Le 9e Gala des prix Trille Or s’est déroulé au Centre des arts Shenkman d’Orléans, près d’Ottawa le vendredi 5 mai et était télédiffusé à travers le pays en direct sur les ondes de UNIS. Trois prix ont été remis à Mehdi Cayenne (Meilleur album pour « Aube », Meilleur interprète masculin et Chanson primée pour « La pluie) et deux à Anique Granger (Meilleure auteure-compositrice, prix présenté par la SOCAN et qui lui a été remis par la chef des affaires de la SOCAN Geneviève Côté, et Meilleure interprète féminine), ce qui fait d’eux les grands gagnants des Trille Or 2017.

Parmi les autres célébrés de la soirée, notons la formation Pandaléon qui s’est mérité le Trille Or du Meilleur groupe, Ponteix qui a remporté les Trille Or Découverte et Meilleur EP, Caroline Savoie qui a raflé le premier Trille Or Meilleur album de l’Acadie et la formation Hey, Wow qui a été récompensé dans la catégorie Meilleur spectacle.

Le rédacteur en chef de Paroles & Musique de la SOCAN, Eric Parazelli, était sur place pour recueillir les réactions de Mehdi Cayenne et Anique Granger au terme de ce gala biennal organisé par L’Association des professionnels de la chanson et de la musique (APCM



Dans une entrevue avec la SOCAN, les gagnants de deux JUNOs consécutifs dans la catégorie Album alternatif de l’année (en 2016 avec July Talk et en 2017 avec Touch), July Talk, nous parlent des autres finalistes dans leur catégorie, de la réception qu’a connu leur deuxième album et de comment leur processus créatif a changé d’un album à l’autre.



Les employés de la SOCAN savent bien ce que c’est de travailler pour la plus importante organisation de l’écosystème musical canadien, et le reste de la population pourra désormais avoir un aperçu de l’esprit, de la motivation et de la fierté qui animent chacun de nous.

Cette nouvelle vidéo décrit notre rôle et notre perspective en tant que plus importante entreprise canadienne dédiée aux technologies de la musique. On y découvre la SOCAN, une entreprise avant-gardiste du domaine des droits musicaux, les gens exceptionnels qui y travaillent, ainsi qu’un profil type des candidats que nous recherchons pour notre équipe.

La vidéo décrit également comment, depuis sa création en 1990, la SOCAN est passée du suivi de quelques centaines de milliers d’exécutions par année — principalement à la télévision et à la radio — au suivi de milliers de milliards d’exécutions par mois, principalement sur les services de diffusion en continu.

L’acquisition d’entreprises telles qu’Audiam et MediaNet a permis à la SOCAN de s’équiper des meilleures technologies pour répondre et surpasser cette demande alors que nous remplissons notre mandat d’être le leader de la transformation mondiale des droits musicaux.

La SOCAN a besoin et exige les candidats idéaux : des experts au sommet de leur art, motivés, énergiques et créatifs qui possèdent un esprit de croissance, qui embrassent le changement et qui contribueront intrépidement à l’essor de l’organisation.

Certifiée comme étant un des meilleurs environnements de travail au Canada en 2016 par Great Place to Work Canada®, la SOCAN offre à ses employés un environnement où ils peuvent exceller en contribuant à concrétiser à la fois leurs objectifs professionnels et la vision de l’entreprise.

Notre culture d’entreprise encourage le partenariat, l’excellence, le respect, le leadership et l’épanouissement personnel grâce à son environnement de travail, à des programmes de formation et de développement, à l’implication de ses employés, à une rémunération et à des bénéfices concurrentiels, à des programmes et installations pour votre bien-être, à des activités sociales, ainsi qu’à notre responsabilité sociale d’entreprise.

À la SOCAN, nous savons que le meilleur est à venir pour l’industrie de la musique, et nous sommes convaincus que la SOCAN jouera un rôle clé dans cet avenir prometteur, au Canada et partout dans le monde.