La SOCAN pleure la perte d’Alexander (Al) Mair, décédé le 25 novembre 2022 à l’âge de 82 ans à l’hôpital Sunnybrook de Toronto. Pilier du développement du secteur de la musique indépendante au Canada et défenseur des talents canadiens depuis plus de cinq décennies, il a été à l’origine de nombreuses initiatives en soutien de la vie musicale du pays. Son sens aigu des affaires et sa passion pour la musique ont fait de lui un chef de file du monde de la musique indépendante.

Largement reconnu comme un visionnaire et une inspiration dans l’écosystème de la musique locale, Al Mair a été fait membre de l’Ordre du Canada en raison de ses précieuses contributions. Les efforts qu’il a déployés tôt dans l’histoire de la musique canadienne pour en rehausser le profil lui ont permis de compter parmi les 24 visionnaires à l’origine du CanCon honorés dans le cadre des SOCAN Awards de 2021.

En 2018, Al Mair faisait un apport financier significatif au Fonds de charité de la Fondation SOCAN après avoir rendu des services semblables au Fonds Unison et à la Lillian and Donald Mair Clinic for Mood Disorders de St. Joseph’s Hospital à Hamilton, en Ontario.

Au cours d’une carrière de plus de cinq décennies et de nombreuses aventures, Al Mair a siégé au Conseil d’administration de la SOCAN pendant de nombreuses années et assuré la présidence  de la CMPA (Association canadienne des éditeurs de musique). Il a également servi d’expert-conseil à FACTOR (Foundation to Assist Canadian Talent on Recordings) et à l’OMDC (Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario, maintenant connue  sous le nom d’Ontario Créatif) ainsi qu’au Radio Starmaker Fund. Il a également siégé pendant 20 ans au Conseil des gouverneurs de Massey Hall et de Roy Thomson Hall. Co-fondateur de la National Aboriginal Music Association, Al Mair a aidé les artistes et interprètes autochtones canadiens défavorisés à se faire reconnaître en parlant d’une seule voix, et il a préparé le terrain pour la création d’une nouvelle catégorie de prix de la musique autochtone dans le cadre des Prix Juno.

Comme gestionnaire des affaires commerciales de Gordon Lightfoot pendant huit ans, Al Mair en a établi lui-même les maisons d’édition. En 1974, il cofondait Attic Records en compagnie de Tom Williams au service de la promotion d’artistes canadiens en émergence. Attic allait devenir la maison de disques indépendante la plus importante et la plus fructueuse de l’histoire du Canada, et son service d’édition allait représenter les droits canadiens d’artistes d’envergure internationale légendaires comme les Beatles, Elton John, James Brown et ABBA, pour ne nommer que ceux-là.

La maison Attic a également contribué au lancement de la carrière de nombreux artistes canadiens dont Anvil, Lee Aaron, Maestro Fresh Wes, The Nylons, Teenage Head et Triumph. Pendant son mandat comme président et chef de la direction de l’entreprise entre 1974 et 1999, l’année où l’étiquette a été vendue, Attic a dépassé un niveau de ventes de 100 millions $ au Canada, et ses artistes ont collectivement remporté 114 de disques d’or, de platine et de multi-platine.

L’œuvre et les apports d’Al Mair resteront à jamais gravés dans la mémoire collective de l’industrie de la musique. La SOCAN exprime ses plus sincères condoléances aux membres de sa famille, à ses proches, à ses amis et à tous ceux et celles qui l’ont connu.



La SOCAN a eu le plaisir et la fierté d’organiser son tout premier camp de composition à l’image les 16 et 17 novembre 2022 à Kilometre Music, au centre-ville de Toronto. L’événement était dédié spécifiquement aux compositeurs déjà en passe de devenir des créateurs de musique de premier plan au Canada.

Un total de cinq compositeurs de l’Ontario et du Québec, qui signent des partitions pour la télévision, le cinéma, les jeux vidéo et le multimédia, ont passé deux jours à composer et arranger de la musique à l’image avec l’aide des musiciens du Odin Quartet de Toronto.

Les participants ont également assisté à trois « Classes de maestro » avec Robert Kraft, l’ancien président de la musique à la 20 th Century Fox qui est également auteur-compositeur et producteur nommé aux Oscars ; Cristobal Tapia De Veer, compositeur à l’image basé au Québec et lauréat d’un Emmy, d’un BAFTA (British Academy of Film and Television Award) et d’un prix SOCAN ; et Robert Budreau, réalisateur, producteur délégué et scénariste acclamé par la critique, connu pour ses films mettant en vedette Ethan Hawke (Born To Be Blue, Stockholm).

Les cinq participants compositeurs à l’image membres de la SOCAN étaient :

  • Steph Copeland
  • Virginia Kilbertus
  • Anaïs Larocque
  • Evan MacDonald
  • Pierre-Luc Rioux

Un sixième participant, Aaron Paris, a dû se désister pour des raisons de santé.

L’événement a été organisé et dirigé par Gagan Singh, responsable des relations créatives pour le cinéma, la télévision et les médias visuels, avec Alex Golden et Houtan Hodania de la SOCAN.



Après avoir remporté le prix JUNO dans la catégorie « Global Music Album of the Year » au mois de mai 2022, la formation montréalaise Afrikana Soul Sister a mis la main sur le Félix de l’Album de l’année – Musique du monde le 2 novembre 2022 lors du Premier Gala de l’ADISQ grâce à leur album Kalasö.

Mené par le multi-instrumentiste, réalisateur et arrangeur québécois aguerri Jean-François Lemieux (Jean Leloup, Daniel Bélanger, Ariane Moffatt), et complété par le percussionniste sénégalais Fa Cissokho et la chanteuse malienne issue d’une longue lignée de griots Djely Tapa (sacrée Révélation Radio-Canada 2019-2020 dans la catégorie musique du monde), le trio incarne la rencontre inclassable entre l’Afrique de l’Ouest et l’Amérique du Nord en un lieu bouillonnant où les traditions et la soif de créer l’emportent largement sur l’égo.

Nous nous sommes entretenus avec la formation suite à leur victoire pour recueillir leurs commentaires et pour qu’ils nous expliquent comment cette fusion afrofuturiste s’est créée.