Presque tout le monde sans exception qui pénètre dans la boutique Fiore Botanica est immédiatement frappé par la même impression : ça sent incroyablement bon. « La première chose que tout le monde dit en entrant est “Mon dieu ! Comme ça sent bon !” », explique Kathleen Quinlan, diplômée en aromathérapie et copropriétaire, avec Phaedra Charlton-Huskins, de cette entreprise de produits de soins personnels et domestiques située à Lunenburg, en Nouvelle-Écosse.

Toutefois, Quinlan souligne que très rapidement après avoir commencé à prendre connaissance des diverses crèmes et potions fabriquées à la main qui sont sur les tablettes de sa boutique, les clients remarquent immédiatement la musique qui les berce.

« La musique est extrêmement importante pour l’expérience client », explique-t-elle. « Tout le monde nous en parle. Il est très rare que les gens ne nous disent pas “J’ai adoré la musique, j’ai adoré magasiner ici”. »

C’est pour cette raison que Fiore Botanica arbore fièrement un autocollant Autorisé à vous divertir dans sa vitrine, histoire de faire savoir à ses clients et aux passants que ce commerce est parmi les plus de 30 000 commerces, bars et restaurants au pays qui soutiennent les créateurs canadiens de musique.

« La musique est extrêmement importante pour l’expérience client. »

« C’est quelque chose de vraiment important pour nous », explique Quinlan. « Et quand d’autres commerçants me demandent de quoi il s’agit, je suis très fière de leur expliquer. Certains me disent, “mais est-ce vraiment si important ?” Je leur explique alors en détail et je leur demande, “Eh ! bien, est-ce important pour vous de vous faire payer lorsque quelqu’un part avec un de vos produits ?” »

Bien que Kathleen Quinlan, qui fabrique elle-même tous les produits Fiore Botanica sur place, ait lancé sa gamme de produits en 1997, après avoir reçu son certificat d’aromathérapeute, il a fallu attendre jusqu’en 2009 avant qu’ils soient offerts au grand public, et même à ce moment, ils ne l’étaient qu’en ligne (Quinlan habitait alors Montréal).

« Je suis consciente du long processus d’apprentissage durant toutes ces années pour apprendre le processus de fabrication d’un produit », confie Quinlan. « Je suis consciente de toutes les heures que j’y ai passées. »

Cela explique pourquoi elle est si passionnée par le soutien aux créateurs de musique, qu’elle voit comme des gens qui vivent aussi de leur créativité. « Ça me fait penser au processus de ces créateurs lorsqu’ils composent une mélodie ou écrivent des paroles de chanson », poursuit-elle. « J’apprécie et j’ai besoin de me faire payer pour mes créations et je crois que c’est très important de payer pour la musique que nous utilisons. »

Elle estime que cet amour de la musique et son désir de soutenir les musiciens lui viennent de son enfance et de sa famille qui compte plusieurs musiciens — les membres du groupe The Good Brothers sont ses cousins, tout comme Dallas et Travis Good du groupe The Sadies. Elle a grandi à Douro, un petit village de l’Ontario près de Peterborough où pratiquement chaque habitant joue d’un instrument. Kathleen a même joué du violon dans un groupe composé de membres de sa famille. « Il y avait toujours plein d’instruments ici et là dans ma famille », se souvient-elle. « Et s’il en manquait un, un l’empruntait à un voisin. »

Cela fait également partie des raisons qu’elle aime tant sa ville adoptive de Lunenburg et sa vibrante communauté artistique et musicale. Après deux années à Liverpool, sur la côte sud de la Nouvelle-Écosse, Quinlan et Charlton-Huskins ont décidé de déménager leur boutique à la turquoise devanture sur la rue principale de Lunenberg.

Et les affaires vont très bien chez Fiore Botanica : en plus d’avoir récemment conclut des ententes de fourniture de produits de beauté pour des hôtels, Quinlan est particulièrement fière du fait que ses produits étaient inclus dans les sacs-cadeaux remis aux vedettes lors de l’édition 2016 des Golden Globes ainsi que lors des MTV Movie Awards. La gamme de produits pour bébés de l’entreprise a également récemment été offerte en cadeau à 21 mères célèbres de Los Angeles, dont Alanis Morissette. « C’était très excitant ! », lance-t-elle en riant.

Mais afficher un autocollant Autorisé à vous divertir à vous divertir n’est pas la seule manière dont Quinlan et Charlton-Huskins soutiennent les membres de la SOCAN. Fiore Botanica a offert ses produits aux artistes qui participaient à la deuxième édition du Kenekt Song Camp qui a eu lien en mai 2016 aux Shobac Cottages, en Nouvelle-Écosse. « Nous étions très fières de contribuer de la sorte », affirme Quinlan. « Nous continuerons de poser de tels gestes pour exprimer notre soutien à la création musicale. »

Car après tout, la musique est une composante essentielle de la vie de Kathleen Quinlan et au succès de Fiore Botanica auprès de ses clients. « La boutique n’est jamais silencieuse quand nous y sommes », conclut-elle en toute simplicité. « C’est un élément intrinsèque de l’expérience en magasin pour nous. »

Voilà qui explique sa passion pour convaincre les autres entrepreneurs de se procurer une licence SOCAN. « J’espère que tous les détaillants qui allument la radio en ont une », dit-elle, « car si vous utilisez la musique pour mousser vos affaires, vous devriez avoir votre autocollant Autorisé à vous divertir. »