Neil Peart, l’emblématique et influent batteur du légendaire trio rock progressif canadien Rush est mort à l’âge de 67 ans le 7 janvier 2020 à Santa Monica, Californie, après un long combat contre le cancer du cerveau.

Il était non seulement le batteur de Rush, mais aussi son principal parolier, aux côtés du bassiste et chanteur Geddy Lee et du guitariste Alex Lifeson. Neil Peart a reçu de nombreuses distinctions, incluant son intronisation au Panthéon du magazine Modern Drummer en 1983, faisant ainsi de lui le plus jeune musicien à recevoir cet honneur.

Peart, Lee et Lifeson ont été reçus Officiers de l’Ordre du Canada en 1996, devenant ainsi le premier groupe rock à être ainsi honoré en tant que groupe. Ils ont également été conjointement intronisés au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. En 2013, après une carrière de 40 ans ensemble, Rush a été intronisé au Rock and Roll Hall of Fame.

En tant que batteur, Peart a influencé d’innombrables musiciens dont notamment Dave Clark, du groupe The Rheostatics, et Dave Grohl, de Nirvana. Il était reconnu partout à travers le monde pour ses prouesses techniques, sa puissance et son endurance lors de ses prestations enflammées. D’abord connu comme un batteur hard rock dans la veine des Keith Moon (The Who) et John Bonham (Led Zeppelin), il a graduellement inclus des éléments de jazz influencés par Gene Krupa et Buddy Rich à son jeu, ce qui lui a valu la réputation d’être, encore à ce jour, l’un des meilleurs batteurs de l’ère du rock classique. Modern Drummer l’a nommé meilleur batteur de l’année à neuf reprises, les deux dernières fois en 2006 et 2008.

Quant à son travail de parolier pour Rush, Peart s’est d’abord intéressé au domaine de la fantaisie, de la science-fiction, de la mythologie et de la philosophie. Plus tard, dans des pièces comme « 2112 », Peart s’est tourné vers les luttes individuelles dans le cadre d’un état totalitaire. À partir du milieu des années 80, il s’est penché sur des questions sociales, émotionnelles et humanitaires à l’aide de symboles et de métaphores. Les fans de Rush partout dans le monde ont toujours considéré ses textes comme songés et intelligents.

Il a passé les premières années de sa carrière en Angleterre avant de rentrer au Canada, en 1974, et de se joindre au groupe Rush, récemment formé. Il a remplacé le premier batteur du groupe, John Rutsey, à peine deux semaines avant la première tournée du groupe aux États-Unis où il a donné son premier concert devant une foule de 11 000 personnes.

En 1997, Peart a vécu une immense tragédie lorsque sa fille unique, Selena Taylor, est morte à l’âge de 19 ans dans un accident de la route sur l’autoroute 401 près de Brighton, en Ontario. Sa conjointe de fait depuis 23 ans, Jacqueline Taylor, est morte d’un cancer 10 mois plus tard, en 1998.

Complètement dévasté, Peart a pris un long congé sabbatique afin de vivre son deuil et de réfléchir durant lequel il a sillonné l’Amérique du Nord sur sa moto, parcourant au total 88 000 km. Au terme de son périple, Peart a réintégré Rush et publié un livre intitulé Ghost Rider : Travels on the Healing Road où il raconte son parcours physique et émotionnel. Au total, Peart a publié six livres documentant ses voyages et son histoire personnelle.

Peart laisse dans le deuil son épouse actuelle, la photographe Carrie Nuttall, et sa deuxième fille, Olivia, avec qui il vivait à Santa Monica depuis quelques années, ainsi que ses collègues de Rush Geddy Lee et Alex Lifeson. La SOCAN offre ses plus sincères condoléances à toute sa famille, ses amis et ses proches et pleure la perte de ce musicien et auteur-compositeur légendaire en compagnie de tous les fans du groupe, les mélomanes et, sans aucun doute, les milliers de batteurs partout dans le monde qui ont été inspirés par son travail.



