Le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (PACC) a le plaisir d’annoncer que Daniel Lavoie sera intronisé par Jim Corcoran au Panthéon lors du Gala 2022, animé par Marie-Mai et présenté par le El Mocambo au Massey Hall de Toronto le samedi 24 septembre. Il rejoindra l’illustre cohorte de cette année composée de Bryan Adams et Jim VallanceAlanis Morissetteet David Foster.

Les billets sont disponibles auprès de Massey Hall. Pour des mises à jour rendez-vous au www.cshf.ca/fr/.

Né à Dunrea au Manitoba en 1949, Daniel Lavoie est un auteur-compositeur-interprète, mais aussi comédien et poète. Citoyen du monde, il se nourrit de voyages et explore sans relâche les différentes avenues qui s’offrent à lui. Il nous aura légué une multitude de chansons inoubliables dont Ils s’aimentLa danse du smatteJ’ai quitté mon îleTension attentionLe pape du rapQui sait, Jours de plaine ou encore Je voudrais voir New-York.

Fort de 50 ans de carrière et d’une discographie de 24 albums, il est un des auteurs-compositeurs-interprètes les plus talentueux de sa génération et les plus estimés par ses pairs, ici comme en France. Il a écrit d’innombrables classiques et plus d’écrire des chansons pour Luce Dufault, Mireille Mathieu, Maurane, Isabelle Boulay, Bruno Pelletier, Florent Pagny, Lara Fabian, Roch Voisine, Céline Dion, Enzo Enzo, Nana Mouskouri et plusieurs autres.

Son premier album, intitulé À court terme (1975), est réalisé par Gilles Valiquette et on y trouve la chanson J’ai quitté mon île. Le grand public le découvre en 1979 avec Nirvana bleu, dont les chansons AngélineLa danse du smatte et Boule qui roule tournent beaucoup à la radio. Il reçoit en 1980 et 1981, le Félix de l’Interprète masculin de l’année. En 1983, il réalise avec Daniel Deshaime l’album Tension Attention qui remporte trois Félix: Chanson de l’année pour Tension AttentionInterprète masculin de l’année et Microsillon de l’année – Auteur et/ou compositeur-interprète. La chanson Ils s’aiment dépasse les deux millions d’exemplaires vendus en Europe et au Québec, en plus d’être enregistrée en anglais, en espagnol, en italien, en russe et en portugais. De plus, cette chanson est élue par les Français « chanson du siècle » en 1999. Il remporte en 1985 un Midem d’or à Cannes pour Ils s’aiment, le Félix de l’Artiste s’étant le plus illustré dans le marché francophone hors Québec ainsi que le Victoire du Meilleur album francophone de l’année pour Tension Attention.

En septembre 1988, en compagnie de Michel Rivard, Sting, Peter Gabriel et Bruce Springsteen, il participe à Human Rights Now, un spectacle au profit d’Amnistie internationale présenté à Montréal au Stade Olympique. L’album Long courrier lancé en 1990 atteint rapidement le sommet du palmarès grâce aux chansons Le pape du rap, Qui sait, Jours de plaine et Long Courrier et remporte le Félix de l’Album pop-rock de l’année. Une tournée québécoise fera suite à la sortie de l’album Ici en 1995. Daniel explore ensuite le monde de l’enfance avec Le Bébé dragon 1 (qui lui vaut le Félix dans la catégorie Album pour enfants) et Le Bébé dragon 2.

Lavoie s’installe ensuite à Paris durant plusieurs mois pour participer à la comédie musicale de Luc Plamondon et Richard Cocciante, Notre Dame de Paris. L’aventure prend une proportion inespérée dans la vie du chanteur ; son interprétation du prêtre Claude Frollo se poursuit avec des représentations à Montréal, l’enregistrement de la version anglophone de Notre Dame de Paris, des supplémentaires à Paris et une série de spectacles à Londres.

En 2002-2003, Daniel interprète au Casino de Paris le personnage de l’aviateur dans la comédie musicale Le Petit Prince, inspirée de la célèbre histoire de St-Exupéry. Il enchaîne avec l’album Comédies humaines, réalisé par le français Philippe Eidel.

Au terme d’un répit créatif, il fait paraître en 2007 Docteur Tendresse, participe au projet Douze hommes rapaillés (2010) qui remporte le Félix du Spectacle de l’année — Interprète, et celui de l’Album de l’année — Folk Contemporain en 2011. En novembre 2011 paraît son 22e album, J’écoute la radio, où Daniel retrace 40 années de carrière et propose 11 relectures de ses plus grandes chansons.

