La SOCAN annonce aujourd’hui le résultat des élections 2018 de son Conseil d’administration dans la foulée du vote par les membres admissibles de la SOCAN (créateurs et éditeurs de musique) qui s’est tenu du 10 avril au 9 mai 2018.

Le Conseil d’administration est constitué de 18 membres — neuf créateurs et neuf éditeurs respectant des critères de représentativité quant aux régions, à la culture et au genre musical — élus pour un mandat de trois ans.

Les personnes suivantes ont été élues et entreront en fonction lorsque KPMG, qui agissait comme agent électoral, présentera les résultats officiels lors de l’Assemblée générale annuelle, le 19 juin 2018, à Toronto.

Représentant les membres créateurs de la SOCAN (en ordre alphabétique de nom de famille) :

  • Patricia Conroy
  • Victor Davies *
  • Damhnait Doyle
  • Martine Groulx
  • Edward Henderson *
  • Stan Meissner *
  • Glenn Morley *
  • Marc Ouellette *
  • Diane Tell

Représentant les membres éditeurs de la SOCAN (par nom d’entreprise) :

  • Jennifer Mitchell (Casablanca Media Publishing/Red Brick Music Publishing) *
  • Earl Rosen (De Sade Songs) *
  • Rosaire Archambault (Éditorial Avenue inc.) *
  • Denis Wolff (Ho-Tune Musique) *
  • Janice Staub (Hyvetown Music Inc.) *
  • Cheryl Link (Peermusic Canada Inc.)
  • Gary Furniss (Sony/ATV Music Publishing Canada) *
  • Patrick Curley (Third Side Music Inc.) *
  • Vivian Barclay (Warner Chappell Music Canada) *

(*réélu-e)

« Nous félicitons chacun des membres élus au Conseil d’administration de la SOCAN », a déclaré Eric Baptiste, chef de la direction de la SOCAN. « La direction de la SOCAN est heureuse de travailler avec ce groupe d’estimés collègues afin de poursuivre notre mission de devenir les leaders de la transformation mondiale des droits musicaux tandis que la SOCAN se positionne comme une entreprise tournée vers l’avenir. Nous sommes également heureux que huit des dix-huit membres de notre conseil soient des femmes, ce qui est le reflet de la parité et de l’égalité des opportunités constatées et encouragées au sein de la direction et de l’effectif des employés de la SOCAN depuis de nombreuses années. »

« Je tiens à remercier les membres sortants du conseil, Jean-Robert Bisaillon, Safwan Javed, Ben Mink et Robert Ott pour leurs services et leur dévouement à la SOCAN et à l’écosystème canadien de la musique, et je tiens tout particulièrement à remercier Gilles Valiquette pour son engagement indéfectible et ininterrompu au cours des 26 dernières années où il a siégé au conseil, dont il a par ailleurs été le président pendant cinq ans. »

Le nouveau Conseil d’administration tiendra sa première réunion trimestrielle après l’Assemblée générale et une des premières questions à l’ordre du jour y sera l’élection d’un Président et des autres dirigeants qui seront en poste jusqu’aux prochaines élections, en 2018.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La Colline parlementaire d’Ottawa vibrait durant la soirée du 22 mai dernier, alors que la ministre du Patrimoine, Mélanie Joly, et plus de 200 membres du parlement, députés et sénateurs, ainsi que plusieurs membres du personnel politique ont pris part à la quatrième réception annuelle de la SOCAN sur la Colline parlementaire.

Rose Cousins

Rose Cousins (Photo : Dave Chan)

L’événement — qui se tient dans la cour de l’Édifice de l’Est du Sénat — est devenu l’événement le plus couru de la Colline parlementaire, et les hauts fonctionnaires fédéraux ont l’occasion d’en apprendre plus au sujet de la SOCAN et de profiter de la musique de quelques-uns de nos membres.

Cette année, Andréanne A. Malette représentait la communauté francophone des créateurs de musique tandis que Rose Cousins représentait ses collègues anglophones. Les deux artistes ont interprété plusieurs chansons en plus de témoigner de l’importance de la SOCAN dans leurs carrières et celles des quelque 150 000 membres de l’organisation.

Parmi les représentants de la SOCAN qui étaient sur place pour aller à la rencontre des décideurs politiques, on comptait le chef de la direction de la SOCAN, Eric Baptiste, ainsi que son président du conseil d’administration Stan Meissner, les membres de l’exécutif Andrew Berthoff, Geneviève Côté et Gilles Daigle, les membres de l’équipe SOCAN Stéphanie Falco et Craig Horton, ainsi que les membres du conseil d’administration Rosaire Archambault, Partick Curley, Glenn Morley, Marc Ouellette, Earl Rosen et Gilles Valiquette.

L’événement mettait l’accent sur l’importance culturelle et économique des membres de la SOCAN sur le marché canadien en plus de représenter un forum crucial permettant à la SOCAN de souligner l’importance de ses auteurs, compositeurs, #CompositeursÀL’affiche et éditeurs de musique pour l’économie nationale autant que mondiale. La réception a de plus été l’occasion de faire valoir, dans un cadre décontracté, nos positions à un grand nombre de politiciens, de décideurs et leurs conseillers.

Andréanne A. Malette

Andréanne A. Malette (Photo : Dave Chan)

« Nous sommes ravis de constater que le gouvernement fédéral a, dans son budget 2018, consacré 5 millions $ à la Commission du droit d’auteur au cours des prochaines années », a déclaré le chef de la direction de la SOCAN, Eric Baptiste. « Souhaitons que ces fonds destinés à la réforme de la Commission permettront de réduire les délais de son processus décisionnel. La SOCAN se réjouit également de constater que le Comité permanent de l’industrie, des sciences et de la technologie a entrepris un examen rigoureux de la Loi sur le droit d’auteur tout comme la participation à cet examen du Comité permanent du patrimoine canadien. Nos membres créateurs et éditeurs ont hâte de pourvoir constater des progrès dans le cadre de cette réforme des plus nécessaires. »

Grâce, en partie, aux conversations formelles et informelles que la SOCAN a eues avec elle, la ministre Joly a maintes fois fait référence à l’importance des créateurs de musique dans ses interventions et commentaires. Lors de la réception de cette année, elle a une fois de plus souligné la valeur de la musique de nos membres et le rôle important que joue la SOCAN dans l’écosystème musical.

Le secrétaire parlementaire du patrimoine, Sean Casey, le critique conservateur en matière de patrimoine, Peter Van Loan, le critique néo-démocrate en matière de patrimoine, Pierre Nantel, et le sénateur libéral Terry Mercer ont également souligné l’importance du travail de la SOCAN.

Les efforts de la SOCAN pour communiquer avec notre gouvernement et les principaux partis politiques continuent donc de porter leurs fruits pour nos membres.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La SOCAN dévoile aujourd’hui les finalistes de l’édition 2018 du Prix de la chanson SOCAN, l’un des plus prestigieux concours célébrant l’incroyable talent des auteurs-compositeurs francophones émergents au cours de l’année précédente.

Les 10 chansons finalistes sélectionnées cette année reflètent une diversité de genres, et les femmes d’un peu partout au pays dominent par ailleurs la sélection des 10 chansons finalistes anglophones. Ce qui fait l’unicité de ce concours, c’est que dès aujourd’hui, ce sont les amateurs de musique qui détermineront qui repartira avec une bourse de 10 000 $, un clavier Yamaha PSR-S970, et un chèque-cadeau de 500 $ de Long & McQuade.

Les 10 chansons finalistes francophones cette année sont :

  • « 56 k » – écrite par Simon Trudeau Cliche, Jeff Martinez et Marc Vincent, interprétée par LOUD et éditée par Productions Silence D’Or.
  • « La fin du monde » — écrite par Philippe Bouchard et Gabriel Desjardins, interprétée par Philippe Brach et éditée par Éditions Équispec.
  • « Ça va ça va » — écrite par Philémon Cimon et interprétée par Lou-Adriane Cassidy.
  • « Fou » — écrite par Andréanne A. Malette et Manuel Gasse, interprétée par Andréanne A. Malette et éditée par Productions Nia Inc. et David Murphy et cie.
  • « Gallaway Road » — écrite et interprétée par Maude Audet et éditée par Éditions Dare to Care.
  • « Au-delà des mots » — écrite par Amelie Beyries et Maxime Côté, interprétée par Beyries et éditée par Beyries Mu Inc. et White Turtle Pubg (David Murphy et cie).
  • « Primitif » — écrite par Émerik St-Cyr Labbé, arrangements par Étienne Dupré, Eliott Bundock Durocher, David Marchand et Mandela Dalgeish Coupal, interprétée par Mon Doux Saigneur et éditée par Éditions Dare to Care.
  • « Petite valise » — écrite et interprétée par Émile Proulx-Cloutier et éditée par Éditions de La Tribu.
  • « Tout ce vacarme » — écrite par Simon Beaudoin, Christian David, Antoine Dumoulin Drolet, Jean-Sébastien Houle, David Lagacé et Christian Renaud, interprétée par La Famille Ouellette et éditée par 9338-4642 Québec inc. (Disques St-Laurent).
  • « Je cours » — écrite par Félix Dyotte, interprétée par Félix Dyotte et Évelyne Brochu, et éditée par Coyote Records.

Du 24 mai au 7 juin 2018, les amateurs de musique sont invités à écouter les chansons finalistes et à exprimer leur vote pour leur chanson préférée en visitant le www.prixchansonsocan.ca ou via Twitter en nommant l’artiste pour qui ils désirent voter et en prenant soin d’inclure le mot-clic #MonvotePCS. Ils pourront voter une fois par jour sur chacune des plateformes et pour une chanson dans chacune des langues officielles.

