Pendant ce confinement visant à combattre la propagation du virus de la COVID-19, la SOCAN continue de préparer des entrevues vidéo avec nos membres à l’aide d’applis de vidéoconférence et nous vous présentons la première entrevue de cette nouvelle série intitulée « En confinement avec… » No. 1,  Jessie Reyez.

Dans cette entrevue vidéo aux nombreux sujets qu’elle a accordée à la SOCAN dans la foulée de la parution de son premier album intitulé Before Love Came to Kill Us le 27 mars – et qui est déjà le meilleur premier album par une artiste et le meilleur album R&B de 2020 avec plus de 350 millions d’écoutes —, Jessie Reyez nous parle de la vie en confinement, des deux premiers spectacles de sa tournée avec Billie Eilish qui a depuis été annulée, de la mort, de l’amour non partagé, de sa nouvelle sobriété et du comment et pourquoi une personne qui a des problèmes de confiance parvient à écrire et publier des chansons vulnérables. Elle nous explique également comment une scène du film Goodfellas résume à merveille l’esprit de son album.



FACTOR— la Foundation Assisting Canadian Talent on Recordings — lance un nouveau programme de développement pour les auteurs-compositeurs. Le programme propose des subventions de 2000 $ pour les auteurs-compositeurs professionnels qui peut être utilisée pour diverses activités de création durant une période d’un an, dont notamment des déplacements pour participer à des séances d’écriture, des camps et ateliers de création et des vitrines admissibles.

Le programme a un calendrier continu qui leur permet de soumettre une demande en tout temps. Les demandes doivent toutefois être déposées au moins un jour avant la date prévue d’un déplacement et elles sont acceptées depuis le 1er avril 2020.

Pour plus d’information ou soumettre une demande, cliquez ici.



Comme nous ne pouvons rencontrer nos membres SOCAN dans leur milieu naturel jusqu’à nouvel ordre, grâce aux capsules En confinement avec, nous allons à leur rencontre en utilisant la technologie de la vidéoconférence. Cette fois, le rédacteur en chef du magazine de la SOCAN P&M, Eric Parazelli, s’entretient avec Andréanne A. Malette, qui profite du confinement forcé à domicile pour expérimenter d’autres formes d’art comme la peinture. Mais comme elle n’est pas du genre à se tourner les pouces en attendant que la crise passe, elle en a profité pour offrir un atelier d’écriture destiné aux jeunes créateurs de chansons sur Intagram et a lancé récemment une nouvelle chanson, Le brasier, traitant du délicat sujet de la violence conjugale. Un thème qui résonne d’une manière particulière en cette période où chacun et chacune doivent rester à la maison.