La Canadian Country Music Association (CCMA) a dévoilé la liste complète des finalistes de l’édition 2021 des CCMA Awards et c’est The Reklaws qui arrive en tête avec six nominations.

Le groupe est talonné par Lindsay Ell, Brett Kissel et Dallas Smith qui ont tous été nommés à cinq reprises, tandis que MacKenzie Porter, Tenille Townes, Jess Moskaluke, Dean Brody et Tyler Joe Miller le sont quatre fois et High Valley trois fois.

Les finalistes pour le prix de l’Auteur-compositeur de l’année sont :

  • Patricia Conroy, Ester Dean, Andrew DeRoberts, Dave Haywood, Charles Kelley, Shane McAnally, Madeline Merlo, Tina Parol, Hillary Scott, Ryan Tedder et Dave « Dwave » Thomson « Champagne Night » interprétée par Lady A
  • Tenille Townes, Marc Beeson et Daniel Tashian pour « Come As You Are » interprétée par Tenille Townes
  • Aaron Goodvin, Ed Hill et Jimmy Ritchey pour « Every Time You Take Your Time » interprétée par Aaron Goodvin
  • Lindsay Ell, Sam Ellis et Micah Premnath pour « Good on You » interprétée par Lindsay Ell
  • Jess Moskaluke, Zach Abend et Liz Rose pour « Mapdot » interprétée par Jess Moskaluke

Dean Brody, Brett Kissel, MacKenzie Porter, The Reklaws et Dallas Smith s’affrontent dans la catégorie Artiste de l’année.

Les finalistes dans la catégorie Choix du public Amazon Music et Alexa sont Tenille Arts, Dean Brody, Jade Eagleson, High Valley, Brett Kissel, Tyler Joe Miller, MacKenzie Porter, The Reklaws, Dallas Smith et Tenille Townes.

L’édition de cette année des CCMA Awards sera télédiffusée de London, Ontario, le lundi 29 novembre 2021. Pour en savoir plus sur toutes les nominations, cliquez ici.



Le membre SOCAN Cadence Weapon a remporté l’édition 2021 du Prix de musique Polaris et sa bourse de 50 000 $ pour le meilleur album canadien lors d’un événement qui était diffusé sur le Web depuis un loft du centre-ville de Toronto le 27 septembre.

Cadence Weapon, Polaris Music Prize, 2021C’est la troisième fois qu’un vétéran rappeur figure sur la courte liste du prix, la première fois fut pour son album Breaking Kayfabe (2006) et la seconde pour Hope in Dirt City (2012). L’album qui lui a valu cette édition du prix – qui lui a été accordé par le jury du Prix composé de 11 personnes – s’intitule Parallel World et il s’agit d’une œuvre à forte connotation sociale sur fond de rythmes et de sons électroniques créés dans un élan d’urgence à la suite de la prise de conscience raciale provoquée par la mort de George Floyd.

« J’écoutais des albums comme There’s a Riot Goin’ On de Sly, It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back de Public Enemy, Combat Rock des Clash, Winter in America de Gil Scott-Heron, bref, tout ces grands albums très politiques », confiait l’artiste lors de la conférence de presse qui a suivi sa victoire, avant d’ajouter qu’il a eu envie de mettre le genre de contenus de ces albums incontournables au goût du jour avec le trap, le grime, le drill, et le rap futuriste qui définissent son style musical.

Cadence Weapon – Rollie Pemberton de son vrai nom – a accepté le prix des mains (virtuellement) de la gagnante de l’an dernier, Backxwash. « Je crois rêver », disait-il lors de la même conférence de presse, ajoutant être sincèrement et agréablement surpris. Après un bref appel de félicitations de la part de sa sœur depuis New York au début de son apparition, il a déclaré : « C’était vraiment émouvant pour moi. En arriver où je suis aujourd’hui a exigé beaucoup de travail acharné. Ce prix est vraiment important pour moi. »

Il a également salué Edmonton, où il est né et a grandi, Montréal, où il a vécu et travaillé pendant de nombreuses années, et Toronto, où il vit depuis plusieurs années.

Quand on lui a demandé comment il allait utiliser l’argent qu’il venait de gagner, Cadence Weapon a expliqué qu’il allait lancer (ou compléter) une campagne de sociofinancement GoFundMe pour soutenir les petites entreprises de la communauté noire de Little Jamaica, à Toronto. « Je me suis posé la question à savoir comment utiliser la plateforme dont je bénéficie de manière positive », a-t-il dit.

La 16e édition annuelle du Prix Polaris était animée par Angeline Tetteh-Wayoe de la CBC, et mettait en vedette Jess Huddleston de CBC Music, membres du jury Polaris Michelle Da Silva et Calum Slingerland, et Odario Williams de CBC Music Afterdark, qui ont fait jouer la musique des 10 finalistes et en ont discuté – ainsi que deux prestations, aussi intenses que troublantes, de Backxwash.

Outre la bourse de 50 000 $ remise à Cadence Weapon, les neuf autres finalistes ont également reçu une bourse de 3000 $ remise par Slaight Music. Les finalistes de la liste courte du Prix Polaris 2021 étaient :

  • Leanne Betasamosake Simpson—Theory of Ice
  • Cadence Weapon—Parallel World
  • DijahSB—Head Above The Waters
  • Dominique Fils-Aimé—Three Little Words
  • Mustafa—When Smoke Rises
  • The OBGMs—The Ends
  • Klô Pelgag—Notre-Dame-des-Sept-Douleurs 
  • TOBi—ELEMENTS Vol. 1
  • The Weather Station—Ignorance
  • Zoon—Bleached Wavves

La SOCAN félicite tous les finalistes ainsi que le gagnant pour leurs superbes réussites !



Pour une quatrième année consécutive, la Fondation SOCAN annonce la remise de cinq prix de 5000$ chacun à des jeunes créatrices de partout au Canada dans le cadre du concours pour les jeunes auteurs-compositeurs canadiens, sponsorisé par Sirius XM.

« Notre collaboration avec SiriusXM Canada permet de continuer d’offrir ce prix aux jeunes créateurs de musique d’ici. Encore une fois cette année, nous sommes heureux de pouvoir  mettre en lumière la prochaine génération d’auteurs-compositeurs au Canada et de leur offrir un soutien financier dans un moment crutial de leur carière. » explique la directrice générale de la Fondation SOCAN, Charlie Wall-Andrews.

Nous souhaitons féliciter les lauréates suivantes :

  • Maggie Andrew pour « Honda Civic »
  • Two Tiime pour « Hood Cry »
  • Angel Baribeau pour « Love is Up the River »
  • Leah Marlene pour « Bedsheets »
  • Jessica Spurrell pour « Bury Me »

Encore une fois cette année, les membres du jury, composé d’auteurs-compositeurs réputés, diversifiés et aux styles musicaux variés (T. Thomason, Josh Sahunta, Viviane Roy, Andreena Mill et Rymz), ont passé en revue les centaines de candidatures afin de trouver les candidats dont l’écriture et la composition se démarquaient le plus. Cette année la diversité de styles musicaux était au rendez-vous.

« J’ai été impressionné d’entendre tant de jeunes auteures talentueuses faire un pas vers leur propre créativité en mettant en avant leurs influences musicales et culturelles. En sortant des sentiers battus, cette nouvelle génération rappelle au monde entier pourquoi le Canada continue de créer des étoiles ! Je suis vraiment fière de toutes celles qui ont soumis leur candidature », dit membre du jury Andreena Mill, alias The BLK LT$ .

Plus de détails concernant les lauréats des concours de la Fondation SOCAN sont disponibles ici.