Daniel travaillait depuis quelques années sur un projet de musique contemporaine à saveur médiévale avec Laurent Guardo, La Licorne Captive. Le disque lancé en 2014 sur la prestigieuse étiquette Le chant du monde/Harmonia Mundi reçoit de multiples critiques fort élogieuses. Il participe ensuite aux concerts symphoniques Les plus belles chansons de Notre Dame de Paris avec l’équipe originale, présentés dans les plus grandes salles de Moscou, Kiev, Saint-Pétersbourg, Beyrouth, pour une éclatante finale durant trois soirs à Paris-Bercy.

L’album Mes longs voyages verra le jour en 2016. Au cours des dernières années, Daniel Lavoie fait partie de la distribution de Notre Dame de Paris, voyage à travers le monde et continue d’écrire des chansons. Sa tête est toujours remplie de projets. En 2023, Daniel Lavoie soulignera le 40e anniversaire de la sortie de l’album Tension Attention qui a connu un énorme succès dans la francophonie. La sortie réédition en vinyle et disque compact sera accompagnée d’une grande tournée au Québec dès le printemps 2023.

Pour plus amples informations, rendez-vous au www.cshf.ca/fr/ et suivez @CSHFmusic.



Dans une importante décision rendue vendredi dernier, la Cour suprême du Canada a reconnu le droit de tous les titulaires de droits d’auteur de contrôler la mise à disposition de leurs œuvres pour une consommation sur demande sur Internet.  

L’affaire SOCAN c. Entertainment Software Association concernait l’étendue de la protection accordée par la loi canadienne sur le droit d’auteur lorsque de la musique, des films et d’autres contenus sont mis à la disposition du public pour diffusion en continu sur demande et téléchargement et examinait la signification de l’article 2.4(1.1) de la Loi sur le droit d’auteur (parfois appelée « clause portant sur la mise à disposition »). Cette clause est entrée en vigueur en 2012 et a étendu le droit de communication de la Loi sur le droit d’auteur pour inclure l’acte de mise à disposition de contenu sur demande. 

Dans cette décision, la Cour suprême a convenu avec la SOCAN qu’une œuvre est communiquée au public dès qu’elle est rendue disponible pour une diffusion en continu sur demande, que cette diffusion ait lieu ou non. La Cour a également précisé que la mise à disposition d’une œuvre pour téléchargement engage le droit exclusif du titulaire du droit d’auteur d’autoriser la reproduction de l’œuvre. Ensemble, ces deux lois donnent aux titulaires de droits d’auteur la possibilité de contrôler l’acte de mise à disposition de leurs œuvres en ligne, conformément aux obligations du Canada en vertu des traités internationaux sur le droit d’auteur. 

La Cour suprême a également précisé que lorsqu’une œuvre est mise à disposition puis diffusée en continu par la suite, ces étapes constituent un seul acte de communication continu et compensable. Par conséquent, bien que la Cour ait décidé que la SOCAN ne pouvait pas percevoir une nouvelle redevance supplémentaire pour l’étape initiale de la mise à disposition, la SOCAN continuera de percevoir des redevances d’exécution pour la communication d’une diffusion en continu, qui commence maintenant clairement lorsque l’œuvre est mise à disposition. 

« Les plateformes en ligne attirent les utilisateurs et gagnent des revenus en offrant un accès sur demande à d’énormes catalogues de musique et d’autres contenus », a déclaré Jennifer Brown, chef de la direction de la SOCAN. « La décision confirme que les ayants droit ont le droit de partager la valeur créée à partir du moment où leurs œuvres sont mises à disposition, et d’agir immédiatement si leurs œuvres sont mises à disposition sans leur consentement. La Cour suprême a peut-être rejeté l’appel de la SOCAN, mais cette décision constitue tout de même une affirmation importante des droits de nos membres et de nos clients. »  

La SOCAN continuera de travailler avec ses membres, ses clients et d’autres parties prenantes pour s’assurer que les créateurs canadiens sont rémunérés équitablement pour l’utilisation de leurs œuvres. 



Le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens est heureux d’annoncer que David Foster, l’un des auteurs-compositeurs les plus accomplis de tous les temps, fait partie de la cuvée 2022 de ses nouveaux intronisés. Ce vétéran de la musique, né en Colombie-Britannique, a écrit des succès internationaux qui ont dominé les palmarès et des trames sonores marquantes de la culture cinématographique pour des films à succès comme The Bodyguard, Urban Cowboy, et St. Elmo’s Fire, ainsi que des albums de noël classiques pour Michael Bublé, Josh Groban et Céline Dion, pour n’en nommer que quelques-uns.

Foster a remporté 16 Grammy Awards, dont trois en tant que producteur de l’année, un Emmy Award et un Golden Globe, en plus de recevoir trois nominations aux Oscars dans la catégorie meilleure chanson originale.  Pour l’ensemble de son œuvre remarquable couvrant plus de quatre décennies, il sera honoré lors du Gala du Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens, le 24 septembre au Massey Hall à Toronto. Des amis de Foster, dont l’icône du R&B Deborah Cox et le chanteur de Chicago Neil Donell, interpréteront ses succès.

Plusieurs autres interprètes, comme Maurice Moore, lauréat du Prix de la musique Noire canadienne de la Fondation SOCAN en 2021, et Ruby Waters, finaliste aux JUNOs et d’origine métisse, se joindront aux hommages rendus à David Foster, ainsi que ses collègues Bryan Adams, Jim Vallance, Alanis Morrisette, et Daniel Lavoie. Le Gala sera animé par l’auteure-compositrice-interprète Marie-Mai qui nous offrira également une prestation.

Les autres artistes invités déjà annoncés sont notamment Chad Kroeger et Ryan Peake de Nickelback, Corey Hart, Jessie Reyez, Charlotte Cardin et Serena Ryder. Pour obtenir la liste complète des artistes invités confirmés à ce jour, rendez-vous sur cshf.ca/fr. Les billets pour le Gala sont disponibles auprès de Massey Hall.

« David Foster est réputé pour son instinct aiguisé dans tous les aspects de son incroyable talent d’auteur-compositeur, de producteur et de musicien ainsi que de son flair pour découvrir la prochaine grande superstar », déclare Stan Meissner, président du Conseil du PACC. « Sa musicalité et son sens de l’innovation ont donné naissance à certaines des chansons les plus durables du siècle, qui n’ont pas seulement été des mégasuccès au palmarès, mais qui sont restées gravées dans notre zeitgeist culturel. »

Foster semble incapable de se reposer sur ses lauriers, et son dynamisme implacable l’a propulsé tout au long de sa carrière. Peu d’individus peuvent se targuer laissé leur marque sur autant de moments majeurs de toute la musique populaire que David Foster. Il a créé des chansons à succès et des albums certifiés Or et Platine pour un large éventail d’artistes, dont Barbra Streisand, Céline Dion, Whitney Houston, Michael Jackson, Madonna, Andrea Bocelli, Michael Bublé, Josh Groban, Rod Stewart, Stevie Wonder, Earth, Wind & Fire, Diana Krall, Natalie Cole, Michael Bolton, Seal, Chaka Khan, Kenny Rogers, Dolly Parton, Chicago, Hall & Oates, Brandy, « N Sync, Boz Scaggs et Gloria Estefan.

Foster est l’un des compositeurs les plus illustres de notre époque. Ses compétences en matière d’écriture de mélodies indélébiles et de construction de moments dramatiques lui ont permis de créer des classiques tels que The Prayer (Celine Dion et Andrea Bocelli), Through the Fire (Chaka Khan), Hard to Say I’m Sorry (Chicago) et I Have Nothing (Whitney Houston). Et en tant qu’auteur-compositeur et producteur de disques parmi les plus accomplis de l’histoire, il a dirigé la création d’albums qui se sont collectivement vendus par centaines de millions.

Foster a également participé à la composition et à la production de la musique de la chanson Tears Are Not Enough (1985) destinée à recueillir des fonds pour les efforts de lutte contre la famine en Éthiopie, ainsi que de la chanson thème des Jeux olympiques d’hiver de 1988.

Actuellement, Foster se prépare à conquérir Broadway avec plusieurs projets : il a notamment écrit la musique d’une nouvelle comédie musicale sur Betty Boop, légendaire personnage de dessins animés, qui sera mise en scène par Jerry Mitchell, lauréat d’un Tony Award.

Un long métrage documentaire officiel sur sa carrière et sa vie a été présenté en première au Festival international du film de Toronto (TIFF) en septembre 2019 avant d’être présenté par Netflix dans le monde entier. David Foster : Off The Record est un regard intimiste sur l’extraordinaire carrière d’un producteur, compositeur et artiste qui a contribué au succès commercial de plus d’un demi-milliard d’exemplaires d’albums par certains des artistes les plus populaires de tous les temps. Puissant et parfois drôle, le film suit l’ambition implacable de Foster sur son parcours jusqu’aux plus hauts sommets en tant que producteur et auteur-compositeur emblématique.

Foster a fait des œuvres de bienfaisance l’autre priorité de sa vie. Sa rencontre avec une jeune fille de sa ville natale qui attendait une greffe de foie a eu un impact profond et l’a conduit à créer la Fondation David Foster en 1986. Sa mission est d’apporter un soutien financier aux familles canadiennes dont les enfants ont besoin d’une greffe d’organe pour sauver leur vie, tout en mettant l’accent sur la sensibilisation aux dons d’organes au Canada et aux États-Unis. Il y a quatre ans, la Fondation avait pour mandat de recueillir 30 millions de dollars pour un fonds de dotation. Il a également offert son temps et son talent à plus de 400 organismes de bienfaisance au cours des deux dernières décennies.

Pour plus d’informations à propos du Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens, visitez le cshf.ca/fr.