Pour l’artiste qui souhaite s’exporter hors de nos frontières, être sélectionné pour présenter une vitrine musicale devant des délégués internationaux dans le cadre d’un festival comme M pour MTL est une chance à ne pas rater. Mais il n’est pas toujours facile de faire une bonne première impression et plusieurs aspects doivent être pris en considération pour que sa proposition musicale séduise les oreilles étrangères et maximise ses chances de susciter suffisamment d’intérêts pour que ça se traduise par des invitations à se produire à l’étranger. Isabelle Ouimet, productrice déléguée à M pour MTL, nous partage ses précieux conseils.



Si la musique a apporté un réconfort inestimable aux Canadiens pour les aider à traverser la pandémie, celle-ci a fait des ravages chez les musiciens qui comptent sur les concerts et les tournées pour assurer leur subsistance. La SOCAN annonçait aujourd’hui un programme élargi pour permettre aux créateurs et aux éditeurs de musique de gagner davantage grâce aux prestations en ligne.

Les membres de la SOCAN pourront désormais toucher des redevances provenant de leurs concerts en ligne, gratuits ou avec billetterie, sur un plus grand nombre de plateformes numériques. Des redevances pour le droit d’exécution et le droit de reproduction seront versées pour, respectivement, les diffusions numériques en direct uniques et les copies de musique.

Ce changement permanent remplace la populaire initiative Encore ! lancée en mai dernier dans le cadre de laquelle des redevances étaient versées pour des prestations en direct sur Facebook et sur Instagram, propriété de Facebook.

« Au cours de la dernière année, les concerts en ligne sont devenus un moyen essentiel pour les membres de la SOCAN de communiquer avec leurs fans et de gagner un revenu », a déclaré Jennifer Brown, chef de la direction par intérim de la SOCAN. « Notre répartition élargie permettra de reverser davantage de redevances à ceux qui les ont légitimement gagnées pour leur travail, aidant ainsi les créateurs et les éditeurs de musique à traverser cette période difficile. »

Pour les concerts en ligne gratuits admissibles, y compris ceux sur Facebook Live, Instagram Live, YouTube et Twitch, 75 $ seront répartis. Ceci s’applique à tous les programmes musicaux soumis et à un maximum de 30 concerts par trimestre et par interprète. Les fonds seront répartis entre les créateurs et les éditeurs de musique titulaires des droits sur la musique interprétée. D’autres plateformes numériques s’ajouteront à mesure qu’elles obtiennent une licence SOCAN.

Pour les concerts en ligne payants ou avec billetterie sur n’importe quelle plateforme numérique, les redevances d’exécution seront réparties entre les titulaires de droits comme elles le seraient pour des concerts en personne. Les redevances du droit de reproduction feront l’objet de répartitions plus tard en 2021. Les nouvelles règles de répartition des concerts en ligne resteront en vigueur après la pandémie.

« Même lorsque le moment sera venu de saluer le retour des spectacles en personne, les concerts en ligne continueront d’être une source importante de redevances pour les créateurs et les éditeurs de musique, car nos membres trouvent de nouveaux moyens de faire profiter tout le monde de leur musique inestimable », a ajouté M. Brown.

Les membres de la SOCAN peuvent déclarer leurs prestations en ligne de la même manière qu’ils ont déclaré des concerts en personne dans le passé, en utilisant le formulaire de déclaration d’œuvre musicale exécuté en spectacle dans votre compte de membre. Toute redevance répartie figurera dans la rubrique répartitions de concerts de leurs relevés. Pour des instructions détaillées sur la manière de déclarer les concert en ligne, visitez le http://www.socan.com/fr/123paye/. Nous espérons que l’ajout de ces plateformes dans la nouvelle règle de répartition des concerts en ligne permettra aux membres de la SOCAN de bénéficier encore plus du partage de leur incroyable talent en ligne. Comme toujours, si les membres veulent poser des questions, ils peuvent nous contactez à l’adresse membres@socan.com.



La prochaine édition du Gala SOCAN célèbrera à nouveau le travail essentiel des éditeurs de musique en remettant son prix Éditeur de l’année. Nous invitons donc les éditeurs à soumettre leurs candidatures dès maintenant.

Le prix SOCAN de l’éditeur de l’année vise à reconnaître un membre éditeur de la SOCAN ayant contribué de manière significative et positive à l’industrie de la musique et à la communauté créative au cours de l’année précédant la remise du prix.

La période d’admissibilité pour l’édition 2021 des Prix SOCAN va du 1er janvier au 31 décembre 2020 et seules les réussites accomplies durant cette période seront prises en considération. Toutes les mises en candidature seront évaluées par un jury de professionnels de l’industrie de la musique.

Pour être admissible, l’éditeur doit être établi au Canada et son répertoire doit être à prédominance francophone ou ayant eu un impact francophone significatif du point de vue créatif et commercial. Tout éditeur dont un représentant siège au comité de sélection n’est pas admissible pour ce prix.

Pour le Gala SOCAN de Montréal, les mises en candidatures doivent être soumises à Stéphanie Falco (stephanie.falco@socan.com) au plus tard le 21 avril 2021 à 17 h, HNE.

Le Prix de l’éditeur de l’année sera remis lors de la 32e édition du Gala SOCAN dont la date sera annoncée bientôt.

Téléchargez le formulaire de mise en candidature