La Fondation SOCAN a eu le plaisir et la fierté de présenter le Screen Music Laboratory pour les compositeurs émergents du 18 au 21 octobre sur Aire Ouverte, une plateforme de type jeu vidéo 2D, où un bureau virtuel de la Fondation SOCAN a été construit. Le Screen Music Lab de la Fondation SOCAN était officiellement commandité par Bell Media et l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision.

Dans le cadre de ce Laboratoire, 10 compositeurs émergents ont été invités à se joindre à un mentor, Janal Bechthold, et à un réalisateur, Pascal Plante, durant quatre journées où ils devaient composer de la musique pour des extraits de film que leur soumettait le réalisateur. Au-delà de cet exercice pratique, le programme visait à démystifier et à construire la relation entre les compositeurs et les réalisateurs et il a permis aux jeunes compositeurs d’évoluer dans un contexte très proche de la réalité de leur métier. À cette fin, le réalisateur a organisé une séance de repérage (« spotting ») au cours de laquelle les participants ont dû gérer des délais serrés tout en travaillant aux côtés de Plante avec les conseils de Bechthold.

Les 10 participants étaient :

Lors de l’événement de clôture de deux heures le 21 octobre, les 10 participants ont passé la première heure à se présenter aux invités de l’industrie et à présenter la musique qu’ils avaient composée sur l’un des quatre extraits différents du film Nadia, Butterfly.

S’adressant aux participants avant la projection des extraits, la directrice générale de la Fondation SOCAN, Charlie Andrews, a déclaré : « Nous savons que la musique joue un rôle très important dans le cinéma, la télévision et les autres médias ». Cela s’est avéré de plus en plus évident à l’écoute des notes uniques et émotionnellement précises des jeunes participants lors de la projection de chaque extrait de film ; ils ont incontestablement donné vie aux scènes.

La deuxième heure de l’événement a été consacrée à une séance de réseautage en ligne avec des représentants de l’industrie de la musique et de l’écran, dont des représentants de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision (ACCT), de la Canadian Media Producers Association (CMPA), de la Guilde des compositeurs canadiens de musique à l’image (SCGC), de la SPCAQ et de l’APEM, ainsi que Charlie Andrews, Julien Boumard-Coulier, coordonnateur des programmes de la Fondation SOCAN (qui a largement organisé le programme et l’événement), et Guggan Singh, nouveau représentant A&R de la SOCAN.

 



La Confédération internationale des sociétés d’auteurs (CISAC) a annoncé que les collectes mondiales de redevances pour les créateurs d’œuvres musicales, audiovisuelles, artistiques, dramatiques et littéraires ont chuté de 9,9 % en 2020, les pertes s’élevant à plus d’un milliard d’euros en raison de la pandémie mondiale.

Selon le rapport sur les collectes mondiales, leur total est tombé à 9,32 milliards d’euros, les recettes des spectacles ayant diminué de près de moitié dans le monde. Toutefois, cette baisse a été atténuée par une forte hausse des redevances numériques, reflétant une forte augmentation de toutes les formes de diffusion en continu dans le monde.

« Lorsque j’ai pris la présidence de la CISAC en mai 2020, l’assujettissement des créateurs était déjà un problème majeur. Quand la COVID a frappé, elle a mis deux choses en évidence : premièrement, la diffusion en continu est en passe de devenir la principale source de revenus des créateurs. Deuxièmement, les revenus de la diffusion en continu, quelle que soit la rapidité de leur croissance, n’offrent pas actuellement une compensation équitable lorsqu’ils sont partagés entre des millions d’individus », a déclaré le président de la CISAC, Bjorn Ulvaeus.

Pour plus d’informations sur le Rapport mondial sur les perceptions 2021 de la CISAC (pour les données de 2020), visitez le site www.CISAC.org.



SOCAN a eu le plaisir et la fierté de commanditer un camp de création de Sony Music Publishing au Kilometre Music House, siège du Kilometre Music Group, au centre-ville de Toronto, du 13 au 15 octobre 2021.

Parmi les producteurs, auteurs-compositeurs et interprètes qui étaient présents, on trouvait Boi-1da, DRTWRK, Anders, River Tiber, Zach Zoya, Savannah Ré, JRDN, Charlotte Day Wilson, Prezident Jeff, Jordon Manswell, Jamie Fine, YogiTheProducer, Rachael Kennedy, et l’auteur-compositeur américain Leon Thomas.

Ces trois nuits ont été animées et remplies d’étincelles de créativité tandis que les participants qui travaillaient en petits groupes entraient et sortaient de l’édifice et des séances de création tout au long de la nuit. L’événement coïncidait avec l’anniversaire de Boi-1da et le producteur a reçu un gâteau GOAT (Greatest of All Time) et il a été fêté comme il se doit par tous.

On retrouvait parmi les autres participants créatifs Mikey Samuels, Young Troy, Coleman, My Best Friend Jacob, Zypitano, Heartbeat, Eli Brown, AT, SLMN, Sully, Joël, Rahiim Hurlock, Ricky Tillo, Ty Leon, Shanks, Roderick Porter, ODIE, Bare, Dylan Sinclair, Rahiim Hurlock, Kevins Hideout, Bijan Amir, Jay Isaiah, Labcook et Sunsetto.

Le camp était organisé par Adrian Nunez (vice-président, A&R et création, Sony Music Publishing, à New York) et le producteur / auteur-compositeur Don Mills, facilité par Melissa Cameron-Passley (gestionnaire A&R, SOCAN), et animé par Rodney Murphy (président A&R et acquisitions, Kilometre Music Group) et Gavin Brown (producteur et auteur-compositeur, Kilometre Music Group).