La SOCAN est fière de s’allier à ses pairs de la communauté musicale canadienne et devenant signataire du code de conduite des industries créatrices. Le 16 mars 2019, lors de l’événement Allies in Action qui avait lieu dans le cadre de la Semaine des JUNO, on annonçait que 42 groupes de la communauté musicale avaient signé ce code, reconnaissant ainsi leur propre responsabilité lorsque vient le temps de créer des milieux de travail sécuritaires et respectueux et en s’engageant à améliorer ou mettre en place des politiques qui assure la sécurité de la communauté musicale.

Le premier geste concret des membres de cette coalition a été la création d’un comité d’éducation, de formation et de sensibilisation qui a pour but d’offrir à chacun des membres de la communauté musicale canadienne les ressources appropriées et la formation afin de leur permettre d’identifier, de confronter et de prévenir le harcèlement, l’intimidation et la violence en milieu de travail. Le Fonds de bienfaisance Unison s’est porté volontaire pour être l’hôte d’un éventail de ressources éducatives et d’outils de formation via son site Web. Ces ressources seront bientôt offertes à la communauté musicale.

L’annonce d’aujourd’hui a été faite durant l’événement Allies in Action portant sur les initiatives mises en place ou en cours de déploiement qui visent à créer des espaces plus sécuritaires alors que la communauté musicale canadienne se réunit à London, Ontario, dans le cadre de l’édition 2019 des JUNOs.

La SOCAN a, depuis de nombreuses années, déployé des politiques strictes en matière de harcèlement, de discrimination, de violence et d’intimidation ; c’était donc une décision toute simple pour nous de nous engager envers ce code.

« De code de conduite des industries créatrices canadiennes est une merveilleuse initiative qui met de l’avant un ensemble de normes uniformisées qui permettent d’assurer la sécurité et le succès de nos collègues partout dans l’industrie », a déclaré Samantha Slattery, fondatrice de Women in Music Canada.

« C’est significatif que nous ayons tous signé ce code en tant que communauté, mais ce qui compte encore plus maintenant, c’est que nous nous penchions proactivement sur des manières de changer notre façon de mener nos affaires », a déclaré pour sa part Margaret McGuffin, directrice générale de l’Association canadienne des éditeurs de musique.

Vous pouvez consulter le Code de conduite des industries créatrices du Canada à l’adresse lirelecode.ca

Les organisations qui souhaitent devenir signataires de ce code peuvent en faire la demande en ligne. Une fois ce formulaire rempli, les signataires sont invités à envoyer par courriel un fichier haute-résolution de leur logo à l’adresse info@readthecode.ca en incluant le nom de l’organisation et le texte « Becoming Code signatory » comme Objet du courriel.

Les organisations de l’industrie de la musique qui sont signataires du Code de conduite des industries créatrices canadiennes sont :

Across the Board 50/50 by 2020

ACTRA RACS (Recording Artists’ Collecting Society)

AFM Local 1000 (American Federation of Musicians)

Calgary Musicians Association

Canadian Conference of Musicians

Canadian Country Music Association

Canadian Federation of Musicians

Canadian Live Music Association

Canadian Music Publishers Association

Canadian Musical Reproduction Rights Agency Ltd. (CMRRA)

Canadian Private Copying Collective

CCMC Music Gallery

CONNECT Music Licensing

Creative BC

Cultural Industries Ontario North (CION)

Edmonton Musicians Association, AFM Local 390

Film & Entertainment Industries, City of Toronto

Folk Music Ontario

Guilde des musiciens et musiciennes du Québec

Gypsy Soul Entertainment

Island Musicians Association (IMA)

Manitoba Music

Music BC Industry Association

Music Canada

Music Industry Association of Newfoundland and Labrador (MusicNL)

Music Prince Edward Island (PEI)

Music·Musique NB

Musicians Association Local 276 CFM (Canadian Federation of Musicians)

Musicians’ Association of Ottawa-Gatineau

Musicians’ Rights Organization Canada (MROC)

Re:Sound

Regina Musicians Association

SaskMusic

Society of Composers, Authors and Music Publishers of Canada (SOCAN)

Songwriters Association of Canada (S.A.C.)

SONIC UNYON

The Canadian Academy of Recording Arts and Sciences

Toronto Musicians’ Association, AFM Local 149

Unison Benevolent Fund

Vancouver Musicians Association, Local 145 of AFM

WCMA (Western Canadian Music Alliance)

Women in Music Canada


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Shawn Mendas a presque tout raflé, remportant cinq des six trophées pour lesquels il était en nomination dans le cadre de l’édition 2019 des Prix JUNO, le dimanche 17 mars, à London, Ontario. Mendes est reparti avec les trophées dans les catégories meilleur artiste, album, album pop (tous deux pour son album éponyme), simple (pour « In My Blood ») ainsi qu’auteur-compositeur de l’année, présenté par la SOCAN. Le seul trophée qu’il n’a pas remporté est celui du choix du public qui a été remis à sa collègue de la SOCAN Avril Lavigne, qui n’était pas présente à la cérémonie. Mendes n’était pas sur place, mais il a quand même offert aux spectateurs une prestation préenregistrée de « In My Blood » captée à Londres.

Arkells ont été les seuls autres « multi-lauréats » de la soirée ajoutant du coup les trophées de groupe de l’année et album rock de l’année (pour Rally Cry) à la liste de leurs JUNOs qui compte désormais six trophées. Ils nous ont offert une version très énergique de « Hand Me Downs » lors du gala télédiffusé de dimanche et le leader du groupe, Max Kerman, a raconté, dans les coulisses après leur victoire, « la première fois qu’on a joué à London, on était venus en autocar avec nos instruments dans la soute à bagages. »

Lors du dîner gala hors d’ondes du samedi soir présenté par la SOCAN (et où la grande majorité des trophées sont remis), Arkells ont cédé leur temps de remerciements au lauréat de l’album autochtone de l’année, Jeremy Dutcher, afin qu’il puisse terminer son discours qui avait été écourté. Le lendemain, en coulisses, Dutcher a déclaré que le geste d’Arkells est ce à quoi une réconciliation doit ressembler.

David Foster, Laila Biali, Jeremy Dutcher, JUNO Awards

David Foster, Laila Biali, Jeremy Dutcher

Le duo Loud Luxury a commencé à faire de la musique alors qu’ils étaient étudiants à la Western University de London, et c’est pourquoi gagner leur premier JUNO en carrière – enregistrement « dance » de l’année (pour leur succès « Body ») – en plus d’être le numéro d’ouverture du gala télévisé avaient une connotation toute spéciale pour Joe Depace et Andrew Fedyk.

« Je suis convaincu que la musique et l’amour sont les deux plus importantes forces du bien dans le monde », a déclaré, ému, Corey Hart durant le gala télévisé après avoir été intronisé au Panthéon de la musique canadienne. « Sans vous, mes chansons n’auraient nulle part où vivre. » Jessie Reyez, qui a remporté le trophée de l’enregistrement R&B/Soul de l’année (pour Being Human in Public) a d’ailleurs cité Corey Hart lorsqu’elle a accepté son trophée des mains des présentateurs surprise, Sting et David Foster, gagnant du prix humanitaire. « Pour reprendre les mots de M. Hart, sans vous, mes chansons n’ont nulle part où vivre. C’est une phrase merveilleuse parce que c’est vrai. Rien de tout ceci n’est possible sans votre soutien. » Loud a remporté le trophée de l’album francophone de l’année pour Une année record, tandis que Milk & Bone a remporté celui de l’album électronique de l’année pour Deception Bay.

Le gala hors d’ondes présenté par la SOCAN était diffusé en continu et a été suivi par des centaines de milliers d’amateurs de musique, et il a été l’occasion de la remise du Prix SOCAN de l’auteur-compositeur de l’année. La SOCAN présentait également le « le joyau des JUNO », le Cercle des auteurs-compositeurs JUNO, un événement où des artistes en profitent pour présenter leurs chansons ainsi que des anecdotes entourant leur création. L’édition de cette année mettait en vedette des prestations touchantes et des histoires amusantes présentées par l’hôte de l’événement, Alan Doyle, David Foster, Tyler Shaw et Elisapie, qui en étaient tous à leur premier passage, ainsi que Dan Mangan, Meghan Patrick et Laila Biali, pour qui c’était une deuxième participation.

Tout au long du week-end, la SOCAN a également remis des Prix #1 SOCAN à Bahamas, The Reklaws, Loud Luxury et Arkells. Les coulisses du dîner-gala du samedi ont été l’occasion de nombreuses entrevues vidéo avec les gagnants, et nous avons également réalisé d’autres entrevues exclusives avec certains de nos membres finalistes et lauréats. Nous sommes également allés à la rencontre d’autres membres de la SOCAN sur le tapis rouge ainsi que dans la salle de presse durant le gala télédiffusé.

Nous publierons au cours des prochains jours et prochaines semaines les faits saillants, vidéo, entrevues, et photos du week-end des JUNOs 2019 sur socan.com et sur nos réseaux sociaux, alors demeurez à l’affût !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les membres de la SOCAN peuvent s’inscrire l’événement « I Create Music » Expo de l’ASCAP pour seulement 349 $ US (un rabais de 70 $) jusqu’au 18 avril en sélectionnant simplement la SOCAN dans le menu déroulant des partenaires vers la fin du formulaire d’inscription en ligne.

Cette conférence pour les créateurs de musique en est à sa 14e année et se tiendra du 2 au 4 mai 2019 au Loews Hollywood Hotel de Los Angeles. Bon an mal an, l’événement attire plus de 2500 acteurs du monde de la musique — auteurs, compositeurs, éditeurs, producteurs, professionnels de l’industrie et artistes en émergence — qui profitent de ces trois journées d’éducation, d’innovation et d’inspiration. La conférence propose des panels de discussion, des ateliers, des prestations, des exposants ainsi que des séances en tête-à-tête et des occasions de réseautage.

On retrouve parmi les artistes qui donneront une prestation Anthony Rossomando, coauteur de l’immense succès « Shallow » tiré du film A Star Is Born et pour lequel il a remporté un Oscar, la légendaire chanteuse country et gagnante d’un prix Grammy Lee Ann Womack, ainsi que l’auteur-compositeur-interprète, producteur et musicien Matthew Koma qui a collaboré avec Zedd sur les No. 1 EDM « Spectrum » et « Find You » en plus de coécrire « Clarity », qui a remporté un Grammy et été certifié triple platine.

Pour plus d’informations, visitez le site web « I Create Music » Expo et pour vous inscrire (en anglais seulement), rendez-vous sur la page d’inscription de l’événement.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *