Dans cette entrevue exclusive accordée à la SOCAN, Angela Amarualik — qui a remporté le trophée du meilleur album en langue inuite, autochtone ou française pour son premier album éponyme lors de l’édition 2019 des Indigenous Music Awards présentée dans le cadre de la Manito Ahbee Indigenous Music Conference — nous parle de son mélange unique de styles musicaux, du fait de chanter en inuktitut, de son écriture, et de son héroïne d’enfance, Beatrice Deer.



C’est avec une grande tristesse que la SOCAN a appris la nouvelle de la mort de l’auteur-compositeur, éditeur de musique et mentor Ralph Murphy – un de nos plus grands amis et alliés – emporté par une pneumonie à l’âge de 75 ans. Le drapeau de la SOCAN a été mis en berne aujourd’hui en son honneur.

Ralph Murphy

Murphy comme mentor, montrant comment écrire une chanson.

« Lors du gala des SOCAN Awards 2019 le 1er avril dernier, nous avons rendu hommage à Ralph en lui remettant le Special Achievement Award en reconnaissance de la générosité dont il avait fait preuve comme mentor auprès d’innombrables auteurs-compositeurs et éditeurs canadiens et pour avoir été un des plus grands amis de la famille de la SOCAN », a déclaré Michael McCarty, chef, Affaires des membres et Développement, de la SOCAN. « Ralph était fier d’être membre de la SOCAN, et comme membre administrateur de l’ASCAP, il était le lien le plus important de la SOCAN avec cette société. C’était le parrain de Nashville – notre ambassadeur officieux, notre ouvreur de portes et un révélateur de secrets aux auteurs-compositeurs et éditeurs canadiens qui souhaitaient décrypter le code de Nashville.

« Je me souviens parfaitement du jour où j’ai fait la connaissance de Ralph au milieu des années 1980 », a poursuivi Michael McCarty. « À l’époque, je faisais mes premières armes dans le monde de l’édition musicale comme employé de Frank Davies chez ATV Music Canada, et Frank m’avait emmené à Nashville avec lui. Notre premier arrêt sur Music Row a été Pic-A-Lic Music Publishing, où Ralph travaillait comme associé. Frank m’a dit exactement ceci : ‘Je vais te présenter à la seule personne que tu auras réellement besoin de connaître à Nashville.’  Le Ralph dont j’ai fait la connaissance ce jour-là est le même que celui que j’ai connu par la suite : accueillant, convivial, l’esprit ouvert, mais toujours un peu sceptique, et, par-dessus tout, soucieux d’écouter les nouvelles chansons et de prêter l’oreille aux jeunes auteurs-compositeurs et de voir ce qu’il pouvait faire pour les aider. »

Tout au long de sa prestigieuse carrière, Ralph Murphy a œuvré comme chanteur, auteur-compositeur, producteur de disques, éditeur de musique, administrateur et éducateur. Comme mentor, il a donné son temps sans compter à d’innombrables auteurs-compositeurs et éditeurs de musique canadiens.

“Chaque jour, je tente d’écrire la chanson ultime. » — Ralph  Murphy, 2017

Comme le mentionnait en 2017 un article du magazine en ligne de la SOCAN, Paroles & Musique, Ralph Murphy écrivait des chansons depuis toujours. Intronisé en 2012 au Canadian Country Music Hall of Fame, il a composé « Good Enough to Be Your Wife », le succès No. 2 de Jeannie C. Riley en 1971; coécrit le succès de palmarès « Half the Way » de Crystal Gayle en 1978; coécrit le succès No. 1 « He Got You » de Ronnie Milsap en 1980; et, plus récemment, par l’entremise de Sir Cliff Richard, le succès britannique « 21st Century Christmas » en 2006. Ses chansons ont été reprises par Randy Travis, feu Don Williams, Ray Price, Shania Twain, Kathy Mattea, Little Texas et – de l’autre côté de l’Atlantique – Brotherhood of Man et Vanity Fare. Son livre intitulé Murphy’s Laws of Songwriting: How to Write a Hit Song a été recommandé par certains des plus grands praticiens de l’art d’écrire des chansons.

Ralph Murphy

Murphy est intronisé en 2012 au Canadian Country Music Hall of Fame.

Ralph Murphy est né à Saffron Walden, en Angleterre, et a émigré au Canada à l’âge de six ans. Il avait 16 ans et vivait à Wallaceburg, en Ontario, quand il a été « renversé » par les Beatles, et c’est dès l’âge de 19 ans, en 1965, qu’il a décidé d’aller s’établir dans la ville où tout se passait. Se produisant en duo avec Jack Klaysen, il a été recruté par Pye Records et a ensuite décroché un contrat d’édition chez Mills Music. Avec son groupe, d’abord connu sous le nom des Guardsmen, puis sous celui des Slade Brothers, il a fait les premières parties de spectacles de musiciens comme The Kinks, The Troggs, The Byrds, The Walker Brothers, The Hollies et Wayne Fontana & The Mindbenders au Royaume-Uni. Il a un jour rencontré Randy Bachman sur son chemin, et leur amitié ne s’est jamais démentie.

En 1969, Ralph Murphy s’est installé à New York et a éventuellement servi de réalisateur pour On Record, l’album classique de 1972 d’April Wine sur lequel se retrouvaient les deux premiers grands succès nationaux du groupe, « You Could’ve Been a Lady » et « Bad Side of the Moon ». Il a également réalisé l’album suivant du groupe, Electric Jewels, ainsi que ceux des formations canadiennes Mashmakhan, Shooter et Brutus, pour ne nommer que celles-là.

Installé à Nashville en 1972, il y fondait la maison d’édition musicale Pic-A-Lic en compagnie de son ami Roger Cook. Les succès n’ont pas mis de temps à arriver, notamment plusieurs chansons coécrites par Ralph Murphy. Au fil du temps, il est devenu un conférencier et un animateur d’ateliers d’auteurs-compositeurs très en demande à travers le monde. Il a ainsi animé plusieurs camps SOCAN Song House aux conférences musicales de BreakOut West et de la East Coast Music Week, pour ne nommer que ceux-là. Avec sa grande sagesse et son sens de l’humour, il a permis à d’innombrables jeunes auteurs-compositeurs canadiens de réaliser leurs rêves pendant plus de 30 ans.

« Les seules choses qui changent sont le vocabulaire et la technologie. La structure est toujours la même », disait-il en parlant d’écriture de chansons en 2017. « Il n’y a pas de journée où je n’espère pas pouvoir écrire la chanson des chansons – celle qui plaira aux gens, qui les inclura, qui les aidera à se sentir aimés et qui leur donnera le goût de chanter. »

La SOCAN offre ses sincères condoléances aux amis, parents et collègues de Ralph Murphy dans l’écosystème de l’industrie de la musique.

SOCAN, Ralph Murphy

Le drapeau de la SOCAN a été mis en berne pour Ralph Murphy le 29 mai 2019.

 



La SOCAN a eu le plaisir de présenter l’édition 2019 de la Fête Famille et Amis à la City Winery de Nashville le 24 mai dernier, réception qui lui a permis de rendre hommage aux membres qui y travaillent et de leur permettre de réseauter intensivement avec de nombreux auteurs-compositeurs, éditeurs de musique et autres membres de l’industrie locale.

Nous avons accueilli plus de 100 invités dont des Nashvillois et Nashvilloises, des gens de l’extérieur de la ville et des représentants de l’industrie dans les domaines des maisons de disques, de l’édition musicale, des entreprises de technologie musicale et des agences. Nous avons eu le plaisir de recevoir des personnalités comme James Barker, Colin Linden, Gordie Sampson et Kelly Archer, pour ne nommer que ceux-là.

La SOCAN a également eu l’occasion de rendre hommage à Eddie Schwartz, qui l’a représentée pendant de nombreuses années à Nashville et qui venait d’être intronisé au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. L’artiste musicale Raquel Cole a présenté une version passionnée d’un des succès les mieux connus d’Eddie Schwartz, « Hit Me with Your Best Shot », et les invités sont tous repartis avec un verre à liqueur portant humoristiquement le titre de la célèbre chanson.

L’équipe de la SOCAN se composait de Marc Ouellette, président de la SOCAN et du conseil d’administration; Michael McCarty, chef, Affaires des membres et Développement; Rodney Murphy, directeur A&R principal; Steve Ambers, directeur du développement international et de la conformité; et Melissa Cameron-Passley, représentante A&R.

La Fête Famille et Amis nous a également permis de présenter de nombreux Prix No. 1 SOCAN, notamment :

Aaron Goodvin, SOCAN, Rodney Murphy, Michael McCarty, Marc Ouellette

De gauche à droite : Rodney Murphy, Michael McCarty, Aaron Goodvin, Marc Ouellette

Un à Aaron Goodvin pour la co-écriture de « You Are », chanson co-éditée par ole qui a atteint la 1ère position du palmarès Nielsen BDS Country;

 

Tebey, SOCAN, Rodney Murphy, Melissa Cameron-Passley

De gauche à droite : Tebey, Rodney Murphy, Melissa Cameron-Passley

Un à Tebey pour la co-écriture de « Dive Bar », chanson co-éditée par BMG Rights Management qui a atteint le sommet du même palmarès;

 

Travis Wood, Todd Clark, SOCAN, Marc Ouellette, Melissa Cameron-Passley

De gauche à droite : Marc Ouellette, Melissa Cameron-Passley, Travis Wood, Todd Clark

Un chacun à Todd Clark et Travis Wood pour la co-écriture de « Feels Like That », chanson co-éditée par ole, Warner Chappell Music Canada et Downtown Publishing qui s’est hissée au sommet du même palmarès dans une interprétation de The Reklaws ; et un autre à Travis Wood pour la co-écriture de « Forever’s Gotta Start Somewhere », chanson co-éditée par Warner Chappell Music Canada et Downtown Publishing que l’interprétation de Chad Brownlee a propulsée à la tête du même palmarès.

 

 Brad Rempel, Tom Luteran, Sony/ATV Music Publishing, SOCAN, Michael McCarty, Melissa Cameron-Passley, Rodney Murphy

De gauche à droite : Tom Luteran, V-P Creative, Sony/ATV Music Publishing, Michael McCarty, Melissa Cameron-Passley, Brad Rempel, Rodney Murphy

Plus tôt dans la semaine, la SOCAN avait organisé un déjeuner en l’honneur de Brad Rempel, auquel nous avons présenté un Prix No. 1 SOCAN pour la coécriture de « Lost », chanson coéditée par Sony/ATV Music Publishing Canada qui s’est hissée au faîte du palmarès Nielsen BDS Country dans une interprétation de The Hunter Brothers.

 

Thomas “Tawgs” Salter, Simon Wilcox, Gordie Sampson

De gauche à droite : Thomas “Tawgs” Salter, Simon Wilcox, Gordie Sampson

Nous avons également invité à dîner Simon Wilcox, Tawgs Salter et Gordie Sampson, qui se sont tous les trois vu remettre un Prix No. 1 SOCAN pour la coécriture de « Hang Ups », chanson de Scott Helman co-éditée par Sony ATV Music Publishing Canada et EMI Blackwood Music Canada Ltd. qui a dominé le palmarès CBC Music Top 20. Wilcox et Salter ont tous les deux reçu un second Prix No. 1 SOCAN le même soir pour la coécriture d’une autre chanson de Scott Helman co-éditée par les mêmes sociétés, « Ripple Effect », qui a atteint la 1ère position du même palmarès.

La SOCAN remercie chaleureusement ses membres d’avoir pris le temps d’assister à la réception et félicite tous ceux qui s’y sont vu remettre des prix!