Le conseil d’administration de la SOCAN vient de nommer Jennifer Brown au poste chef de la direction de l’organisation, décision qui prend effet immédiatement. Nommée chef de la direction par intérim en avril 2020, Mme Brown est la première femme à diriger la plus grande organisation de droits d’auteur dans les domaines de la musique et des arts visuels en plus d’être la première chef de la direction à être issue de l’organisation.

« Le travail de Jennifer Brown à la SOCAN est exemplaire, ses capacités de leadership sont remarquables et sa passion pour les intérêts de nos membres et de nos parties prenantes est sans égale », a affirmé le président du conseil d’administration de la SOCAN Marc Ouellette. « C’est un immense plaisir de la voir accepter un rôle qu’elle s’est mérité grâce à des décennies d’engagement indéfectible et de détermination inflexible à œuvrer pour le plus grand bien de nos membres, qui sont au nombre de plus de 175 000, et de nos presque 300 employés. »

Riche de deux décennies d’expérience stratégique dans les domaines de la gestion et de la défense des droits, des licences et du soutien des créateurs et des éditeurs de musique, Jennifer Brown est entrée au service de la SOCAN en 1995 comme représentante au sein du Service des membres. Elle s’est vu confier des postes de leadership de plus en plus importants, dont celui de vice-présidente du Service des membres de la SOCAN, avant d’y être nommée vice-présidente principale de l’exploitation et du droit de reproduction en 2018.

Admirée par ses collègues pour son intelligence, son humilité et son esprit pratique, Jennifer Brown a déjà à son actif de nombreuses réalisations à la SOCAN, dont elle a assuré la présence dans le domaine des droits de reproduction et dont elle a permis au Service des licences d’obtenir des résultats sans précédents, et ce, en plus de guider une restructuration rentable et stratégique et en introduisant des outils novateurs d’interface avec les clients, autant d’apports qui ont eu pour effet d’accroître les revenus de licences de la SOCAN et de lui permettre de répartir des redevances accrues aux auteurs-compositeurs, compositeurs et éditeurs de musique qui en sont membres.

Jennifer Brown a grandi dans une famille dont les redevances de création et d’exécution musicale constituaient une source de revenu cruciale. Family Brown allait devenir un des groupes musicaux les plus populaires du Canada sur disque et sur scène, et le père de Jennifer, qui en était le principal auteur-compositeur, s’est vu remettre de nombreux prix dans ce domaine.

« Je sais ce que c’est que de compter sur la réception de redevances équitables grâce à un travail acharné, et j’ai vu de près ce que représente la vie d’un auteur-compositeur de carrière », a témoigné Jennifer. « Je vais continuer à œuvrer pour faire de la SOCAN l’organisation que nos membres et nos licenciés méritent pleinement. »

La SOCAN a également annoncé récemment la nomination de Jean-Christian Céré au poste de chef des services aux membres à compter du 28 juin 2021, et celle de Vanessa Thomas au poste de vice-présidente des relations avec les membres et l’industrie, fonction qu’elle a assumée le 14 juin 2021.



La SOCAN annonce aujourd’hui les résultats de l’élection 2021 de son conseil d’administration en fonction du scrutin des membres de l’organisation (créateurs et éditeurs de musique) qui s’est déroulé du 12 au 30 avril 2021.

Le conseil d’administration de la SOCAN se compose de 18 membres – neuf auteurs et neuf éditeurs de musique représentatifs de la diversité des régions, des cultures et des genres musicaux à travers le pays. Leur mandat est de trois ans.

Les administrateurs et administratrices qui suivent ont été élus et pourront prendre place au conseil d’administration de la SOCAN dès que le scrutateur Grant Thornton aura officiellement présenté les résultats de l’élection aux membres dans le cadre de l’assemblée générale annuelle de la SOCAN, qui aura lieu en ligne le 13 juillet 2021.

Représentation des créateurs de musique membres de la SOCAN (par ordre alphabétique en fonction de leur nom de famille) :

  • David Bussières
  • Victor Davies *
  • Damhnait Doyle *
  • Rhonda Head
  • Ed Henderson *
  • Stan Meissner *
  • Glenn Morley *
  • Marc Ouellette *
  • Diane Tell *

Représentation des éditeurs de musique membres de la SOCAN (entreprises énumérées par ordre alphabétique) :

  • Diane Pinet, Éditions Bloc-Notes Music Publishing
  • Jennifer Beavis, BMG Rights Management Canada
  • Jennifer Mitchell, Casablanca Media Publishing *
  • Daniel Lafrance, Éditorial Avenue
  • Mark Jowett, Nettwerk Music Group
  • Cheryl Link, Peermusic Canada Inc. *
  • Gary Furniss, Sony Music Publishing Canada *
  • Patrick Curley, Third Side Music *
  • Vivian Barclay, Warner/Chappell Music Canada *

(* réélection)

« Félicitations à chacune et à chacun des membres du conseil de la SOCAN pour leur élection pour le mandat 2021-2024 », a réagi Jennifer Brown, que le conseil d’administration a nommée chef de la direction de la SOCAN le 28 juin 2021. « L’équipe de direction de la SOCAN aura le plaisir de collaborer avec eux à la définition des nouvelles orientations que l’entreprise s’apprête à adopter. »

Suite à l’assemblée générale annuelle de la SOCAN, le nouveau conseil d’administration tiendra sa première réunion et élira son prochain président ou sa prochaine présidente ainsi que les autres dirigeants.



Afin d’offrir une plateforme à nos membres en pleine ascension, nous sommes heureux de poursuivre les Sessions satellites de la SOCAN – une série continue de nouvelles exécutions inédites de membres diffusées sur @SOCANMusic Instagram (et disponibles ultérieurement sur toutes nos plateformes de médias sociaux). Pour célébrer le Mois des musiques Noires, la première série de ces sessions mettra en vedette l’excellence des musiques noires. Chaque semaine de juin, nous présenterons des prestations musicales de certains des auteurs-compositeurs noirs les plus talentueux du Canada.

La quatrième Session Satellite de la SOCAN met en vedette Allison Russell et sera diffusée en continu sur @SOCANMusique Instagram dès le 24 juin 2021.

Allison Russell a placé sa ville natale, Montréal, au cœur de son premier album solo en carrière. L’autrice-compositrice-interprète, aujourd’hui établie en banlieue de Nashville, a surmonté son syndrome de la page blanche pour offrir le sublime, souvent douloureux, mais rédempteur Outside Child, par lequel la musicienne se réapproprie son histoire d’enfant victime d’abus ayant trouvé dans la métropole québécoise sa « planche de salut ».

« C’est avec bonheur que je reviens à Montréal », nous rassure Allison Russell, née ici de parents d’origines écossaise et grenadienne. « Aujourd’hui, mon père adoptif – qui fut l’origine de la violence que j’ai subie plus jeune – et ma mère ont déménagé en Ontario. Mes fantômes ont quitté la ville, alors lorsque j’y retourne, c’est en compagnie de ma famille, mes amis musiciens, et ça me fait toujours plaisir d’y retourner, vraiment », dit la musicienne.

« C’est la raison pour laquelle l’album débute avec la chanson Montréal : ce disque, c’est vraiment un hommage à ma ville. Montréal était ma mère lorsque ma mère n’en pouvait plus. D’une certaine manière, l’identité et l’activité culturelle de Montréal m’ont sauvée. Les concerts extérieurs du Festival de jazz m’ont sauvée, ainsi que mes visites au Musée des Beaux-Arts », dit la musicienne, qui fuyait le domicile pour éviter d’y retrouver son agresseur.

Rendez-vous sur @SOCANMusique Instagram pour voir son vidéo exclusive !