La Canadian Country Music Association (CCMA) a dévoilé la liste complète des finalistes de l’édition 2020 des CCMA Awards et c’est Tenille Townes qui arrive en tête avec six nominations.

Elle est talonnée, avec cinq nominations chacun, par Dean Brody et Brett Kissel, tandis que Dallas Smith, The Reklaws et le James Barker Band en ont obtenu chacun quatre. Finalement, Jade Eagleson, Hunter Brothers, MacKenzie Porter et The Washboard Union sont tous nommés trois fois.

Les finalistes pour le prix de l’Auteur-compositeur de l’année sont :

  • Aaron Goodvin, Skip Black et Matt Nolen pour « Good Ol’ Bad Days » interprétée par Aaron Goodvin
  • Jenna Walker, Stuart Walker, Brad Rempel et Ben Stennis pour “I Do Too” interprétée par The Reklaws
  • Tim Hicks, Jeff Coplan et Bruce Wallace pour « No Truck Song » interprétée par Tim Hicks
  • Mackenzie Porter, Jordan Sapp et Parker Welling pour « These Days » interprétée par Mackenzie Porter
  • Tenille Townes, Tina Parol et Gordie Sampson pour « Jersey on the Wall (I’m Just Asking) » interprétée par Tenille Townes

Brett Kissel, The Reklaws, Dallas Smith, Tenille Townes et Dean Brody également sont tous dans la course pour le trophée de l’Artiste de l’année.

Les finalistes pour le Prix du public Apple Music sont Dean Brody, Jade Eagleson, Hunter Brothers, James Barker Band, Brett Kissel, MacKenzie Porter, The Reklaws, Dallas Smith, Tebey et Tenille Townes. Les amateurs de musique country canadienne peuvent voter en cliquant ici.

Le gala des CCMA Awards sera télédiffusé le dimanche 27 septembre 2020 sur les ondes de Global à compter de 21 h, HE. Pour plus de renseignements, cliquez ici.



Lorsqu’elle a signé une entente avec la Sacem en 2016, la SOCAN est devenue la première société nord-américaine à accorder à un collectif européen le mandat de représenter ses auteurs, compositeurs et éditeurs sur le marché européen. La Sacem a annoncé le renouvellement de son entente avec la SOCAN pour la gestion de ses droits sur les services internet en plus d’ajouter que l’entente était élargie pour inclure les droits de reproduction mécaniques de répertoire SOCAN en Europe.

La SOCAN et la Sacem ont expliqué que leur entente couvre la gestion du droit d’exécution des plus de 160 000 membres de la SOCAN en ce qui a trait aux services internet européens. Depuis le début de leur partenariat, la SOCAN a bénéficié de l’expertise de la Sacem dans le domaine de la gestion des droits en ligne en plus d’avoir accès à URights, une plateforme de gestion des droits d’auteur pour la musique en ligne que la Sacem a développée en partenariat avec IBM.

Sur la foi de leur première entente, la SOCAN a donc décidé de renouveler la confiance qu’elle accorde à la Sacem pour la gestion des droits d’exécution de ses membres. La nouvelle entente ajoute par ailleurs les droits de droit de reproduction mécaniques que la Sacem gérait depuis 2018 dans la foulée de l’acquisition par la SOCAN de la SODRAC, la Société du droit de reproduction des auteurs, compositeurs et éditeurs au Canada.

Les revenus provenant de la sphère numérique ont augmenté de manière significative pour la SOCAN depuis qu’elle a mandaté la Sacem de gérer les droits en ligne des œuvres de son répertoire. La crise qui secoue l’industrie de la musique est venue renforcer la croissance rapide de la consommation de musique en ligne en plus de confirmer qu’il s’agit, plus que jamais, d’une source de revenus cruciale et stratégique pour les créateurs et éditeurs de musique. La Sacem maintiendra ses efforts visant à optimiser la collecte des redevances pour les œuvres du répertoire canadien qu’elle représente et afin d’assurer, dans la plus grande transparence, des répartitions les plus précises possible.

Le chef de la direction de la Sacem, Jean-Noël Tronc a déclaré : « Le renouvellement de ce mandat de la SOCAN est une grande preuve de confiance qui confirme notre capacité à défendre les intérêts des créateurs et éditeurs de musique dans notre monde de plus en plus numérique. Nous sommes honorés de continuer ce partenariat et de mettre notre expertise et la puissance de nos outils au service des membres de la SOCAN. »

Jennifer Brown, chef de la direction par intérim de la SOCAN, a pour sa part déclaré : « Les créateurs et éditeurs de musique du Canada connaissent un immense succès sur la scène internationale et la Sacem est un lien vital pour eux, incluant nos membres francophones. Nous sommes ravis que cette relation mutuellement bénéfique se poursuive afin de défendre les droits et les redevances des plus de 160 000 membres de la SOCAN. »



Nous sommes coincés à la maison depuis des mois, mais vous rappelez-vous les concerts que vous avez donnés l’an dernier ? Et l’année d’avant ? Et l’année d’avant ? Les redevances que vous avez gagnées vous attendent peut-être déjà !

La campagne « 1, 2, 3, Payé ! » de la SOCAN vous permet de toucher les redevances que vous avez gagnées pour les concerts que vous avez donnés dans des salles dûment licenciées par la SOCAN.

Il suffit de soumettre vos « setlists » sur le portail de la SOCAN et nous nous occuperons du reste. C’est simple et rapide : cliquez ici pour des instructions étape par étape.

Par ailleurs, n’oubliez pas que notre nouveau programme Encore ! vous permet de toucher 150 $ pour chaque prestation sur Facebook Live et Instagram Live qui attire au moins 100 spectateurs durant la pandémie.

À vos marques, 1, 2, 3, Payé !