesure à l’aulne des succès commerciaux, Sainte-Marie se qualifie tout autant grâce à ses populaires chansons « Until It’s Time for You to Go » et « Up Where We Belong », sans oublier son hymne antiguerre, « Universal Soldier », qui a été intronisé au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens en 2003.

Néanmoins, Buffy Sainte-Marie et ses chansons vont bien au-delà des accolades et du succès commercial. Ardente défenderesse des causes sociales, environnementales et autochtones, elle est la preuve que des chansons comme « Now That the Buffalo’s Gone », « Power In the Blood » ou « Generation » peuvent sensibiliser, influencer les attitudes et changer les perceptions.

« C’est un honneur pour moi d’être admise en compagnie d’autant d’auteurs-compositeurs canadiens qui m’ont inspiré », a déclaré Sainte-Marie. « En tant qu’auteure-compositrice, je n’essaie pas d’être courageuse ou politique, je souhaite simplement raconter mes histoires de la manière la plus authentique possible et de faire briller la vérité. »

« Buffy Sainte-Marie a fait découvrir une toute nouvelle sonorité au public à travers son utilisation de techniques électroniques et en adaptant les rythmes et mélodies de son héritage autochtone au rock », a déclaré pour sa part la directrice générale du PACC, Vanessa Thomas. « Elle a le don d’écrire des chansons qui sont vibrantes de résonance culturelle et qui vont droit au cœur des préoccupations de l’heure tout et résistant à l’épreuve du temps et en parvenant à transcender les frontières. Nous sommes ravis de célébrer son intronisation au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. »

Dans cette entrevue accordée à la SOCAN lors des JUNOs 2016, Buffy Sainte-Marie nous parle de son approche des tournées, de sa présence aujourd’hui sur la scène musicale, et de son processus créatif.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *