La Guilde des compositeurs canadiens de musique à l’image (SCGC) annonce le lancement de la baladodiffusion « The Screen Composer’s Studio » qui traite des conteurs musicaux derrière vos films, émissions de télé et jeux vidéos préférés, et bien plus. Chaque épisode vous propose d’aller de l’autre côté de l’écran pour rencontrer ces magiciens de la musique qui donnent vie à toutes ces histoires. Ces géants de l’ombre ne sont pas souvent sous les projecteurs, mais nous avons tous ressenti la puissance de leur travail. Découvrez comment ils donnent forme à ces périples émotionnels, apportent de la couleur et du contraste aux personnages et aux univers que nous aimons et comment ils bonifient l’expérience des spectateurs comme seule la musique sait le faire.

Parmi les #CompositeursÀL’affiche de la SOCAN qui ont été invités à cette baladodiffusion, on retrouve Amin Bhatia, Mark Korven et Darren Fung, et le plus récent épisode, paru aujourd’hui, propose une conversation avec Judith Gruber-Stitzer, anciennement du groupe Wondeur Brass, qui a signé la musique de plus de 80 productions pour le cinéma, la télévision, courts-métrages, séries d’animation et productions pour le théâtre et la danse. Elle est éventuellement devenue la compositrice la plus prolifique de l’Office national du film du Canada signant la musique de films qui ont été en nomination aux Oscars comme Animal Behaviour, Wild Life et When The Day Breaks (qui a remporté la Palme d’or à Cannes). Elle a également composé la musique de plusieurs longs-métrages, dont deux du légendaire réalisateur Robert Altman.

Dans cet épisode, elle nous parle de son travail avec ce dernier ainsi que de son double emploi comme compositrice et conceptrice sonore sur certains projets, sa vision de la manière dont le rythme influence la perception des spectateurs et du fait d’être une femme dans une industrie encore à prédominance mâle.

Vous pourrez écouter cet épisode et les précédents de cette série ici.



Le Prix « Autorisé à vous divertir » de la SOCAN met à l’honneur les entreprises qui s’assurent consciencieusement d’utiliser de la musique de façon légale et éthique. desiFEST, le plus important festival extérieur de musique sud-asiatique au Canada, accueille chaque année plus de 500 artistes du monde entier venus se faire connaître par plus 150 000 amateurs de musique. Sathish Bala de desiFEST nous explique ce que le Prix Autorisé à vous divertir représente pour le festival, comment l’événement s’est rapidement et solidement adapté à la pandémie et pourquoi la SOCAN est un bon partenaire pour l’événement.



Le prix du Compositeur de musique à l’image de l’année est remis à un compositeur dont les créations actuelles ont comptabilisé le plus d’exécutions en 2019 en plus d’avoir obtenu un succès critique pour son corpus de travail diversifié et robuste. Le gagnant, Andrew Lockington, nous parle de l’enregistrement des signes hurleurs dans leur habitat naturel et de l’enregistrement de l’African Childrens’ Choir en tournée pendant qu’il était également à la recherche de sons uniques qu’il pourrait utiliser pour la trame sonore du No.1 au box-office, le film Rampage (Ravages, en français au Québec), mettant en vedette Dwayne Johnson.