La SOCAN est ravie d’offrir exclusivement à ses membres créateurs et éditeurs de nouvelles accommodations à Nashville lorsqu’ils sont de passage afin de faire avancer leur carrière, leur art ou leurs affaires. Située à East Nashville, la toute nouvelle Maison SOCAN se trouve au cœur d’une communauté créative bourgeonnante non loin du centre-ville.

Une demande de séjour ne doit pas être soumise à la SOCAN plus de 3 mois avant la date de séjour souhaitée et le séjour standard est d’une semaine, du lundi au dimanche. Les frais de maintenance pour un séjour sont de 200 $ CAD et un maximum de 2 invités, incluant le membre qui soumet une demande, par séjour est permis.

Vous y trouverez : deux lits « Queen », literie et serviettes, un sofa, un comptoir-repas et des tabourets, ustensiles de table et de cuisine, vaisselle et accessoires de cuisine, une cafetière de type Bodum et un grille-pain, une cuisinière et un four micro-ondes, un réfrigérateur pleine grandeur, un lave-vaisselle, laveuse-sécheuse, aspirateur, salle de bain privée avec articles de toilette de base et sèche-cheveux, une salle de travail meublée, des garde-robes « walk-in », une grande cour privée, une connexion WiFi illimitée et du stationnement.

Pour plus d’information ou faire une demande de séjour, cliquez ici.



TATE McRAE
Vedette adolescente de la danse. Future idole de la pop. Sa première chanson, One Day, a immédiatement explosé sur YouTube. Son simple tear myself apart a été signé par RCA Records.
Voir la vidéo pour « tear myself apart« .

 

 

 

 

STEPHANIE KOWAL
Compositrice en émergence originaire de L.A. Gagnante du prix du meilleur thème musical original de la Fondation SOCAN en 2018. L’une des huit compositrices et compositeurs gagnants de l’édition 2018 du Los Angeles Live Score Film Festival. Assistante du compositeur Tony Morales, finaliste aux Emmy Awards. Elle a travaillé sur les séries Scorpion (NBC) et Elena of Avalor (Disney).

Voir la bande-annonce de « Sir John A and the Anti Quenched ».

 

Nk.F
Alias Nikola Feve, né en France, mais installé au Québec depuis deux ans. Producteur de renom, il est également compositeur, arrangeur et ingénieur du son. Il fait partie du collectif TrackBastardz. Il a créé des « hits » en compagnie de PNL (certification Diamant), Booba, Damso, Orelsan, Angèle, Kobo, Niska. Bref, c’est un habitué des palmarès. En 2020, Sébastien Tellier, Yelle, PLK et Éli Rose profiteront de sa touche magique.

Voir la vidéo pour « Au DD » avec PNL.

 

 

MANILA GREY
Duo rappeur-chanteur canado-philippin formé des amis d’enfance Soliven et Neeko. Actifs ensemble depuis 2016. Leur style « West Coast wave » est influencé par leur héritage de l’Asie du Sud-est. Leurs chansons sont produites par azel north. Ils cumulent plus de 26 millions de diffusions en continu.

Voir la vidéo pour « Silver Skies ».

 

 

 

LOU-ADRIANE CASSIDY
Sur son premier album paru en février 2019, C’est la fin du monde à tous les jours, elle écrit des chansons sur la nature quotidienne de la mort, des petites choses qui nous glissent entre les doigts, des souvenirs qui ne meurent jamais et de ce qui reste quand nos cœurs se vident. Depuis, la choriste de Hubert Lenoir fait tourner les têtes ici, mais également en Europe où les invitations se multiplient pour 2020.

Voir la vidéo pour “La pluie ne tombe jamais sur toi ». 

 

 

 

 

SHAY LIA
Elle s’est fait connaître en chantant sur l’album 99,9 % de Kaytranada qui a remporté le prix Polaris en 2016. Lui-même nommé dans la longue liste du Polaris, le EP Dangerous de la vocaliste franco-djiboutienne montréalaise est un brillant exemple de R&B contemporain mettant en vedette Buddy, BadBadNotGood et, bien entendu, Kaytranada. Stratégiquement bien entourée, la suite est franchement prometteuse.

Voir la vidéo pour  “Good Together”