La SOCAN pleure le décès de Vince Fontaine, auteur-compositeur autochtone de Winnipeg et membre de la SOCAN, cofondateur du duo Eagle & Hawk, lauréat d’un prix JUNO, qui est décédé subitement le 11 janvier 2022 d’une crise cardiaque à l’âge de 60 ans, selon les rapports.

Membre de la Première Nation sagkeeng, Fontaine a fondé le groupe Eagle & Hawk en compagnie de Troy Westwood en 1994. Ensemble, ils ont lancé 10 albums dont 4 ont été finalistes aux JUNOs et un – On and On – a remporté l’honneur de l’album autochtone de l’année en 2002. Eagle & Hawk a également remporté deux Western Canadian Music Awards, neuf Canadian Aboriginal Music Awards, trois Native American Music Awards, sept Indian Summer Music Awards et dix Aboriginal Peoples’ Choice Music Awards.

Fontaine écrivait, sur le site Web de Rising Sun Productions « Mon but est d’élever les peuples autochtones d’Amérique du Nord et de montrer la beauté, l’existence, la splendeur et la mystique de notre culture. Je veux être un phare musical et un ambassadeur culturel. »

Fontaine était un auteur-compositeur-interprète qui a fait tout ce qu’il pouvait pour être à la hauteur de ces paroles en faisant connaître la musique autochtone et en servant de mentor aux jeunes musiciens autochtones du monde entier. Outre son travail avec Eagle & Hawk, il a lancé en 2011 Songs for Turtle Island et il a également fondé le groupe Indian City, dont William Prince était membre.

« Nous venons de perdre un ami et un pilier de la communauté musicale des Premières Nations », a déclaré Prince sur sa page Facebook. « Il était un musicien de calibre international et un véritable pionnier. Vince Fontaine a été pour moi un mentor et un ami hors pair. C’était un musicien primé avec ses groupes Eagle & Hawk et Indian City, et un guitariste qui incarnait le charisme de Zeppelin, U2 et The Eagles. Il a tracé un chemin pour beaucoup d’entre nous avec ses aventures musicales apparemment sans fin et sa détermination à aller jusqu’au bout des choses. Sa détermination l’a amené à se produire aux Jeux olympiques, à faire la première partie des Eagles au Winnipeg Stadium et à faire le tour du monde avec des amis qu’il aimait… Il vous faisait toujours sentir comme quelqu’un d’important. Peut-être qu’une vie entière passée à entendre des gens lui dire ce qu’il ne pouvait pas être parce qu’il était des Premières nations l’a amené à croire que nous pouvions tous être quelque chose de plus. Vince en était convaincu et il avait raison, jour après jour. »

« Je ne pourrai jamais totalement exprimer à quel point tu comptais pour moi, mon frère », écrivait son collègue de Eagle & Hawk, Troy Westwood, sur Twitter. « Tant de magnifiques souvenirs. Tu m’as beaucoup appris, mon frère. Merci. Toutes mes sympathies vont à sa magnifique famille. » La nièce de Vince Fontaine, Nahanni Fontaine, députée néo-démocrate à l’Assemblée législative du Manitoba, a publié ces mots : « l’amour de Vince pour la musique n’était surpassé que par son dévouement sans mesure envers sa famille, ses amis et sa communauté ». Le grand chef de l’Assemblée des chefs du Manitoba, Arlen Dumas, a déclaré dans un communiqué de presse : « Fontaine ne disait jamais non lorsqu’il s’agissait d’aider les peuples autochtones. C’est une perte tragique, car il était un phare musical et un ambassadeur culturel pour les Premières Nations d’Amérique du Nord et du monde entier. »

La SOCAN offre ses plus sincères condoléances à sa famille, à ses collègues musiciens, à ses amis, à la communauté et aux fans de Vince Fontaine à Winnipeg, au Manitoba, partout au Canada et dans le monde.



Haviah Mighty a fait beaucoup de chemin en très peu de temps. En 2019, le flow immaculé et le lyrisme féroce de son album 13th Floor lui ont valu le Prix de musique Polaris, faisant d’elle à la fois la première artiste hip-hop et la première femme noire à obtenir cet honneur. Peu de temps après, la reconnaissance s’est étendue à l’échelle internationale et elle a reçu des éloges de la part de publications comme Rolling Stone et Pitchfork tandis que Jack Saunders de BBC Radio 1 a dit qu’elle est « l’une des nouvelles voix du rap les plus excitantes ».

Dans cette entrevue vidéo réalisée peu après la sortie de son nouveau mixtape Stock Exchange à l’automne 2021, Mighty parle de sa musique, de sa reconnaissance et de son nouveau concours Black-Owned Business Giveaway qui a lieu en janvier 2022 et dans le cadre duquel un total de 10 000 $ (dix subventions de 1000 $) sera remis à dix entreprises pour les aider à se développer et à prospérer. (La période de mise en candidature est terminée et les finalistes présentent actuellement leurs idées à Mighty sur Instagram Live).