Les membres SOCAN Drake et Daniel Caesar ont remporté des trophées tandis que Shawn a partagé la scène avec Miley Cyrus lors du 61e gala des Grammys le dimanche 10 février 2019. Caesar a remporté son trophée lors d’une cérémonie qui avait lieu plus tôt dans la journée tandis que Drake et Mendes faisaient partie du gala en soirée télédiffusé en direct du Staples Center de Los Angeles.

En nomination pour une septième fois, Drake a remporté le trophée de la meilleure chanson rap pour « God’s Plan », coécrite en compagnie de ses collaborateurs de longue date et membres SOCAN Boi-1da et Noah « 40 » Shebib. Sur place pour accepter son prix en personne, ce qui est plutôt rare, Drake a déclaré « Vous êtes déjà un gagnant lorsque les gens chantent vos chansons mot pour mot et que vous êtes un héros dans votre ville natale. Si les gens qui ont un boulot ordinaire dépensent leur argent durement gagné et affrontent la pluie et la neige pour venir vous voir en spectacle, vous n’avez pas besoin de ce trophée, je vous le promets, vous avez déjà gagné. » Il entendait bien continuer son allocution, mais on l’a coupé pour aller à une pause publicitaire.

Quant à Daniel Caesar, il a partagé son trophée de la meilleure performance R&B avec H.E.R., en compagnie de qui il a coécrit « Best Part ». Son équipe habituelle de création et production composée des membres SOCAN Matthew Burnett, Jordan Evans et Riley Bell a également partagé ce prix. Ils ont tous également été indirectement récompensés puisque cette chanson figure au EP de H.E.R. qui a remporté le trophée du meilleur album R&B. Drake, Majid Jordan, Noah « 40″ Shebib, Nineteen85, et Illangelo ont également collaboré à l’album de H.E.R. en tant que coauteurs/producteurs.

Plus tôt dans la télédiffusion, Shawn Mendes a donné une prestation électrisante de son succès « In My Blood » en compagnie de Miley Cyrus et la rumeur veut que les deux artistes lancent sous peu un simple en duo. Après une intro toute en douceur au piano, Mendes a enfilé une guitare électrique avant d’enchaîner avec un échange de strophes et des harmonies vocales avec Cyrus d’une intensité qui ne cessait d’augmenter.

Parmi les autres membres SOCAN en lien avec des trophées, on retrouve Frank Dukes, Murda Beatz et Illangelo qui ont tous participé à Invasion of Privacy de Cardi B qui a remporté le trophée du meilleur album rap. Stephen « Koz » Kozmeniuk et Michael Sonier ont participé à l’écriture de chansons figurant sur l’album éponyme de la lauréate du prix de la meilleure nouvelle artiste, Dua Lipa. Alex Cuba a coécrit et est en vedette sur la pièce « Por Eso Me Voy », une chanson qui figure sur l’album Sincera de Claudia Brant lauréate du meilleur album pop latin. David Francey a écrit la chanson « Bordeline » que l’on retrouve sur le premier album éponyme de The Travelin’ McCourys qui a remporté le trophée du meilleur album bluegrass. Quant à Serban Ghenea, il a joué un rôle sur l’album Colors de Beck, lauréat des trophées du meilleur album de musique alternative et de la meilleure ingénierie pour un album non classique.

La SOCAN tient à féliciter tous ses membres lauréats et finalistes pour leurs réussites remarquables !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


C’est par une prestation de LaF, grands gagnants de l’édition 2018 du concours Les Francouvertes, qu’on a donné le coup d’envoi de la 23e édition au Lion D’Or, à Montréal, le 11 février 2019. Les 21 participants de ce concours incontournable sont maintenant connus et la SOCAN sera de nouveau de la partie en soutenant le concours par le biais de la série de prestations « J’aime mes ex », au cours de laquelle dix artistes ou formations ayant déjà participé aux Francouvertes offriront des prestations en ouverture des soirées préliminaires et demie finales du concours.

La SOCAN offrira également le Prix Paroles & Musique SOCAN, une bourse de 1000$ qui sera remise parmi les participants aux demies finales et qui soulignera le talent d’écriture qui est à la base de la création des chansons.

Ces prix s’ajoutent donc à une myriade de récompenses, bourses et opportunités de spectacles qui seront remises cette année. En tout, 21 artistes et formations en provenance du Québec, du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse prendront part à cette 23e édition lors des 7 soirées de préliminaires qui se dérouleront au Lion d’Or, tous les lundis du 18 février au 1er avril : Miles Barnes, CE7TE LIFE : David Campana, Shotto Guapo et Major, Marie-Gold (18 février) – Anaïs Constantin, Simon Daniel, Foisy (25 février) – Comment Debord, P’tit Belliveau et les Grosses Coques, Alex Burger (4 mars) – Olivier Lessard, vice E roi, Thierry Larose (11 mars) – Kirouac & Kodakludo, O.G.B, Suprême Sans Plomb (18 mars) – Cosmophone, Titelaine, Dear Denizen (25 mars) – Fria Moeras, Poulin, BIRMANI (1er avril).

Les demi-finales se dérouleront les lundis 15, mardi 16 et mercredi 17 avril, toujours au Lion D’or, alors que la grande finale aura lieu au Club Soda le lundi 6 mai.

Les dix « ex » participants des Francouvertes qui offriront des prestations en ouverture de soirée dans le cadre de la série « J’aime mes ex » sont :
Shawn Jobin (18 février)
Keith Kouna (25 février)
Lydia Képinski (4 mars)
Juste Robert (11 mars)
Jérôme 50 (18 mars)
Fanny Bloom (25 mars)
Philippe Brach (1er avril)
Laurence-Anne (15 avril)
Les sœurs Boulay (16 avril)
Mélanie Venditti (17 avril)

Cette année, deux nouveaux co-porte-paroles prennent la relève de Klô Pelgag et Benoit Pinette (Tire le coyote), soit Saramée et Karim Ouellet, et les soirées seront animées par Isabelle Ouimet, membre SOCAN. Pour tous les détails de cette 23e édition, consultez le site francouvertes.com


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La saxophoniste Alison Young et le trompettiste Alexis Baro, tous deux membres compositeurs de la SOCAN, sont en nomination pour le JUNO 2019 de l’Album jazz de l’année : solo pour leurs albums So Here We Are et Sandstorm, respectivement. Dans ce bref entretien, ils nous parlent de leurs processus de composition, de leurs réactions à cette mise en nomination et de l’état de la scène jazz canadienne.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *