Les créateurs de musique autochtone au Canada sont invités à poser leur candidature dès maintenant pour le premier Prix Henry Armstrong visant à soutenir les musiciens des Premières Nations, métis et inuits. La date limite est le 13 mai 2022 et les personnes qui souhaitent soumettre leurs candidatures trouveront ici les règles d’admissibilité et ici le formulaire de soumission.

La nouvelle bourse porte le nom du président et fondateur de MDM Recordings Inc., Mike Denney, en l’honneur de son grand-père Lloyd Henry et de sa mère Gloria Denney (née Armstrong), tous deux membres des Six Nations. La genèse du prix a commencé au printemps 2021 après la découverte des 215 dépouilles d’enfants autochtones dans la fosse commune du pensionnat de Kamloops. Sachant qu’il voulait aider, Denney a fait appel à ses collègues représentants de l’industrie et a rapidement mis sur pied un comité uni dans le but de promouvoir l’inclusion, l’équité et l’égalité dans l’espace musical autochtone canadien.

Le prix est ouvert à tous les musiciens autochtones du Canada. Après la période de mise en candidatures, un comité de professionnels de l’industrie musicale canadienne entamera un processus de sélection par jury. L’artiste choisi recevra une bourse de 10 000 $ ainsi qu’un programme de mentorat personnalisé de développement professionnel.



Québec Cinéma dévoilait le 14 avril dernier l’ensemble des finalistes pour la remise de ses Prix Iris. Quinze #CompositeursÀLaffiche membres de la SOCAN sont finalistes dans les catégories Meilleure musique originale et Meilleure musique originale / Film documentaire.

Pour cette édition 2022, dans la catégorie Meilleure musique originale les nommés sont :

  • Philippe Brault, pour Maria Chapdelaine – Éditeurs : My T Fine Music, Item 7 Inc.
  • Philippe Brault, pour Les oiseaux ivres Éditeurs : Ho Tune Musique, Meloscope
  • Jean Martin, Tanya Tagaq, pour Bootlegger
  • Éloi Painchaud, Fred Pellerin, pour L’arracheuse de temps
  • Roger Tellier-Craig, pour La contemplation du mystère

Dans la catégorie Meilleure musique originale / Film documentaire les nommés sont :

  • Samuel Laflamme, Dominique Fils-Aimée, pour Seuls
  • Stéphane Lafleur, Christophe Lamarche-Ledoux, pour Archipel
  • Robert Marcel Lepage, pour Antisémitismes
  • Robert Marcel Lepage, pour La coop de ma mère
  • Projet E.V.E., Michel Robidoux, Bill Gagnon, pour Les fils

Avec 16 nominations chacun, les films Les oiseaux ivres d’Ivan Grbovic et Maria Chapdelaine de Sébastien Pilote qui mènent le bal. Parmi les autres films qui dominent les nominations, on retrouve L’arracheuse de temps de Francis Leclerc qui cumule treize nominations. De plus, Beans, de Tracey Deer, Bootlegger, de Caroline Monnet, et Sin La Habana, de Kaveh Nabatian, ont été respectivement retenus dans onze, huit et sept catégories.

La 24e édition du Gala Québec Cinéma sera diffusée en direct du Studio 42 de Radio-Canada le dimanche 5 juin à 20 h sur ICI TÉLÉ. Le Gala Artisans (au cours duquel seront remis les prix musicaux) revient également pour une 7e édition en juin (la date et le lieu restent à confirmer) et sera animé par le comédien, cinéaste et scénariste Guillaume Lambert !.

Pour la liste complète des finalistes de l’édition 2021 du Gala Québec Cinéma, consultez le site officiel. Et bonne chance aux nommés !



Natalja Chestopalova et Rudolf Olah ont remporté le premier prix assorti d’une bourse de 3000 $ lors de l’édition 2022 du Cue-Sheet-Palooza, un événement marathon en personne d’une durée de 24 h qui avait lieu les 9 et 10 avril à Toronto. Le duo a développé un prototype baptisé CueConnect qui permettra de rationaliser le processus de déclaration de rapports de contenu musical utilisé par les membres de la SOCAN pour toucher leurs redevances pour la musique à l’image.

Les rapports de contenu musical sont de longs documents qui identifient toute la musique et ses ayants droit dans une production audiovisuelle donnée afin de répartir avec précision les redevances, mais leur utilisation s’est avérée fastidieuse et dépassée au fil du temps. Ce marathon de programmation Cue-Sheet-Palooza, coprésenté par la Guilde des compositeurs canadiens de musique à l’image (SCGC) et la SOCAN, a permis à des équipes de développeurs d’explorer les moyens par lesquels les créateurs de musique et les autres parties prenantes peuvent obtenir le paiement de leurs redevances de droits d’exécution avec plus de rapidité et de précision. L’objectif ultime est de permettre aux créateurs de musique d’avoir plus de temps pour créer au lieu de passer des heures à effectuer des tâches administratives pour s’assurer d’être payés.

Chestopalova, chercheuse principale et gestionnaire de projet à l’Université de l’École d’art et de design de l’Ontario, et Olah, développeur principal de logiciels et responsable technique, ont mis au point le prototype CueConnect, qui utilise l’API (interface de programme d’application) Dolby.io et l’API de déclaration de rapports de contenu musical de la SOCAN pour améliorer les fonctions essentielles liées à l’exactitude des données et à l’automatisation des processus, en s’attaquant aux redondances de processus, aux répétitions inutiles et à la ressaisie manuelle des données, au manque de transparence, etc. En d’autres mots, ils ont mis au point un point de départ convivial pour simplifier le processus existant pour les rapports de contenu musical.

Leurs suggestions pour de futurs développements incluent l’amélioration des capacités d’apprentissage automatique de CueConnect ; l’amélioration des réseaux de données/connaissances en rendant les données des rapports de contenu musical disponibles par le biais d’API publiques ; l’ajout de notifications opportunes pour les utilisateurs et les parties prenantes lorsque des rapports de contenu musical sont soumis ; et l’exploration de la compatibilité de la blockchain, en termes de modalités inédites de rationalisation des paiements.

Le gagnant du deuxième prix de 2000 $ était Cue Underflow, alias Gideon Moyo, tandis que le troisième prix de 1000 $ a été attribué à l’équipe Awesome, composée de Dillan Hoyos et Leandro.

Les partenaires de la SCGC et de la SOCAN pour ce marathon de programmation étaient le Conseil des arts du Canada, la Fondation SOCAN, Éditeurs de musique au Canada (MPC), la Ville de Toronto et Dolby.io.