Les chansons gagnantes en français et en anglais seront annoncées dans le courant de la semaine du 11 juin 2018.

« Année après année, les finalistes du Prix de la chanson SOCAN sont le reflet de la diversité des genres et 2018 ne fait pas exception », a déclaré Geneviève Côté, chef des affaires du Québec de la SOCAN. De la chanson au hip hop en passant par la pop et le folk, les sonorités sont diverses et c’est parfait ainsi. La SOCAN est fière de soutenir et d’encourager tous les auteurs, compositeurs et éditeurs de musique et le Prix de la chanson est vraiment une occasion unique, en ce qu’il permet aux créateurs de recevoir directement l’appréciation de leur travail de la part du public. Cela permet en quelque sorte un rare mariage entre le succès d’estime et le succès populaire et nous en sommes ravis. »

Les finalistes des volets anglophone et francophone sont respectivement sélectionnés par des panels indépendants composés de 15 figures de proue de l’industrie de la musique qui choisissent chacun deux pièces qu’ils jugent artistiquement supérieures créées par des auteurs-compositeurs émergents et parues au cours de la période d’admissibilité (voir le règlement du concours pour tous les détails). Les chansons finalistes sont ensuite colligées, passées en revue et soumises à un vote de chacun des panels afin de déterminer les 10 finalistes.

La SOCAN n’a aucun rôle à jouer dans la détermination des finalistes ou des gagnants.

Les 10 chansons finalistes pour l’édition 2018 du SOCAN Songwriting Prize, le volet anglophone du concours, sont :

  • « Dreams Tonite » — écrite par Alec O’Hanley et Molly Rankin, interprétée par Alvvays et éditée par Rough Trade Publishing Canada
  • « Money » — écrite par Leandra Earl, Eliza Enman-McDaniel, Garrett Lee, Jordan Miller et Kylie Miller, et interprétée par The Beaches.
  • « Main Girl » — écrite et interprétée par Charlotte Cardin ; et éditée par Red Brick c/o Corico Arts.
  • « Cotton Candy » — écrite et interprétée par Jessie Reyez et éditée par BMG Rights Management Canada.
  • « Chills » — écrite par James Barker, Gavin Slate, Travis Wood et Donovan Woods, interprétée par James Barker Band, et éditée par Warner Chappell Music Canada et Ole Media Management LP II.
  • « Play the Field » — écrite par Josée Caron et Lucy Niles, interprétée par Partner et éditée par Partner Music
  • « Walkaway » — écrite par Jasmyn Burke et Morgan Waters et interprétée par Weaves
  • « Magic » — écrite par Eoin Killeen, Timothy Law et Patrisha Sanna Campbell et interprétée par Birthday Boy et Trish.
  • « Healers » — écrite par Benjamin McCarthy, Iskwé et Ryan Somerville et interprétée par Iskwé.
  • « Lingua Franca » — écrite par Neil Bednis, Christopher Laurignano, Fraser McClean et Melanie St. Pierre, et interprétée par Casper Skulls.

Pour demeurer au fait des dernières nouvelles, suivez le Prix de la chanson SOCAN sur Twitter – @SOCANMusique et en utilisant le mot-clic #PrixSOCAN.

Les gagnants des précédentes éditions du volet francophone du Prix de la chanson SOCAN : Klô Pelgag et Karl Gagnon, « Les ferrofluides-fleurs » (2017) ; Laurence Nerbonne, « Rêves d’été » (2016) ; Antoine Corriveau, « Le Nouveau vocabulaire » (2015) ; Patrice Michaud, « Mécaniques générales » (2014) ; Keith Kouna, « Batiscan » (2013) ; Koriass, « St-Eustache » (2012) ; Galaxie, « Piste 1 » (2011) ; Vulgaires Machines, « Parasites » (2010) ; Bernard Adamus, « La question à 100 piasses » (2009) ; Karkwa, «Oublie pas» (2008) ; Tricot Machine, « L’Ours » (2007) ; Éve Cournoyer, « Tout arrive » (2006).

Les gagnants des précédentes éditions du volet anglophone du Prix de la chanson SOCAN : PUP, « DVP » (2017); Fast Romantics, « Julia » (2016); Dear Rouge, « I Heard I Had » (2015); Alejandra Ribera, « I Want » (2014); Mo Kenney, « Sucker » (2013); Kathleen Edwards, « A Soft Place to Land » (2012); Katie Moore « Wake Up Like This » (2011); Brasstronaut, « Hearts Trompet » (2010); D-Sisive, « Nobody With a Notepad » (2009); The Weakerthans « Night Windows » (2008); Abdominal, « Pedal Pusher » (2007); Propagandhi, « A Speculative Fiction » (2006).


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *