C’est avec plaisir et fierté que la SOCAN a remis un Prix No. 1 SOCAN à l’auteure-compositrice professionnelle et membre SOCAN Robyn Dell’Unto pour sa collaboration à la création du succès du groupe The Good Lovelies « I See Gold », qui a atteint le sommet du Top 20 de CBC Radio 2 le 18 janvier 2018. Dell’Unto a coécrit la pièce en compagnie des trois membres du groupe – Caroline Brooks, Kerri Ough et Susan Passmore – qui ont reçu leur prix plus tôt cette année.

Les représentantes A&R Melissa Cameron et Racquel Villagante ainsi que la gestionnaire des événements nationaux de la SOCAN Brandi Pickering lui ont reis son prix au Broadview Hotel de Toronto dans le cadre de la Canadian Music Week 2018.

La SOCAN félicite Robyn Dell’Unto pour cette belle réussite!


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La Fondation SOCAN, l’une des organisations du Groupe SOCAN, en collaboration avec le Groupe Banque TD, a remis à Jasmine Netsena la toute première édition de son Prix de l’auteur-compositeur autochtone dans le cadre de l’édition 2018 des Indigenous Music Awards.

Netsena, une membre de la SOCAN originaire de Fort Nelson, en Colombie-Britannique, a reçu le prix assorti d’une bourse de 10 000 $ ainsi que du transport et de l’hébergement pour assister au gala à Winnipeg des mains de Charlie Wall-Andrews, directrice générale de la Fondation SOCAN, et de Tim Laronde, directeur régional des services bancaires aux autochtones de la TD.

« C’est un honneur pour moi d’avoir été choisie pour recevoir ce prix, et je suis reconnaissante envers tous ceux qui l’ont rendu possible », a déclaré Netsena.

« Ce nouveau prix reconnaît l’excellence artistique en création musicale d’un créateur musical autochtone au Canada, et nous sommes fiers de ce partenariat avec la TD et les Indigenous Music Awards afin de souligner le talent de Jasmine Netsena », a déclaré Charlie Wall-Andrews. « Cela s’inscrit dans le cadre de notre collaboration avec la TD pour encourager, promouvoir et diversifier les opportunités pour les créateurs de musique d’origines autochtones. Notre but est de créer des programmes de subventions et de prix inclusifs et aussi diversifiés que les communautés dans lesquelles nous vivons. »

Le jury était composé des membres SOCAN suivants : ShoShona Kish (Ontario), Alan Greyeyes (Manitoba), Celina Kalluk (Nunavut) et Moe Clark (Québec). Le jury a examiné tout près de 200 candidatures.

La période de soumission pour le Prix de l’auteur-compositeur autochtone TD 2019 s’ouvrira à la fin de l’automne 2018 ; visitez le www.fondationsocan.ca pour tout savoir sur nos programmes et prix.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La SOCAN était de toutes les scènes lors de l’édition 2018 de la Canadian Music Week à Toronto : nous y avons présenté une session « Cookin’ Beats » animée par le producteur hip-hop et R&B aux multiples albums Platine, FrancisGotHeat, nous avons remis un Prix Licensed To Play à la Cameron House de Toronto, nous avons participé en tant que juge du CMW Startup Launch Pad et financé la moitié de la bourse rattachée au concours, nous avons participé à un panel de discussion sur l’effet des blogues musicaux et, bien entendu, nous avions un kiosque dans le hall d’exposition.

La salle était bondée pour notre session « Cookin’ Beats », le 12 mai au Sheraton Centre Toronto Hotel, qui était l’hôte du volet-conférence de la CMW, durant laquelle le représentant A&R de la SOCAN Aidan D’Aoust s’est entretenu avec FrancisGotHeat, qui a notamment coproduit des pièces pour Drake, Big Sean, Cadence Weapon et Roy Woods, pour ne nommer que ceux-là. À l’aide de son ordinateur portable, FrancisGotHeat a décortiqué son travail sur les pièces « 4422 (feat. Sampha) » de Drake et « Diamonds » d’Anders, expliquant au passage qu’il préfère créer une nouvelle pièce à partir de rien que d’ajouter sa touche à une pièce existante et qu’il préfère travailler en studio en compagnie de l’artiste plutôt que d’échanger par courriel, « pour que je puisse sentir leur “vibe” ». Il a également offert un conseil aux jeunes « beat makers », qui l’ont accueilli en riant : « Si vous voulez que ça cogne plus, montez le son. »

Plus tôt dans la semaine, D’Aoust a également participé au panel de discussion « Digital Content Disruptors—Beyond the Blogs » (Perturbateurs de contenus numériques – Au-delà des blogues), où il était question de l’impact de la blogosphère en tant que principal distributeur de nouvelle musique et de nouveaux artistes à travers le monde.

Le 11 mai, dans le cadre de la troisième édition des Live Music Industry Awards, qui avait lieu au Sheraton, la vice-présidente de la division des licences de la SOCAN, Leslie Craig, a remis le Prix Licensed To Play à Cosmo Ferraro de la Cameron House de Toronto. Mme Craig a dit de la Cameron House qu’elle est « un monument culturel incontournable de la rue Queen ouest qui présente des spectacles de musique à la communauté depuis le début des années 80. »Quant à M. Ferraro, il a déclaré : « Je remercie la SOCAN de m’aider à garder les portes ouvertes. » Parmi les autres lauréats Autorisés à vous divertir de l’événement, on retrouvait le Festival international de jazz de Montréal, le Field Trip Music & Arts Festival de Toronto, le Winnipeg Folk Festival, ainsi que le Commodore Ballroom de Vancouver.

Cosmo Ferraro

Cosmo Ferraro de la Cameron House a reçu le Prix Autorisé à vous divertir des mains de Leslie Craig de la SOCAN (arrière-plan).

Le chef des services aux membres et du développement des affaires de la SOCAN, Michael McCarty, était l’un des six juges du CMW Startup Launch Pad, un concours destiné aux nouvelles entreprises canadiennes opérant dans ou liées à l’industrie de la musique qui avait lieu le 19 avril. Switchboard a remporté le prix de cette année qui comportait une bourse de 5000 $ de la SOCAN ainsi qu’une bourse de 5000 $ de LyricFind, en plus de services juridiques, des services-conseils stratégiques, des rencontres en tête à tête avec chacun des juges, une présentation de 15 minutes durant le Global Creators Summit ainsi qu’un publipostage offert par la CMW après l’événement.

De plus, du 8 au 12 mai, la SOCAN animait son propre kiosque au Sheraton Centre, et plusieurs créateurs y sont devenus membres tandis que les membres actuels s’y arrêtaient pour discuter, recharger leurs appareils mobiles ou se sucrer le bec avec les bonbons gracieusement offerts tout au long de la conférence.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *