La SOCAN a partagé avec ses membres les prévisions qu’elle fait actuellement à l’égard de ses recettes d’origine étrangère de 2020 afin de les aider à planifier leurs propres finances. Nous prédisons que nos recettes internationales chuteront d’environ 10 % par rapport à celles de l’année record qu’a été 2019. Cette évaluation tient compte de renseignements et de chiffres partagés avec nous par des organisations étrangères de droits musicaux, et elle est également fondée sur nos propres recherches et analyses des tendances. Pour plus de détails, rendez-vous sur https://covid19.socan.com/fr.php et cliquez sur « Prévisions de SOCAN concernant les revenus internationaux en 2020 ».

Nous avons récemment prévenu nos membres que l’impact financier prévu de la crise de COVID-19 sur les recettes intérieures de la SOCAN sera de l’ordre de 10 à 20 %. Pour plus de détails sur les recettes intérieures, rendez-vous sur https://covid19.socan.com/fr.php   et cliquez sur « Aperçu des paiements de redevances SOCAN ».



Suite à l’annulation de la cérémonie des JUNO Awards 2020 qui devait avoir lieu à Saskatoon, les gagnants des 42 catégories seront annoncés lors d’un événement en ligne le 29 juin à 19 h, HE, sur la plateforme de diffusion en continu CBC Gem ainsi que sur les pages Facebook, YouTube et Twitter de CBC Music, tandis que l’auditoire international pourra suivre l’événement sur www.CBCMusic.ca/junos.

Alessia Cara, qui devait animer la cérémonie télédiffusée, est en tête au chapitre du nombre de nominations avec six dans diverses catégories incluant simple de l’année, album de l’année, artiste de l’année et album pop de l’année. Tory Lanez en a reçu cinq, dont artiste de l’année, enregistrement rap de l’année, ainsi que deux dans la catégorie enregistrement R&B/soul de l’année. Cara et Lanez sont également en nomination pour le prix du choix du public. Les suivent avec trois nominations chacun Alexandra Stréliski, Bryan Adams, bülow, Loud Luxury, NAV et Shawn Mendes.

Parmi les artistes qui donneront une prestation, on compte iskwē, Neon Dreams et The Dead South, tandis que Jessie Reyez, Measha Brueggergosman, Nuela Charles, Shoshona Kish et Finn Wolfhard font partie des artistes invités à présenter un prix.

« Nous sommes ravis de pouvoir enfin annoncer les gagnants de l’édition 2020 des JUNO et de reconnaître tous ces artistes de talent qui attendent patiemment depuis que nous avons malheureusement dû annuler la JUNO Week à Saskatoon », a déclaré Allan Reid, le président et chef de la direction de la CARAS, des JUNO Awards et de MusiCounts. « Grâce au soutien incroyable de la CBC, notre partenaire de diffusion et de contenus, de notre partenaire présentateur, la TD, et de tous nous commanditaires et partenaires, nous sommes en mesure de célébrer le meilleur de la musique canadienne par le biais de cet événement JUNO spécial. »



Dans les capsules Top Secrets, les créateurs ayant réussi l’exploit de voir une ou des chansons atteindre les plus hauts sommets des palmarès BDS et Correspondants de l’ADISQ et auxquels la SOCAN a remis des plaques No. 1 pour souligner cet accomplissement, nous racontent les dessous de la fabrication de ces succès.

Avec plus de 20 ans de chansons et de spectacles marquants à leur actif, on aurait pu croire que les meilleures années des Cowboys Fringants étaient derrière eux. Mais c’était sans compter l’impact qu’allait avoir ce petit bijou qu’est L’Amérique pleure, tirée de l’album Les Antipodes, sorti l’an dernier. Un bijou de chanson qui n’aurait normalement pas dû avoir l’impact radiophonique qu’il a obtenu ; sujet sombre et triste et durée hors-norme de près de 5 minutes ne sont habituellement pas gages de succès radio. Pourtant, cette chanson qui a mis plusieurs années à murir suffisamment pour enfin se retrouver dans le répertoire imposant des Cowboys, s’est hissée au #1 du palmarès québécois BDS de l’ADISQ et y est restée pendant 26 semaines ! Un record historique absolu, détenu jusque-là par 2Frères alors que la chanson Comme avant avait tenu 25 semaines au numéro un.

De chez lui à L’Assomption, en banlieue de Montréal, JF Pauzé, auteur-compositeur et guitariste des Cowboys Fringants, raconte la genèse et l’impact de ce succès sans précédent sur la formation complétée par Karl Tremblay, Marie-Annick Lépine et Jérôme Dupras.