Pour une liste complète des ressources, cliquez sur l’image ci-dessous.



C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la mort du pianiste, compositeur, chef d’orchestre et arrangeur/orchestrateur québécois André Gagnon ce 3 décembre 2020 à l’âge de 84 ans, des suites de la Maladie à corps de Lewy. André Gagnon avait reçu le Prix Excellence lors du Gala SOCAN 2019.

Trésor national au talent fou, André Gagnon a multiplié les prouesses depuis le début de sa carrière, il y a plus de 60 ans. Après avoir accompagné plusieurs artistes phares de notre chanson, notamment Claude Léveillée, Clémence Desrochers, Monique Leyrac, et Raymond Lévesque, le pianiste prodige a amorcé une étonnante et admirable carrière solo, traversant comme bon lui semble les frontières entre musique classique et musique populaire.

Avec plusieurs disques certifiés or et platine dans son bagage, dont son classique Neiges, gagnant du prix Juno de l’album le plus vendu en 1977, celui qui a notamment composé pour Diane Dufresne, Renée Claude et Fabienne Thibeault a fait voyager sa musique aux quatre coins du monde, des États-Unis jusqu’au Japon.

Officier de l’Ordre du Canada depuis 1978, il a été nommé Compagnon des arts et des lettres du Québec et Officier de l’Ordre national du Québec l’an dernier.

La grande famille des talentueux auteurs, compositeurs, éditeurs et employés de la SOCAN offre ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de ce monument de la musique au Québec qui s’est éteint aujourd’hui, mais dont la musique restera dans nos cœurs pour des décennies à venir.